ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Traitements Oraux

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Traitements Oraux

Message  Domyleen le Mar 15 Juin 2010 - 13:50

Le Truc en Plus:

Mardi 15 juin 2010 :


Un nouvel espoir pour les malades: les traitements par voie orale


L’époque où le diagnostic de sclérose en plaques (SEP) signifiait irrémédiablement la chaise roulante semble définitivement révolue. Quinze ans après l’arrivée des premiers traitements, de nouveaux médicaments en cours d’homologation viennent apporter l’espoir d’une vie meilleure aux malades. Le milieu médical parle même d’un véritable tournant dans le traitement de cette maladie qui touche 2,5 millions de personnes dans le monde. Mais qu’en est-il vraiment? En quoi ces molécules sont-elles révolutionnaires et que peut-on en attendre?

Une pilule au lieu de l’injection

«Le premier gros changement qu’apporteront les deux médicaments est qu’il s’agit, pour la première fois, de traitements par voie orale», relève le Dr Myriam Schluep, neurologue spécialisée dans la sclérose en plaques au CHUV. Autrement dit, des pilules remplaceront les injections. «Subir des injections, parfois quotidiennement, est très lourd pour les malades, car personne n’aime être piqué, explique le Dr Myriam Schluep. Même avec les progrès actuels, les injections font parfois mal et peuvent provoquer des réactions allergiques.» L’arrivée de comprimés améliorera ainsi la qualité de vie des patients et réduira probablement le nombre d’abandons de traitement.

Les espoirs reposent également sur l’efficacité annoncée de ces nouvelles molécules. Chez la grande majorité des malades, la sclérose en plaques évolue sous forme de «poussées»: certaines zones du système nerveux central s’enflamment soudainement, faisant apparaître de nouveaux symptômes ou aggravant les maux déjà existants. Pour bloquer l’évolution de la maladie, les traitements tendent donc à réduire le nombre de poussées.

A l’heure actuelle, les deux médicaments les plus utilisés – l’interféron bêta et l’acétate de glatiramère – permettent de diminuer le nombre de poussées d’environ un tiers. «L’efficacité est un peu meilleure quand le traitement débute très tôt», précise le Dr Myriam Schluep. Reste tout de même que sur une partie conséquente des malades, les deux médicaments n’ont que peu d’action. En plus, ils déclenchent des effets secondaires peu graves, mais tout de même désagréables, notamment des symptômes pseudogrippaux (fièvre, frissons, maux de tête, douleurs musculaires).

Un réel espoir était né en 2006, à l’apparition du natalizumab. Ce troisième produit permet de réduire de 68% le nombre de poussées. Mais un effet secondaire inattendu est survenu chez certains patients après le lancement du médicament. Des cas de leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP), une maladie du système nerveux central créant des symptômes similaires à ceux de la sclérose en plaques, ont contraint les médecins à n’user de ce médicament qu’avec la plus grande vigilance. «Actuellement, nous ne l’utilisons que dans les cas où les autres traitements échouent, ou dans les formes de sclérose en plaques très agressives», précise le Dr Myriam Schluep.

Les deux molécules actuellement en cours d’homologation ont le double avantage de présenter une bonne efficacité tout en ne créant pas, pour l’heure, d’effet secondaire majeur. La cladribine, développée par le groupe Merck Serono, permet de réduire les poussées de 57%. Le fingolimod de 54%. S’ils sont homologués, les deux produits devraient arriver sur le marché suisse entre 2011 et 2012.

Vigilance de mise

Reste toutefois la question des effets secondaires à long terme. «Aujourd’hui, les études montrent que la tolérance à ces médicaments est bonne. Mais il faut absolument contrôler ce qui va se passer dans les prochaines années», insiste le Dr Myriam Schluep. Les neurologues suisses spécialisés dans la sclérose en plaques réclament notamment qu’un registre national soit tenu pour contrôler la tolérance de la cladribine et du fingolimod. Ce qui n’avait pas été fait pour le natalizumab.

