ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


italie...

Partagez

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

italie...

Message  dane83 le Sam 25 Sep 2010 - 10:33

les principaux lieux en italie pour le diagnostic ou le traitement a traduire sur votre ordi
https://www.facebook.com/topic.php?uid=131001276925991&topic=357


avant de faire la rom je me renseignes!!


dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

zamboni et les sep pp

Message  dane83 le Sam 25 Sep 2010 - 11:25

avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: italie...

Message  joma2 le Sam 25 Sep 2010 - 15:21

Merci dane pour ces adresse! ca peut être intéressante!
Si vous avez le son sur vos pcs, vous verez qu'il a de l'ambiance sur le site du dr. a Naples. Le web master ce shoote a l'extasy???

bon week-end a tous

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

Re: italie...

Message  dane83 le Mer 6 Oct 2010 - 9:16

bom




(messages sur "Big Pharma" , posté par Dane) ont été déplacés vers "Discussion Générale", rubrique "Industries Pharmaceutiques et Corruption")

...LN


Dernière édition par dane83 le Mer 6 Oct 2010 - 16:34, édité 1 fois

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

Re: italie...

Message  dane83 le Mar 19 Oct 2010 - 17:00


dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

Re: italie...

Message  dane83 le Mar 19 Oct 2010 - 17:28

Ticcian CCSVI 19 octobre, à 18h54 Répondre • Signaleur
Lettre ouverte du Président de la Fondation Hilarescere, le professeur Fabio Roversi Monaco, sur les développements récents en ce qui concerne CCSVI après l'intervention du professeur Zamboni à Göteborg (Octobre 13, 2010)


Le Symposium, financé par la Fondation Charcot all'Ectrims de Göteborg (13 à 16 Octobre 2010) a été consacrée à l'insuffisance veineuse chronique céphalo-rachidien (CCSVI). La vraie conclusion de ce symposium est synthétisé par le Prof Hommes, président de la Fondation Charcot, et projetée à 4000 devant le Congrès, Hommes employer une expression de Thomas Kuhn: "Ce n'est que lorsque des phénomènes nouveaux sont montré un refus obstiné d'être harmonisées dans les données scientifiques existantes peut conduire à de nouvelles théories "

Cet argument est profondément lié avec le thème de la nodale abordés lors de la conférence de cette année, en fait, l'événement central de l'une des conférences les plus importantes dans le monde de la SP, a été consacrée à CCSVI ou une pathologie du système veineux cérébral décrite par des chercheurs italiens, avec l'aide de son découvreur, le professeur Paolo Zamboni.
Le reste de la conférence a confirmé que la demande: étude indépendante a montré 700 phlébographie consécutifs réalisés sur des patients atteints de sclérose en plaques qui avait aussi 97% CCSVI.
Prof Zivadinov a également montré que l'IRM est insuffisante pour le diagnostic de l'insuffisance veineuse chronique céphalo-rachidien qui est clairement identifié par l'échographie comme un outil utilisé dans le "Protocole de Zamboni." Ont été présentés et discutés autres travaux contre, y compris l'origine nationale, ce qui prouve que le débat scientifique est intense autour de CCSVI, et ce qui suscite l'intérêt.
Les résultats négatifs en l'absence d'une approche appropriée devrait conduire le FMI / AISM une pensée sérieuse avant d'investir € 900 000 des fonds collectés sur les places publiques et utilisés à cette fin, cependant, à mal la comparaison avec ce protocole, en fait - comme il est dit Professeur Zamboni - aucune correction à la méthode de recherche déployés par le FMI / AISM, ils seront mesurés par ce qu'ils voient, pas ce qui a été réclamé. Ce péché originel est si pregiudicante résultats possibles de l'étude comprennent la démission du découvreur.
De même, la recherche soutenue par certains groupes de dollars des États-Unis 2,4 millions, en utilisant l'imagerie par résonance magnétique, pour être examiné dans l'approche ou sera insignifiant. Et «tout est normal lorsque les croyances établies sont secoués, pas normal, même si, et irrespectueux des patients, la persistance de scientifique reconnu des erreurs méthodologiques.

