ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  Domyleen le Lun 18 Oct 2010 - 11:02




SCLÉROSE en PLAQUES : Un test de biologie pour éviter l’infection cérébrale

Actualité publiée il y a 0h14mn
ECTRIMS

Le natalizumab, c’est Tysabri®, un anticorps monoclonal, un traitement prometteur de la sclérose en laques (SEP), mais qui a un handicap : il favorise le développement d’une maladie infectieuse cérébrale rare mais sévère, la leuco-encéphalopathie multifocale progressive (PML), due à au virus JC, ou JCV. Le problème posé est simple : sachant que ce traitement efficace est approuvé aux Etats-Unis et en Europe pour son efficacité, mais qu’il est primordial d’éviter aux patients traités cette infection à risque létal, il est tout autant nécessaire de disposer d’un moyen efficace de détecter et de diagnostiquer la présence du JCV chez un patient SEP recevant ce traitement.

Ce moyen existe, c’est un test de laboratoire de biologie qui détecte la présence du virus par détection des anticorps anti-JVC dans un échantillon de sérum de plasma du patient. Il s’agit d’une méthode de détection classique, la technologie ELISA, à l’origine développée en France pour la détection du VIH dans es années 1980. Cette avancée biologique a été présentée à Göteborg, en Suède, où se tient le 26e Congrès de l’ECTRIMS (European Committee for Treatment and Research in Multiple Sclerosis), le Comité européen pour le traitement et la recherche sur la sclérose en plaques.

En deux mots, ce test très simple permettrait soit de détecter à l’avance un patient SEP déjà porteur du JVC et devant suivre un traitement par le natalizumab, soit de réaliser le suivi biologique des patients sous Tysabri® par un test périodique, le suivi thérapeutique étant l’une des fonctions de la biologie médicale pour vérifier l’état de santé d’un patient sous traitement. On sait que le JCV est l’un des facteurs nécessaires au développement d’une PML.

Ce test en deux étapes, présenté par les laboratoires Elan et Biogen-Idec, qui commercialisent Tysabri® (accord de co-marketing), est actuellement en phase d’évaluation clinique chez plus de 10 000 patients. Il s’agit des études TYSABRI Global Observation Study (TYGRIS), Safety of TYSABRI Re-dosing and Treatment (STRATA) study, et JCV Antibody Program in Patients with Relapsing Multiple Sclerosis Receiving or Considering Treatment with TYSABRI (STRATIFY-1). Il s’agit de la plus importante étude clinique chez des patients SEP, qui a permis également d’évaluer la prévalence globale du portage des anticorps anti- JCV (environ 50 à 60 %) et a permis de confirmer certains des facteurs de risque de portage, tels l’âge et le sexe. Les hommes sont plus souvent porteurs que les femmes et la prévalence augmente avec l’âge, sans distinction de sexe.
A Göteborg, un poster a fait état ainsi d’une prévalence de 54 % de la positivité pour les anticorps anti-JCV dans plus de 800 échantillons de sérum provenant de patients SEP traités par natalizumab et soumis au test en ELISA. En outre dans ce groupe, 100 % des patients avec PML (20) étaient positifs pour le JCV. Il reste à déterminer si la présence ou l’absence d’anticorps doit être systématiquement prise en compte pour tenter de stratifier le risque de PML. La prévalence du portage des anticorps peut être encore plus élevée : 61 % en Suède dans un groupe de 2.772 patients SEP traités et non traités, curieusement 67 % chez des sujets non SEP…

Le natalizumab (Tysabri®) est actuellement agréé dans 45 pays, aux Etats-Unis pour la SEP récurrente, en Europe pour a SEP récurrente-rémittente. Il a montré sa capacité à réduire les épisodes de d’intensification (flare-up) et à ralentir la progression du handicap. L'essai AFFIRM de phase 3 a montré qu'à 2 ans le traitement permet une réduction relative de 68 % du taux de rechute annualisé contre placebo, et a réduit le risque relatif de progression de l'invalidité de 42 à 54 %. Dans une étude de 2 ans environ 7 patients sur 10 sous Tysabri® n'ont connu aucune, et près de 9 patients sur 10 traités ont constaté un ralentissement de la progression de l'invalidité.