Texte, 14.06.2010: Le matin.ch

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

dans mes alertes !!

Message  dane83 le Mar 22 Juin 2010 - 2:15

Le géant suisse de la
pharmacie NOVARTIS a mis au point le traitement oral le plus avancé
contre cette maladie neurologique auto-immune. Les ventes annuelles du Gilenia
pourraient dépasser le milliard de dollars


La Food and Drug Administration (FDA)
américaine vient de faire un joli cadeau à Novartis. En fin de semaine
dernière, un panel d'experts de l'autorité sanitaire d'outre-Atlantique a
recommandé d'homologuer son traitement innovant contre la sclérose en
plaques, le Gilenia. Une annonce rapidement saluée par le marché : le
titre du géant suisse de la pharmacie a gagné 3,06 % vendredi. Les
experts de la FDA ont estimé, par 21 voix contre 3, que le produit
devait être généralement recommandé comme traitement de première
intention de cette maladie neurologique. Et si la FDA n'est pas tenue de
suivre l'avis du panel de spécialistes, elle le fait dans la plupart
des cas.


Dans
le cas du Gilenia, les autorités américaines ont reconnu l'efficacité
et la bonne tolérance du produit. Mais l'intérêt du nouveau médicament
réside surtout dans son mode d'administration : il s'agit de comprimés,
alors que tous les traitements actuels nécessitent des injections.
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Traitements Oraux

Message  joma2 le Mar 22 Juin 2010 - 8:15

C'est marrant, mais il me semble qu'en Suisse l'info sur la CCSVI ne circule pas très bien. Allez savoir pourquoi ?

bonne journée a tous!
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: Traitements Oraux

Message  RnRrider le Mar 22 Juin 2010 - 8:55

Principaux laboratoires pharmaceutiques

Les quatorze premiers laboratoires pharmaceutiques mondiaux sont, par ordre de taille en US dollar, le 12 mars 2009 (classés par CA du groupe, cités par "Les Echos") :

* Pfizer-Wyeth (États-Unis) : 75 milliards de dollars
* Merck & Co.- Schering-Plough (États-Unis) : 47 milliards,
* Hoffmann-La Roche-Genentech (Suisse) : 43,10 milliards,
* Novartis (Suisse) : 41,50 milliards,

* Sanofi-Aventis (France) : 34,90 milliards,
* GlaxoSmithKline (Royaume-Uni) : 33,60 milliards,
* AstraZeneca (Royaume-Uni) : 31,60 milliards,
* Abbott (États-Unis) : 29,50 milliards,
* Johnson & Johnson : 24,60 milliards (pharma uniquement)(États-Unis)
* Bristol-Myers-Squibb (États-Unis) : 20,60 milliards,
* Eli Lilly (États-Unis) : 18,63 milliards,
* Amgen (États-Unis) : 14,77 milliards,
* Bayer (Allemagne) : 14,10 milliards,
* Boehringer-Ingelheim Pharmaceuticals (Allemagne) : 10,95 milliards (2007).


Source wikipedia
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Traitements Oraux

Message  Domyleen le Mar 22 Juin 2010 - 10:16



Et comme par hasard, c'est en Suisse et aux US que les médias ont eu du mal à parler de CCSVI.... et en France ???
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Traitements Oraux

Message  joma2 le Mar 22 Juin 2010 - 15:13

Et le deuxième sur la chouette liste a RnRider Mercks c'est allie il y a quelques années avec Serono(suisse)les producteurs du rentable Rebif (100 Euros la piquouse tous les 2-3 jours et ceci pendant 3 années pour ma compagne). Ça c'est du commerce équitable queen farao Very Happy

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

Re: Traitements Oraux

Message  dane83 le Mar 22 Juin 2010 - 18:38


Contenu sponsorisé

Re: Traitements Oraux

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018 - 8:20