Surtout quand le contradicteur le plus important de loin la théorie de la corrélation CCSVI / MS, le Dr Doepp, souvent appelé par les mêmes associations pour soutenir leurs soins, il a été montré à Goteborg embarrassé et ne donnait aucune explication quand le prof. Paolo Zamboni, la reprise des travaux de l'homologue allemand de ces dix dernières années, a démontré son système de calcul des flux veineux cérébral Doppler pourrait conduire à des erreurs allant jusqu'à 40%, ce qui s'avère être un instrument inadéquat et contestable.

Les dernières études du professeur. Et M. Zamboni. Salvi, soutenus au niveau international par le prof. Bakshi, prof. Zivadinov, prof. Haacke, professeur Weinstock-Guttman Bianca, prof. Lee Byung-Boong, M. Ferlini et d'autres, aussi indiquer clairement la relation étroite entre CCSVI et la sclérose en plaques. Cela a convaincu le professeur. Paolo Zamboni, afin de mieux définir la portée et les conséquences de cette association, sont maintenant correctement besoin d'une pluralité de dimensions plus grandes études que nous construisons ou de planification comme représenté à la Fazio ministre récemment, nous avons apprécié la proximité et l'attention dedicataci. Rappelons que l'avis du Conseil de la santé a été d'évaluer «les résultats de 18 mois d'expérience dans la correction des lésions sténosantes comme l'encouragement" et que les observations faites par le prof. Zamboni est "sans aucun doute d'intérêt et mérite d'être étudiée avec tous les outils que la recherche médicale disponible aujourd'hui."
En attendant le résultat des prochaines années, donc, d'abord présentée comme essentielle pour la confirmation du CCSVI et maintenant, nous avons lu, jugé inutile d'adopter l'incohérence, nous devons aider à la communication presque soulevé que «CCSVI n'est pas la cause de la SP" . Pour ne pas dire ce que vous produisez des preuves scientifiques qui n'est certainement pas, sincèrement et sans que nous admettons sont encore nécessaires années de travail. Nous trouvons cette attitude exagérément irrespectueux de la méthode scientifique et aussi la souffrance des malades. Nous demandons donc à une méthodologie plus rigoureuse et scientifique. Et la prudence, nous sommes très confiants. ".

Professeur Fabio Roversi Monaco, président de la Fondation Hilarescere
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: italie...

Message  RnRrider le Mar 19 Oct 2010 - 17:53

@dane83 a écrit:
En attendant le résultat des prochaines années, donc, d'abord présentée comme essentielle pour la confirmation du CCSVI et maintenant, nous avons lu, jugé inutile d'adopter l'incohérence, nous devons aider à la communication presque soulevé que «CCSVI n'est pas la cause de la SP" . Pour ne pas dire ce que vous produisez des preuves scientifiques qui n'est certainement pas, sincèrement et sans que nous admettons sont encore nécessaires années de travail.

??????????
Dane s'il te plait on pourrait avoir un lien direct vers l'article parce que moi je ne comprends pas vraiment la traduc google...

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

Re: italie...

Message  dane83 le Mar 19 Oct 2010 - 18:52

c est juste avant!!!
ou alors sur la fondation hilaressene en italie
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: italie...

Message  Domyleen le Mar 19 Oct 2010 - 20:15



Merci, Dane pour ce lien ....mais je lirai demain, car ce soir, je suis crevée et pas la tête à lire la traduc google, ni l'Italien, que je ne connais pas, et pas d'autres traducs, non plus: j'vais me coucher, je verrrai demain midi si j'ai le temps.
Mais ça semble trés intéressant!! Wink

à demain... Sleep

M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

Re: italie...

Message  M le Mer 20 Oct 2010 - 6:31

J'avoue que je ne comprends pas le sens de l'article! Les nuances google permettent de lire tout et son contraire!
On parle d'une étude indépendante sur 700 cas avec 97% d'IVCC?
L'étude allemande s'est fait démontée par Zamboni?
Zivadinov a démontré que l'IRM est insuffisante... Quid? Sa propre étude n'est pas valable? (50/60% d'IVCC cela reste faible par rapport aux médecins pratiquant la libération qui font entre 80% et 96% (Smika))!
Bref, si un italophone pouvait nous éclairer!
M


Dernière édition par MPascale le Mer 20 Oct 2010 - 7:25, édité 1 fois (Raison : taille text (STP) : select text, puis choisis Grand ds menu déroulant de 4ème ou 7ème icône (A) 2ème ligne)

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

Re: italie...

