ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7915
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  Domyleen le Mar 5 Oct 2010 - 10:34




Sur MS Resource Center :


Une étude révèle qu’il n’y a aucun lien entre les dépôts de fer neurologiques et la SEP.

Les taux normaux de ferritine dans le LCR SEP contredisent le rôle étiologique de l'insuffisance veineuse chronique

Objectifs: L’insuffisance veineuse céphalo-rachidienne chronique (CCSVI) a été suggérée comme étant une cause possible de la sclérose en plaques (SEP). Si le mécanisme présumé de dépôt de fer parenchymal liant la stase veineuse à la neurodégénérescence était exact, alors, on pourrait s’attendre à la régulation (positive) des protéines transportant le fer par voie intrathécale .

Méthodes: Il s'agissait d'une coupe transversale (n = 1,408) et longitudinale (n = 29) étude sur les taux de ferritine dans le LCR des patients atteints de SP et une gamme de troubles neurologiques.

Résultats: pathologique (> 12 ng / ml) des taux de ferritine LCR ont été observées chez 4% des patients du groupe témoin (moyenne de 4 ng / ml), 91% des patients atteints de sidérose superficielle (75 ng / ml), 73% des patients avec une hémorragie méningée (59 ng / ml), 10% des patients atteints de SEP récurrente-rémittente (5 ng / ml), 11% des patients atteints de SP progressive primaire (6 ng / mL), 23% des patients atteints de SP progressive secondaire (5 ng / mL), et 23% des patients atteints de méningo-encéphalite (5 ng / mL). Dans la SEP, il n'y avait pas de changement significatif du taux de ferritine CSF au cours de la période de suivi de 3 ans la période .

Conclusion: Ces données ne prennent pas en charge un rôle étiologique de dépôt de fer parenchytameux CCSVI liés à la SEP.


V. Worthington, PhD, J. Killestein, MD, PhD, Eikelenboom MJ, MD, PhD, Teunissen CE, PhD, F. Barkhof, MD, PhD, CH Polman, MD, PhD, B.M.J. Uitdehaag, MD, PhD Petzold et A., MD, PhD
Du ministère de la neuro-immunologie (VW, AP), l'Institut de neurologie de l'UCL, Queen Square, Londres, Royaume-Uni, et Amsterdam Centre MS (JK, MJE, CET, FB, CHP, BMJU, AP), Centre universitaire de soins médicaux gratuits, Amsterdam, les Pays-Bas


Source: Neurology (neurologie 2010, doi: 10.1212/WNL.0b013e3181fb449e) (05/10/10)

Rappel:
"Il a été théorisé par Zamboni et ses collègues que les vaisseaux sanguins malformés pouvaient causer une augmentation des dépôts de fer dans le cerveau, qui à son tour déclenche l'auto-immunité et la dégénérescence de la gaine de myéline du nerf. Néanmoins les dépôts de fer se produisent dans différentes affections neurologiques comme la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Parkinson, mais CCSVI n'a pas été vu dans leur groupe de contrôle ayant des problèmes neurologiques".

La théorie de Zamboni ne serait donc pas tout à fait exacte...???
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  RnRrider le Mar 5 Oct 2010 - 10:44

Quelques notes de Joan Beal à propos de cette étude. Bien sur elle n'est pas d'accord et elle explique pourquoi.

https://www.facebook.com/notes/ccsvi-in-multiple-sclerosis/normal-ferritin-levels-in-ccsviyet-another-mistaken-study/443246437210

M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  M le Mar 5 Oct 2010 - 10:46

Certainement pas exacte! Et il faudra longtemps pour comprendre... Soyons pratiques! Jettons un sort à l'IVCC et c'est bon! On étudiera par après! Sur le tas! Car si on attend de tout savoir: il nous faudra du temps! Et de l'argent! Or si le buzz permet de financer un peu la recherche aujourd'hui quid dans quatre ou cinq ans? Prouvons que c'est sans danger, limitons les risque et gagnons du temps! De toute façon, si le risque est d'aller mieux, on s'en fout des dépôts ferreux! Ils en débatterons après! Que je sache, on n'a pas attendu de comprendre la SEP pour la traiter! Un partout la balle au centre!
avatar
Domyleen

Messages : 7915
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  Domyleen le Mar 5 Oct 2010 - 11:21

@RnRrider a écrit:Quelques notes de Joan Beal à propos de cette étude. Bien sur elle n'est pas d'accord et elle explique pourquoi.

https://www.facebook.com/notes/ccsvi-in-multiple-sclerosis/normal-ferritin-levels-in-ccsviyet-another-mistaken-study/443246437210

Bon, Rrider a encore été plus rapide que moi ... Laughing
...car, moi aussi je suis aussitôt allée voir ce qu'en pensait Joan Beal, en me doutant, et en espèrant qu'elle allait réagir...(je l'adore, cette femme!)
Et comme ses propos sont bien documentés ... c'est super!

