ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


teriflunomide mieux que les interferons

Partagez
avatar
meroomer

Messages : 55
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : juste derriere vous

teriflunomide mieux que les interferons

Message  meroomer le Ven 15 Oct 2010 - 21:52

- L'étude de phase III TEMSO a atteint ses objectifs incluant une diminution du risque de progression du handicap avec teriflunomide 14mg

Sanofi-aventis annonce aujourd'hui les résultats à deux ans de l'étude de phase III TEMSO évaluant teriflunomide, un nouveau traitement de fond oral, en cours de développement dans la sclérose en plaques (SEP) récurrente. Dans cette étude, les deux doses de teriflunomide (7 mg et 14 mg) ont permis une réduction significative du taux de récidive annuel (critère d'évaluation principal de l'étude) de 31 % par rapport au placebo (p < 0,0005). Le risque de progression du handicap (sur 12 semaines) dû à la maladie a également été significativement réduit de 30 % pour le 14 mg (p = 0,02) et de 24 % pour le 7 mg (p = 0,08). Les deux doses de teriflunomide ont été bien tolérées avec un nombre comparable de patients ayant signalé des effets indésirables, y compris des effets graves ou ayant entraîné un arrêt du traitement par rapport au placebo.

"Nous sommes très satisfaits des bons résultats de l'étude TEMSO qui représentent une étape majeure pour la recherche clinique dans la sclérose en plaques" a déclaré le Dr. Marc Cluzel, M.D., Ph.D., Vice-Président Exécutif, Recherche et Développement, sanofi-aventis. "Ces résultats prometteurs offrent un réel espoir de pouvoir offrir un traitement oral à des patients atteints d'une maladie sérieuse et en attente de nouvelles options thérapeutiques, et plus faciles à prendre, ceci conformément à l'engagement de sanofi-aventis dans la lutte contre la sclérose en plaques".

Les résultats de l'étude TEMSO sont les premières données issues d'un vaste programme de développement clinique de phase III avec teriflunomide. Ces résultats ont été présentés aujourd'hui au congrès de l'ECTRIMS (European Committee for Treatment and Research in Multiple Sclerosis) à Göteborg, en Suède.

<< La sclérose en plaques est une pathologie complexe, d'évolution souvent imprévisible et fortement handicapante d'où des besoins médicaux importants chez des patients relativement jeunes, >> a déclaré le Dr. Paul O'Connor, Directeur de la Clinique de la Sclérose en plaques du St Michael's Hospital à Toronto, Canada, et investigateur principal de l'étude TEMSO. << Nous sommes heureux que TEMSO ait réussi à démontrer avec succès que teriflunomide réduisait le taux de récidives, mais aussi le risque de progression du handicap avec la plus forte dose, tout en présentant un profil de tolérance favorable chez les patients atteints de sclérose en plaques récurrente. Teriflunomide peut potentiellement devenir une nouvelle option thérapeutique de première ligne pour cette population de patients >>.

Teriflunomide a également permis de réduire significativement l'activité cérébrale de la maladie mesurée par différents examens réalisés avec l'imagerie par résonance magnétique (IRM). Ces examens ont montré notamment que teriflunomide réduisait significativement l'impact de la maladie (volume total des lésions) de 39 % (p = 0,03) et de 67 % (p = 0,0003) respectivement pour le 7mg et le 14 mg, comparé au placebo.

Teriflunomide a été bien toléré sans effets secondaires majeurs identifiés. Les effets indésirables les plus fréquemment observés avec teriflunomide ont été des diarrhées, des nausées, une élévation asymptomatique et sans effet-dose des alanines aminotransférases d'intensité faible à modérée et une légère baisse du volume et une chute des cheveux d'intensité faible à modérée qui ont rarement entraîné l' arrêt du traitement. Enfin, aucune infection opportuniste sévère n'a été observée pendant la période de traitement par teriflunomide.

En plus des résultats de l'étude TEMSO, des données de tolérance à long terme de teriflunomide ont aussi été présentées à l'ECTRIMS. Ces données ont été recueillies chez des patients atteints de SEP récurrente et suivis pendant 8 ans dans le cadre d'une étude ouverte qui est une extension d'une étude de phase II. Ces nouveaux résultats montrent que les patients ayant reçu teriflunomide en continu pendant 8 ans l'ont bien toléré. Le profil de tolérance de teriflunomide administré en continu pendant toute cette période est comparable avec celui rapporté lors des 36 premières semaines de l'étude réalisées en double aveugle.