Message  dane83 le Mer 20 Oct 2010 - 7:24

je suis obligée de lire avec gogol!!je suis pres de l italie mais je ne parle pas italien..sinon j ai d autres news suite a ectrim
"J'ai beaucoup, de diverses manières, pour leur demander quels changements après Goteborg.

Je dirais, à chaud, à peu près rien!

Oui, d'autres études sont nécessaires!

Nous serons heureux de contribuer à ces études et Conseil national de santé ont déclaré, entre autres, que le Hilarescere Fondation a déjà établi un registre international sur lequel convergent toutes les données, y compris celles qui se produisent en dehors des essais expérimentaux, car, dans la réalité et avec plus de données, nous saurons l'efficacité du traitement que dans la mesure où elle s'applique.

Si l'étude expérimentale, à l'inverse, sera utilisé comme une excuse pour rester immobile en attendant les résultats, 8 ou 10 ans, cela va faire beaucoup de tort aux personnes ayant la sclérose en plaques.

Nous ne pouvons rester les bras croisés, que nous étudions.

Nous ne pouvons pas dire aux malades, que: «Attendez."

Nous ne pouvons pas continuer à refuser un diagnostic de sclérose en plaques angioplastie simplement parce qu'ils ont la sclérose en plaques.

Un jour, les autorités sanitaires de décider ce que pour corriger une angioplastie chez les patients CCSVI de sclérose en plaques seront payés par le NHS.

Un jour, ces autorités devront comprendre que cela signifie de passer, une fois, quelques milliers d'euros pour éliminer ou réduire des dizaines de millions d'euros dépensés chaque année pour les aides, d'assistance et de la charge de médicaments coûteux pour chaque patient, MS.

Peut-être que nous devrions attendre parce que l'angioplastie est assurée à tous gratuitement.

Mais nous ne pouvons pas attendre pour donner la possibilité d'utiliser l'angioplastie à ceux qui en ont besoin.

Ne dites pas que nous disposons d'attente pour les patients d'arrêter.

Nous devons leur donner la chance de l'obtenir, ouvrez la porte à ceux des médecins qui veulent pratiquer, connaissance et croyance, le diagnostic et le traitement des CCSVI.

Si le NHS ne peut pas traiter les patients pour l'instant CCSVI, il faut au moins permettre à ces patients de bénéficier de la pratique une angioplastie en Italie (tout comme la chirurgie plastique pour des raisons esthétiques).

Ces patients ont le droit de décider.

La souffrance de sclérose en plaques ont exactement le même droit que tout autre citoyen, à une circulation sanguine adéquate à l'extérieur du cerveau.

La mission des médecins est d'aider leurs patients, la nôtre est d'affirmer le droit fondamental de notre peuple:

le droit, garanti par la Constitution ex-article 32, à la santé.

Notre Association a demandé il ya quelques jours à rencontrer d'urgence pour le ministre estime Ferruccio Fazio comme impératif que le ministère entre le diagnostic LEA et le traitement de cette maladie par l'introduction de la maladie chez ceux qui sont officiellement reconnus par le NHS, avec la création d'un code séparé d'identification dans l'ordre, trop, afin de sensibiliser la profession médicale. Utilisez plutôt une définition vague que le dysfonctionnement veineux tendance à ne pas mettre en œuvre ce qui a déjà été validé par la communauté scientifique internationale et à affaiblir le sens et la valeur de cette découverte scientifique extraordinaire italienne. Nous demandons, en parallèle, le lancement d'un centre public d'excellence pour la recherche et l'assistance des maladies du système nerveux central causés par la maladie veineuse chronique mis en évidence par le groupe Emilian Centre qui sera le point de référence de tous les centres qui seront identifiés dans d'autres régions italiennes.

Francesco tabac, président national

* Association

* francesco.tabacco blog "


Dernière édition par dane83 le Mer 20 Oct 2010 - 7:31, édité 1 fois

Invité
Invité

Re: italie...