Donc, l'étude est une fois de plus réalisée par des NEUROS, et, une fois encore, ils essaient de discréditer CCSVI! Rolling Eyes

De plus, si la conclusion de cette étude était correcte, elle remettrait en cause le rôle des dépôts de fer créant la réacvtion auto-immunune, et il me semble bien que ce n'est pas Zamboni qui en avait parlé le premier... mais d'autres chercheurs, sur les causes de la SEP.. (pas le temps de chercher... Embarassed )
Et je suis d'accord avec toi, M, "on s'en fout des dépôts ferreux" Laughing
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  RnRrider le Mar 5 Oct 2010 - 12:00

Voici une (mauvaise) traduction des notes de Joan Beal (j'ai pas trop le temps de peaufiner la traduc)

Il y a une nouvelle étude publiée dans Neurology qui tente de prouver qu'il n'existe pas de CCSVI dans la SEP. Les neurologues dans cette nouvelle étude ont mesurés les niveaux de ferritine dans le liquide céphalorachidien et ne trouvent pas un niveau élevé de ferritine dans le LCR des patients SEP. La ferritine est une protéine qui se lie au fer dans le corps. Comme il n'y a pas beaucoup de ferritine (mais il y en a!) dans le liquide céphalo-rachidien des patients SEP les neurologues ont concluent qu'il n'y a pas de dépôt de fer dans le cerveau des patients SEP. Mais ils sont à la recherche des mauvais bio marqueurs .....

Notez que les chercheurs ont trouvé de la ferritine dans 91% des patients atteints de sidérose et une hémorragie méningée - c'est parce que ce sont des infarctus cérébraux majeurs, et la ferritine est une mesure formidable pour les personnes qui subissent un AVC et des saignements dans le cerveau. Mais ce n'est pas une mesure pour la maladie veineuse chronique.

M. Zamboni écrit à ce sujet dans son article «Big Idea». Il explique comment la mesure appropriée n'est pas le niveau de ferritine, mais les niveaux d'hémosidérine. Ici, il traite plus de fer dans les jambes dans la maladie veineuse chronique -

«L'origine de l'augmentation des réserves de fer jambe est extravasation de globules rouges (érythrocytes) dans des conditions de stase veineuse importante. Érythrocytes sont dégradés par les macrophages interstitiels, avec le fer libéré incorporé dans la ferritine. Au fil du temps, avec la surcharge croissante de fer, le structure de l'évolution de la ferritine haemosiderin.4-9 En 1988, Ackermann a trouvé une concentration vingt fois plus élevé en moyenne de fer dans les membres inférieurs touchés par les ulcères veineux par rapport à la partie supérieure du bras de la même subjects.8 Le phénomène des dépôts d'hémosidérine jambe semble d'être importants pour le corps entier, car cette protéine a été démontrée dans l'urine des patients affectés par CVD.9 "

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1633548/

Donc, hémosidérine est la mesure la plus appropriée de la maladie veineuse de longue date, comme CCSVI ... parce que les changements de ferritine dans le temps pour hémosidérine. Et CCSVI est une maladie chronique, en cours de la maladie. En fait, le Dr Zamboni a mesuré l'hémosidérine chez les patients SEP, et devinez quoi ? Il a trouvé, en faisant un simple test d'urine, que les patients avaient des niveaux élevés d'hémosidérine! Tout comme ceux de la maladie veineuse chronique dans les jambes.

M. Zamboni écrit sur la façon dont la mesure appropriée pour la maladie veineuse chronique est hémosidérine, et pas la ferritine.... et pourtant, voici une nouvelle étude affirmant que le taux de ferritine dans le LCR prouverait qu'il n'y a pas CCSVI.


Je suis désolé, mais je suis juste une personne légèrement brillante, sans formation médicale mais qui sait lire les revues médicales, et je peux voir que cette nouvelle étude utilise les mauvais bio-marqueurs. Comment peut-on continuer à publier des neurologues de cette trempe, qui, dans ce cas, se penchent sur les mauvais bio-marqueurs pour la maladie veineuse chronique? Comment peuvent-ils s'en tirer avec ça?

Ah, oui ... voici un nom que je reconnais. L'un des chercheurs dans l'étude est le Dr Frederik Barkhof. Le Dr. Barkhof a été l'un des auteurs avec le Dr Khan dans les Annales de Neurologie d'un article d'opinion plus tôt dans l'année. Dr Barkhoff a également été membre pour la National MS Society du "panel scientifique international chargé d'accélérer l'examen des propositions de recherche sur la CCSVI" en mars dernier. Le groupe qui a seulement approuvé les propositions de recherche présentées par d'autres neurologues, pas de médecins vasculaires ou quelqu'un qui avait une connaissance du CCSVI. Et enfin, mais non le moindre --- Dr Barkhof a reçu le soutien de la recherche de la Fondation néerlandaise de recherche SEP et Merck-Serono, consultant et porte voix de EMD Serono Merck-, Bayer-Schering Pharma, Biogen-Idec, UBC, Sanofi- Aventis, Novo-Nordisk.