A propos de teriflunomide

Teriflunomide est nouveau traitement de fond oral de la sclérose en plaque qui fait actuellement l'objet d'un vaste programme de développement clinique en monothérapie. Les résultats d'une première étude de phase II évaluant la tolérance et l'efficacité de teriflunomide en monothérapie dans la sclérose en plaques ont été publiés dans le journal Neurology en 2006. Outre l'étude TEMSO, deux autres essais de phase III, l'étude TOWER et l'étude TENERE, sont en cours dans la sclérose en plaques récurrente. Un essai de phase III, l'étude TOPIC, est également en cours dans le stade précoce de sclérose en plaques appelé aussi syndrome cliniquement isolé (SCI). Teriflunomide a également été évalué en complément d'un traitement par interféron 1-bêta (INF-β) ou par acétate de glatiramère dans le cadre de deux études de phase II. Les résultats de ces études ont été présentés plus tôt cette année, respectivement lors du congrès de l'ACTRIMS (American Committee for Treatment and Research in Multiple Sclerosis) et du congrès de l'AAN (American Academy of Neurology). L'étude de phase II avec teriflunomide (7 mg et 14 mg) en complément de l'IFN-β montre une amélioration des résultats à l'IRM avec un profil de tolérance observé chez les patients traités par cette association comparable à celui des patients ayant reçu l'IFN-β et un placebo. Dans l'autre étude de phase II, teriflunomide en complément de l'acétate de glatiramère (AG) s'est montré bien toléré, comparé au traitement par AG et placebo, et le nombre et le volume des lésions mises en évidence par l'IRM cérébrale pondérée en T1 après injection de gadolinium tendent à diminuer dans le bras teriflunomide/AG, comparativement au bras placebo/AG.

A propos de l'étude TEMSO

L'étude TEMSO était un essai international randomisé, réalisé en double aveugle contre placebo, d'une durée de 2 ans. Les 1088 patients inclus dans cette étude réalisée dans 21 pays étaient atteints de sclérose en plaques récurrente et âgés de 18 à 55 ans. Ils avaient un score inférieur ou égal à 5,5 sur l'échelle EDSS (Expanded Disability Status Scale) et avaient présenté au minimum une poussée au cours de l'année précédant l'inclusion ou deux poussées au cours des deux années précédentes. Les patients étaient randomisés entre différents groupes : placebo, teriflunomide 7 mg ou teriflunomide 14 mg, à raison d'une administration quotidienne et suivis pendant 108 semaines. Le critère d'évaluation principal était le taux annuel de récidives défini comme le nombre de récidives confirmées par année-patient. Le principal critère d'évaluation secondaire était le délai de progression du handicap mesuré sur l'échelle EDSS. La tolérance et l'innocuité étaient évaluées à partir des effets indésirables survenus sous traitement, des examens cliniques, des signes vitaux ainsi que des examens biologiques.

avatar
Domyleen

Messages : 7808
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: teriflunomide mieux que les interferons

Message  Domyleen le Mar 26 Oct 2010 - 21:34



Sur MS Research Center: (logo en haut à droite en page d'accueil)!

Sanofi-aventis a annoncé aujourd'hui le lancement d'une étude multinationale de phase III évaluant l'efficacité et l'innocuité de deux fois plus de doses par jour de tériflunomide (7 mg ou 14 mg) versus placebo chez des patients atteints de sclérose en plaques récurrente (RMS) et traités par interféron bêta (IFN bêta).

Tériflunomide est traitement modificateur oral innovant développé par sanofi-aventis, qui est à l'étude dans un développement de phase III de l'important programme clinique . Il comprend des études de tériflunomide en monothérapie pour le traitement de RMS et le syndrome cliniquement isolé ainsi qu'en traitement d'appoint.

Source: Sanofi-aventis (26/10/10)


Voir détails dans le post de Meeromer...

    La date/heure actuelle est Sam 16 Déc 2017 - 1:15