Message  Invité le Mer 20 Oct 2010 - 7:29


Si tu ns donnes le lien, on peut demander à d'autres qui parlent italien (oui, il y en a sur le forome) de ns faire une traduc' correcte, ça a l'air super intéressant ce texte ms IMBITABLE suite à Gogol (gogol est grand ms ne comprend rien) !

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

Re: italie...

Message  dane83 le Mer 20 Oct 2010 - 7:44

c est sur la fondation hilerecene

"""La santé de la République le 19 Octobre, 2010:

La sclérose en plaques: la culpabilité veines étroites? "La réponse d'ici un an"

L'entretien avec le prof. Zamboni sur Repubblica.it:

Zamboni: "Mais angioplastie ne peut pas convenir à tous"

Parle angiologue qui a fait beaucoup de débats à l'intérieur et l'extérieur de la communauté scientifique "les malades, je dis: ne pas abandonner la drogue et faire attention à la spéculation"

De notre correspondant Arnaldo D'Amico

GÖTEBORG - La session plénière à long que le Congrès européen sur la sclérose en plaques dédié à la nouvelle théorie sur la cause de la maladie veineuse vient de se terminer. Trois mille neurologues du monde entier ont assisté à une présentation par Paolo Zamboni. Ensuite, les résultats de 18 études inspirées par sa théorie. Beaucoup ne le confirment pas, certains le font.

Satisfait?
"Oui, j'ai vu beaucoup d'intérêt de ses collègues, et si les travaux de recherche se poursuivra avec une telle intensité que je pense que dans quelques années il y aura suffisamment de données pour tirer des conclusions."

Vous avez trouvé un rétrécissement dans les veines qui transportent le sang du cerveau chez tous les patients et aucun des sujets sains. Dans d'autres documents présentés, cependant, cette anomalie veineuse (CCSVI) se trouve seulement dans une partie des malades. Et même chez les sujets sains. Comment expliquez-vous cela?
"D'autres ont utilisé des méthodes Doppler pour le diagnostic CCSVI différente de la mienne. Cela dit, moi-même, l'état actuel des connaissances, je n'ai pas osé de dire que le CCSVI est la seule cause de la sclérose en plaques. Pour l'instant, nous pouvons dire qui est associée à la sclérose en plaques. Les études permettra de clarifier dans quelle proportion. Mais les patients la question que beaucoup semblent être mineures. "

Et une telle recherche serait donner des réponses concrètes aux malades?
"La comparaison a été faite entre qui et qui n'est pas. Le Emilia est le principal promoteur de cette recherche, qui débutera à la mi-Novembre. Le temps n'est pas strictement nécessaire pour mener à bien une enquête très complexe. Après une année de contrôles périodiques Vérifiez si les opérateurs sont meilleurs que ceux traités seulement avec des médicaments. "

Mais beaucoup d'Italiens veulent angioplastie patients est effectuée à tous au détriment de l'Etat.
"Je les comprends quand ils cherchent la libéralisation de l'intervention. Mais je comprends aussi l'homme politique qui veut attendre la vérification expérimentale. L'angioplastie est encore la chirurgie. Par ailleurs, ce que nous essayons de montrer, c'est que le CCSVI est l'un des facteurs qui peuvent déclencher la sclérose en plaques, et non la cause Enfin, il doit être clair que les troubles d'acquisition ne se remettra jamais, les dégâts que la maladie a apporté au système nerveux, malheureusement, régressent pas les malades, je dis:.. ne pas abandonner la drogue et non operatio l'extérieur programmes de recherche et de contrôle rigoureux. Je sais que en Italie et à l'étranger ne quiconque angioplastie avec des colis qui arrivent même € 50 000. Mais il vous payer pour un traitement qui n'a pas terminé son processus de expérimentales. Quant à moi, le plus grand désir est de voir l'épreuve la théorie, je crois. Je demande donc beaucoup de recherches. "

(Octobre 19, 2010)


* Communiqués de presse

* silvia.chinellato blog!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Invité
Invité

Re: italie...

Message  Invité le Mer 20 Oct 2010 - 7:56


LE LIEN PAR PITIE

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

laborieux lien!!!!