Son effet indésirable le plus préoccupant est l’augmentation de la PML, une infection opportuniste, à risque létal. Le risque semble augmenter avec la durée du traitement et chez les patients ayant reçu un traitement immunosuppresseur avant de passer au natalizumab. On a encore peu de recul sur ce risque.

Source : Biogen Idec, Elan (Visuels), www.tysabri.com , traduction, adaptation, mise en ligne Maurice Chevrier, Santé log, le 19 octobre 2010
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  MPascale le Lun 18 Oct 2010 - 15:25

@Domyleen a écrit:[b]
A Göteborg, un poster a fait état ainsi d’une prévalence de 54 % de la positivité pour les anticorps anti-JCV dans plus de 800 échantillons de sérum provenant de patients SEP traités par natalizumab et soumis au test en ELISA.

Autant arrêter tous le Tysabri si 1 sur 2 présente Ac@JCV ! Le niveau de risque LEMP est de 1/1000. Ce test me semble peu convaincant. Ou je ne comprends rien.
avatar
Tao

Messages : 192
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 46
Localisation : MARSEILLE - 13

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  Tao le Mar 19 Oct 2010 - 8:40






On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec les pierres du chemin
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  Domyleen le Mar 19 Oct 2010 - 11:27



Au fait, nous n'avons toujours pas la mise à jour concernant les cas de Lemp pour le mois d'Octobre: les chiffres sont habituellement publiés à partir du 16 de chaque mois... dans les infos financières (Bourse). A croire que Biogen est trés occupé par les "retombées" du congrés ECTRIMS, et qu'il s'inquiète de la part de marché que CCSVI va prendre, ??? et les risques des angioplasties n'ont rien à voir avec ceux du Tysabri! (il va falloir rassurer les actionnaires!!)
On peut toujours nous pondre de nouvelles études(et des nouveaux médocs) pour contrer l'activité de JCV, il y a déjà eu pas mal de dégâts et .... les ventes de Tysa risquent d'en pâtir... (les pauvres labos...!)
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  MPascale le Mar 19 Oct 2010 - 15:07


"...demonstrating an overall prevalence of anti-JCV antibodies of approximately 50 to 60 percent and delineating the prevalence by factors such as age and gender...
Of the more than 800 patients evaluated, 54 percent tested positive for anti-JCV antibodies."


Dc pas très utile, si presque tt le monde a été infecté par JCV, et dc présente des Ac@JCV, on n'est que 1/1000 à faire une sep, et combien ss Tysabri ? Dt 50% ont déjà été infectés par JCV. Dc ça revient à proposer à la moitié de ceux qui st ss Tysabri d'arrêter.
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  MPascale le Mer 20 Oct 2010 - 15:29


Et l'Ac reste tjs alors q le virus peut être parti depuis lgtps. Dc vaudrait mx suivre présence du virus. C'est parfaitement faisable. C'est fait par ex pr HCV (virus de l'hépatite C).

nico78

Messages : 50
Date d'inscription : 03/08/2010

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  nico78 le Mar 2 Nov 2010 - 12:55

Bon je débarque un peu mais savez vous si il est déjà possible de se faire le test en labo pour voir si on a ce virus JC ?