Quelqu'un d'autre voit une tendance qui se dessine ? des articles de «recherches» qui sont publiés précipitamment, qui ne suivent pas le protocole du Dr Zamboni et disent qu'il n'y a pas de CCSVI. Les articles qui sont écrits par les mêmes acteurs, le même bon vieux club de garçons qui travaillent ensemble et votent pour donner à chaque autres les subventions de recherche et qui se rencontrent aux mêmes conventions pharmaceutiques maintes et maintes fois. Comment cette mascarade peut-elle continuer ?

J'espère que les professionnels médicaux vont parler... Que les médecins vasculaires suivront la suggestion du Dr. Zamboni et mesureront l'hémosidérine dans les urines des patients SEP. Qu'est ce qui est difficile la dedans ? Certainement beaucoup plus facile que de prendre le liquide céphalo-rachidien et de mesurer des mauvais marqueurs de la maladie veineuse chronique. Je sais que les niveaux de Jeff étaient très élevés avant l'angioplastie. Qu'en dites-vous?
Avis aux amateurs? Sortons les gobelets en papier.

Joan
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  RnRrider le Mar 5 Oct 2010 - 14:36

Joan Beal a écrit:Comment peut-on continuer à publier des neurologues de cette trempe, qui, dans ce cas, se penchent sur les mauvais bio-marqueurs pour la maladie veineuse chronique ?
Comment peuvent-ils s'en tirer avec ça ?
Des articles de «recherches» qui sont publiés précipitamment, qui ne suivent pas le protocole du Dr Zamboni et disent qu'il n'y a pas de CCSVI. Des articles qui sont écrits par les mêmes acteurs, le même bon vieux club de garçons qui travaillent ensemble et votent pour donner à chaque autres les subventions de recherches, et qui se rencontrent aux mêmes conventions pharmaceutiques maintes et maintes fois.
Comment cette mascarade peut-elle continuer ?

Bravo et merci Joan !
Ces médecins sont prêts à publier n'importe quoi pour tenter de nier l'évidence de la CCSVI...
Ça sent la panique dans ce "bon vieux club de garçons", mais ils ont encore du pouvoir...

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 61
Localisation : la crau

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  dane83 le Mar 5 Oct 2010 - 17:20

M, Rider bien vu!!!si vous saviez ce que je m en fout du fer !!!je ne demande qu une chose etre opéree!!!!





avatar
Domyleen

Messages : 7915
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  Domyleen le Mar 5 Oct 2010 - 17:56



Oui, elle est vraiment super!!!

Invité
Invité

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  Invité le Mar 5 Oct 2010 - 19:11


C'est Joan Beal qui fait le site CCSVI in MS sur facebook ?
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  RnRrider le Mer 6 Oct 2010 - 10:03



Oui c'est bien elle.
avatar
lilymaielang

Messages : 51
Date d'inscription : 22/07/2010

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  lilymaielang le Ven 8 Oct 2010 - 6:42


Chronique dans le Monde

Sclérose en plaques : nouvelle confirmation de l'hypothèse Zamboni

par Lily Maie Lang, Avis de recherche: CCSVI / IVCC en France
30.09.10

Cette fois-ci, c'est le Professeur Rohit Bakshi de Harvard qui, après dix ans de recherches, confirme l'importance que revêt pour la communauté scientifique l'hypothèse d'une origine veineuse de la sclérose en plaques (l'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique, IVCC ou CCSVI).

Le 23 Septembre 2010, il a rencontré le Dr Zamboni à l'Université de Ferrare (Italie) et y a détaillé le rôle du fer dans la sclérose en plaques. Pour autant, les deux chercheurs ont exploré le sujet en totale indépendance l'un vis-à-vis de l'autre. Mais leurs conclusions aboutissent au même constat : plus on trouve de fer dans le cerveau, plus on observe une exacerbation de la maladie. Et cette présence inopportune tend à provoquer une atrophie de certaines régions du cerveau.

Ce renfort médical permet à Paolo Zamboni de déclarer qu'une nouvelle pièce du puzzle vient d'être placée. Elle s'encastre parfaitement aussi avec les résultats des tests pratiqués par Fabrizio Salvi, chercheur et neurologue, sur un lien hypothétique entre sténose des veines et apparition de la sclérose en plaques en raison de l'accumulation de fer produite dans le cerveau.

Le Professeur Bakshi a pu mesurer la concentration réelle de fer dans le cerveau par IRM, ce qui n'était entrepris auparavant que lors d'autopsies.

Ces avancées militent en faveur d'une intensification de la Recherche (toujours au point mort en France) ainsi que le réclament les milliers de personnes frappées par cette maladie dramatique. Ils sont d'ailleurs de plus en plus nombreux à filer à l'étranger pour bénéficier de l'angioplastie qu'on leur refuse chez eux. Il s'agit d'intervenir par ce procédé simple sur la rupture de la barrière hémato-encéphalique en éliminant la sténose veineuse.


Invité
Invité

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  Invité le Ven 8 Oct 2010 - 7:56


Bravo !
avatar
luna

Messages : 177
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 37
Localisation : ile de france

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  luna le Ven 8 Oct 2010 - 10:18

YES!!!

Contenu sponsorisé

Re: DEPOTS de FER et SEP : Aucun LIEN ??

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 18 Déc 2018 - 23:51