Message  dane83 le Mer 20 Oct 2010 - 8:08

http://www.ccsvi-sm.org/

L'Associazione “CCSVI nella Sclerosi Multipla” è stata iscritta nell'Anagrafe Unica delle O.N.L.U.S. a far data dal 5 ottobre 2010 e risulta ora inserita fra gli Enti del Settore 1 dedicato all'assistenza sociale e sociosanitaria.
2 sur 13Choisissez une miniature
Pas de vignette

avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: italie...

Message  Domyleen le Mer 20 Oct 2010 - 10:00



Ou bien, on peut aller sur le blog de Stéfania Calleda
, il y a souvent des résumés plus faciles à traduire ... Pour l'instant, je n'ai pas le temps de chercher... :

http://muliniavento.stefaniacalledda.it/

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

journal italien messagero it

Message  dane83 le Mer 20 Oct 2010 - 10:31

La sclérose en plaques, un nouvel espoir
[Augmenter la taille du texte] [Diminuer la taille du texte]

C'est difficile d'expliquer ce que signifie être une personne atteinte de SP qui ne veulent pas savoir, cette société composée de gens qui regardent, mais ne pas voir et entendre mais pas écouter: sensations, les perceptions que l'essence subtile qui est la mesure constitué la créature qui souffre, tous deux conscients de la nécessité de lutter contre les maladies chroniques est très débilitante contre l'ignorance, la bêtise et l'indifférence de ceux qui croient que le problème de l'autre n'est pas son affaire.

Ils ont volé tous les patients atteints de SEP, tromper avec le fait phrases presque indéfiniment répéter une leçon apprise par cœur et ne jamais être satisfait que les foires voraces dans le nom du dieu de l'argent, offrir un traitement à échouer lamentablement. Que l'amertume d'avoir découvert la ruine et la pitié se souvenant de ce qu'il était jusqu'à la veille et peut faire, c'est plutôt que après avoir lutté si fort et complexe. Douleur, peur, colère et la panique voudrais crier et se défouler, ne prévoit pas de plus pour la vie, mais seulement tant de larmes et les sacrifices et les gens qui vous regardent différemment avec les yeux lancinante question.

Le patient MS est celui qui traîne en longueur avec une paire de palmes aux pieds et un sac à bandoulière pleine de briques, une route longue montée pavée avec de la glace, en tenant dans une galerie où vous pouvez voir le point le plus sombre de son sort: SAR . Un sort qui aujourd'hui pourrait avoir une fin différente de celle proposée précédemment, grâce au prof. Paolo Zamboni chirurgien vasculaire Univ. Ferrara découvreur du CCSVI (insuffisance veineuse chronique céphalo-rachidien) et le neurologue Fabrice Salvi Bologne médecin qui, le premier cru à la «grande idée».

études rigoureuses ont permis à l'équipe de chercheurs italiens affirment que le CCSVI est présent dans pourcentage élevé de personnes atteintes de SP. Cela signifie que, sur le problème vasculaire il ya une meilleure qualité de vie des personnes atteintes de SEP, avec des variations en fonction du degré du handicap accumulé. Cependant, il ya une obstruction à la neuroscettici et tout au long de la profession médicale qui dit, non sans présomption, que la méthode Zamboni est le résultat d'un visionnaire. Les forces non-scientifiques, motivés par le désir de l'étude, mais alourdi par le conflit d'intérêts, est opposé à la détermination du prof. Zamboni en Italie et à l'étranger pour valider sa théorie de sorte que tous les patients peuvent bénéficier de cette importante découverte scientifique, en éliminant le risque de spéculation qui, malheureusement, inévitable dans de telles situations sont créées.

Comme la révolution copernicienne, qui a marqué un tournant majeur, la théorie est acceptée comme une zamboniana clairement évident, mais en attendant, il ya les droits des patients à la recherche de toute urgence au Conseil de la Santé de la liberté de diagnostic et de thérapie, quelle que soit la corrélation avec MS, parce que, comme dit aussi Nicoletta Mantovani (président d'honneur de l'association), "Qui a le CCSVI doit être guéri." Zamboniana 2010 la révolution, nous garder les lumières allumées.

Alessandro Rasman

(Octobre 19, 2010
)

Invité
Invité

Re: italie...

Message  Invité le Mer 20 Oct 2010 - 13:28


cette traduction est sans doute un peu plus claire quoique hautement perfectible...

Lettre ouverte au professeur Fabio Roversi Monaco, après la Göteborg Logo Hilarescere

Lettre ouverte du Président de la Fondation Hilarescere, le professeur Fabio Roversi Monaco, sur les récents développements concernant la CCSVI après l'intervention du professeur Zamboni à Göteborg (Octobre 13, 2010)

Le Symposium, financé par la Fondation Charcot all'Ectrims de Göteborg (13 à 16 Octobre 2010) a été consacrée à l'insuffisance veineuse chronique céphalo-rachidien (CCSVI). La vraie conclusion de ce symposium est synthétisé par le Prof Hommes, président de la Fondation Charcot, et projetée devant 4000 congressistes. Hommes emploi une expression de Thomas Kuhn: "Ce n'est que lorsque des phénomènes nouveaux sont montré et trouvent un refus obstiné à être harmonisés dans la science existante que cela peut conduire à de nouvelles théories "
Cet argument est profondément lié avec le thème principal abordé lors de la conférence de cette année, en fait, l'événement central de l'une des conférences les plus importantes dans le monde de la SP, a été consacrée à la CCSVI ou une pathologie du système veineux cérébral décrite par des chercheurs italiens, avec l'aide de son découvreur, le professeur Paolo Zamboni.
Le reste de la conférence a confirmé les choses suivantes : des études indépendantes ont montré que sur 700 phlébographie consécutives réalisés sur des patients atteints de sclérose en plaques, 97% montraient une CCSVI.
Prof Zivadinov a également montré que l'IRM est insuffisante pour le diagnostic de l'insuffisance veineuse chronique céphalo-rachidien qui est clairement identifié par l'échographie lorsqu’il est utilisé dans le "Protocole de Zamboni." Ont été présentés et discutés d’autres travaux montrant des résultats opposés, y compris d'origine nationale, ce qui prouve que le débat scientifique est intense autour de la CCSVI, et combien d’intérêt cela suscite.
Les résultats négatifs en l'absence d'une approche appropriée devrait conduire le FMI / AISM à une reflexion sérieuse avant d'investir € 900 000 des fonds collectés sur les places publiques et utilisés à mauvaise fin, sans suivre le protocole - comme il est dit par le Professeur Zamboni - sans correction à la méthode de recherche déployés par le FMI / AISM, ces résultats se mesureront à ce qu'ils voient, pas ce qui a été réclamé. Ce péché originel est si préjudiciable qu’il a amené à la démission du découvreur lui-même.
De la même manière, la recherche soutenue par certains associations aux États-Unis à hauteur de 2,4 millions de dollar, et utilisant l'imagerie par résonance magnétique, devra être revue ou les résultats obtenus seront sans signification notable. Et «tout ceci est normal lorsque les croyances établies sont secouées, mais ce n’est pas normal, voire même irrespectueux des patients, de persévérer dans ces erreurs méthodologiques scientifiquement reconnues. »
Surtout quand le contradicteur le plus important aujourd’hui de la théorie de la corrélation CCSVI / MS, le Dr Doepp, souvent cité par ces mêmes associations pour soutenir leurs prudences, s’est montré, à Goteborg, embarrassé et ne donnait aucune explication quand le prof. Paolo Zamboni, reprenant des travaux de l'homologue allemand de ces dix dernières années, a démontré que son système de calcul des flux veineux cérébral par Doppler pouvait conduire à des erreurs allant jusqu'à 40%, ce qui s'avère être un instrument inadéquat et contestable.
Les dernières études du professeur Zamboni et du docteur Salvi, soutenus au niveau international par le prof. Bakshi, prof. Zivadinov, prof. Haacke, professeur Weinstock-Guttman Bianca, prof. Lee Byung-Boong, M. Ferlini et d'autres, indiquent clairement la relation étroite entre CCSVI et la sclérose en plaques. De ceci est convaincu le professeur. Paolo Zamboni : afin de mieux définir la portée et les conséquences de cette association, il est maintenant nécessaire d’avoir une pluralité d’études de dimensions plus grandes qui sont en cours de réalisation et/ou d’organisation telles que présentés à la ministre Fazio récemment, dont nous avons pu apprécier la proximité et l'attention toute particulière. Rappelons que l'avis du Conseil de la santé a été d'évaluer «les résultats à 18 mois des expériences préliminaires dans la correction des lésions sténosantes comme encourageante" et que les observations faites par le prof. Zamboni sont "sans aucun doute d'intérêt et mérite d'être étudiées avec tous les outils dont la recherche médicale dispose aujourd'hui."
En attendant le résultat des prochaines années, donc, d'abord présenté comme essentiel pour la confirmation du CCSVI et maintenant, comme lu, jugé inutile pour décréter l’inconsistance, nous devons assister à la communication qui est faite et qui est presque intolérable que la «CCSVI n'est pas la cause de la SP" . Sans que, pour affirmer ceci, il n’est été montré des preuves scientifiques qui pour l’instant n’existent pas, et sans que, par pure sincérité, il faille admettre que plusieurs années de travail soient nécessaires. Nous trouvons cette attitude terriblement irrespectueuse de la méthodologie scientifique et aussi la souffrance des malades. Nous demandons donc à une méthodologie plus rigoureuse et plus scientifique. Et de la prudence, nous, nous sommes très confiants. ".

Professeur Fabio Roversi Monaco, président de la Fondation Hilarescere
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: italie...

Message  RnRrider le Mer 20 Oct 2010 - 14:16

Merci MPascale,
et ça fait vraiment plaisir de lire des articles comme celui-ci.
Le Président de la Fondation Hilarescere remet les pendules à l'heure après que certains aient tenté de ridiculiser les études de Zamboni à la conférence ECTRIMS.
Classe !
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: italie...

Message  RnRrider le Lun 25 Oct 2010 - 18:03

Le Dr Zamboni répond au rapport de "l'Alberta Health Service" sur la CCSVI :

http://www.fondazionehilarescere.org/pdf/Fond.Hilarescere-to-AlbertaHealthServices.pdf

Invité
Invité

Re: italie...

Message  Invité le Lun 25 Oct 2010 - 19:41


Oh pitin ! C'est une déclaration de guerre...
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: italie...

Message  joma2 le Lun 25 Oct 2010 - 21:13

Oui hein, il sait etre sec notre Zambo! Very Happy Je viens de lire aussi l'article ( que j'avais rater) que tu as poster plus haut mpax!
Sympa de savoir qu'il lui ont fermer le caquet a ce Doepp.
On dirait que la CCSVI a pris l'ascendant sur les débats a l'ECTRIMS. C'est grâce aux travaux bien ficelés de nos pionniers Zamboni, zivadinov,...
De plus, j'en reviens pas de voir la façon si compréhensive (envers nous) que zambo a de s'exprimer, on dirait plus un patient qu'un doc. Et c'est pas péjoratif!
MERCI INFINIMENT Dr.ZAMBONI d'être avec nous!
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: italie...

Message  Domyleen le Lun 25 Oct 2010 - 22:37



Zambo is "still alive"!!! Il s'est tu pendant 6 mois, mais maintenant il attaque! Il semble sûr de lui, c'est bon signe: aurait-il de nouveaux résultats encourageants??
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: italie...

Message  RnRrider le Mar 26 Oct 2010 - 14:32

Traduction (à parfaire).

Le Dr Zamboni répond au rapport de "l'Alberta Health Service" sur la CCSVI :


Bologne le 5 octobre 2010

Cher Monsieur Hughes,

Après avoir lu le document de position de la province de l'Alberta, la Fondation Hilarescere, qui a menée une étude sur plusieurs années pour définir le syndrome CCSVI et son association inquiétante avec la sclérose en plaques, nous le trouvons en général extrêmement confus, parce qu'il mêle les faits, la fiction et des hypothèses sans faire les différences appropriées. En plus depuis que la sclérose en plaques est une maladie multi-factorielle à l'étiologie inconnue, la Fondation Hilarescere estime irresponsable toute tentative de négliger la découverte de la CCSVI parce que c'est un problème vasculaire majeur. Il est tout simplement naïf de ne pas penser que la CCSVI affecte de manière significative la sclérose en plaques et de décourager la recherche dans ce domaine. En outre, il est irresponsable de critiquer l'étude pilote sur la valeur de l'angioplastie, compte tenu du fait que la norme actuelle de soins pour la sclérose en plaques est incapable de faire de la prévention sur la progression du handicap.
L'étude pilote - publiée dans les principales revues de chirurgie vasculaire et endovasculaire - prouve la sécurité de l'angioplastie jugulaire, et fournit assez de preuves pour concevoir des études en aveugle ou double aveugle. Ces dernières sont l'outil scientifique que la Fondation Hilarescere utilisera pour vérifier l'efficacité du traitement endovasculaire, en supprimant toute hypothèse non prouvée sur l'effet placebo. La fondation Hilarescere, organisera également une conférence de presse pour diffuser les résultats des trois années de suivi des patients traités en 2007. Des faits et pas de la fiction. Jusqu'à présent, les faits sur la CCSVI sont les suivants :
La CCSVI est un syndrome caractérisé par une malformation sténosante des veines jugulaires internes et / ou azygos, passant par des milieux de substitution, et un drainage insuffisant prouvé par la réduction du débit sanguin cérébral et une augmentation du temps de transit moyen démontré par les études à l'IRM cérébral.
Quant à l'origine du rétrécissement veineux, l'échographie en B-mode haute résolution, au moyen d'une sonde capable de bien explorer la fosse sus claviculaire, montre clairement la présence de cloisonnement intraluminal et / ou une hypoplasie des veines jugulaires internes. Le Doppler hémodynamique détecte des perturbations du débit veineux comme le reflux de longue durée et des blocages de flux, indépendamment de la position du corps.
La phlébographie cathéter de la veine jugulaire interne et des systèmes azygos a démontrée que les sténoses veineuses sont radiologiquement comparables à des lésions similaires décelées et traitées dans le système ilio-cave par le moyen des techniques endovasculaires. Pour ces raisons les lésions intraluminales ont été insérées dans le document de consensus de l'Union Internationale de Phlébologie sur les malformations veineuses et classées parmi les malformations veineuses tronculaires (Lee et al Int Angiol, 2009).
La condition CCSVI se trouve être fortement liée à la sclérose en plaques, une maladie neuro-dégénérative invalidante et démyélinisante considérée comme auto immune par nature. Dans plusieurs observations épidémiologiques, en utilisant les critères recommandés du diagnostic Doppler sur des patients présentant différents marqueurs génétiques, la prévalence de la CCSVI dans les rangs de sclérose en plaques est de 56% à 100% (Zamboni et al JNNP 2009, Simka et al Int Angiol 2010, Al Omari et al Int Angiol 2010, Zivadinov et AAN réunion 2010).
Une petite étude publiée sur 76 sujets, y compris les patients et les sujets sains, récuse l'association observée entre la CCSVI et la sclérose en plaques (Doepp et al, Ann neuro 2010). Toutefois, les auteurs n'ont pas reproduits la méthodologie précédemment citée par Doppler et ils ont échangé les paramètres utilisés dans la phlébographie cathéter avec ceux recommandés dans l'étude CCSVI par Doppler. En outre, ils n'ont pas bien explorer la fosse claviculaire parce qu'ils n'ont jamais détecté de septation intraluminal, qui est, en définitive, la lésion la plus commune pour différencier les patients de sclérose en plaques des sujets sains. Enfin, deux études pilotes différentes on démontré l'innocuité et la faisabilité du traitement endovasculaire de la CCSVI en chirurgie par le biais de l'angioplastie par ballon.
Postopératoire elle entraîne une réduction significative de la pression veineuse. Le taux de resténose a été élevé dans les veines jugulaires internes, mais négligeable dans l'azygos. Cependant, l'angioplastie par ballon semble influencer positivement les paramètres de qualité de vie chez les patients de sclérose en plaques et cela devrait garantir pour des études supplémentaires.

Je vous remercie de votre aimable attention.
Cordialement.

Paolo Zamboni


dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

Re: italie...

Message  dane83 le Ven 29 Oct 2010 - 19:45

sur le jounal salute it...
desolée c est une traduc google

http://www.azsalute.it/Interno.aspx?Oid=475

Contenu sponsorisé

Re: italie...

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 23 Oct 2018 - 11:49