Parce que je viens de faire une allergie à mon traitement copaxone, j'aimerai bien tenter le Tysabri, mais je flippe un peu.
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  MPascale le Mar 2 Nov 2010 - 14:37


Résultats pr dosage Anticorps anti-CJV (Ac@JCV) viennent d'être publiés, dc test pas encore dispo. De tte façon le test dose des ANTICORPS (Ac) et tte personne qui a été exposée une fois ds sa vie au virus peut garder les Ac, sans pr autant q le virus soit présent encore. Il doit être posssible de doser le virus (on dose bien celui de Hépatite C, st de la mm famille) ms pas encore mis au point. Vu q les fameux tests trouvent les ANTICORPS chez environ 50% des gens, ce n'est pas très utile. Si tu passes au Tysabri, le risque demeure de 1/1000 pr LEMP, rien à faire. Tu décides si tu prends ou non le risque. Perso j'ai pris le risque, je me porte mieux grâce au Tysabri, je sais ce que je risque. Tant pis.
Allergie copaxone n'a rien de rien de rien à voir av possible allergie au Tysabri. Allergie au Tysabri n'a rien de rien de rien à voir av risque LEMP.
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  Domyleen le Mer 9 Mar 2011 - 9:14



Sur MSRC:

Le test potentiel (pour détecter) le risque de LEMP avec Tysabri obtient l'approbation européenne


Biogen Idec Inc test a obtenu l'autorisation européenne de commercialiser un test permettant de diagnostiquer et d'évaluer le risque pour les patients SEP sous Tysabri, de contracter une LEMP .

Tysabri, vendu avec Elan Corporation, est un traitement très efficace pour cette maladie débilitante, mais elle a été liée chez un petit nombre de patients à la leucoencéphalopathie multifocale progressive ou LEMP. Les ventes mondiales ont augmenté de 16% à 1,2 milliards de dollars l'an dernier, même si la croissance a été inférieure aux prévisions initiales, ces dernières années en raison des risques de l'infection.

C'est à espérer que le développement d'un test sanguin permettra de mieux déterminer les risques pour les patients de contracter une LEMP. Les entreprises ont dû inscrire l'utilité du test sur la notice du médicament en Europe et aux États-Unis, ce qui est quelque chose de distinct de l'approbation du test lui-même.

Bien que le risque global de l'infection demeure faible, il peut avoir des effets dévastateurs et permanents, de sorte que le test pourra rassurer les patients et les médecins quant à l'utilisation du médicament.

Au 2 février, un total de 95 patients ont été diagnostiqués avec l'infection et 20 sont décédés. À la fin de l'année dernière, 56.600 patients ont été sous ce traitement.

La LEMP est généralement provoquée lorsque le virus JC attaque le système nerveux central chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli, ce qui conduit souvent à un déclin irréversible des fonctions neurologiques et même àla mort. Le test de diagnostic fonctionne en détectant les anticorps contre le virus JC dans le sang avec permettant de déterminer si un patient a été exposé au virus, ce qui pourrait augmenter le risque de LEMP.

En Décembre, Biogen et Elan avaient proposé une mise à jour de la notice d'utilisation de Tysabri pour inclure des informations sur le risque de LEMP, lié à la présence de l'anticorps. La société s'attend à avoir l'aval de l'agence en Octobre et pense que le test sera disponible dans le commerce aux États-Unis à la même époque.

Les entreprises ont également déposé une demande pour obtenir que les informations sur le facteur de risque figurent dans son label européen, mais la date reste indéterminée. L'approbation du test est indépendant de l'obtention de la modification du label.

Biogen a déclaré que le test est maintenant disponible en Europe pour un "échantillon limité" pour s'assurer que son "processus et procédures" fonctionnent correctement et il sera largement disponible en milieu d'année.

Le test sera disponible par le biais d'un laboratoire central et les entreprises devront d'abord payer le coût de la collecte des échantillons ainsi que les tests annuels pour les patients.

«Nous devront également regarder s'il est possible de trouver d'autres possibilités pour le remboursement," a déclaré la porte-parole de Biogen, Kate Weiss. Elle a refusé de donner le nom du laboratoire exploitant.

Au début Février, l'analyse des échantillons de patients avait révélé que chez 22 patients ayant fini par développer la LEMP et dont il a été possible d'avoir des données les données, tous étaient positifs pour les anticorps avant le diagnostic de l'infection.

Les entreprises sont en train de réaliser les essais sur deux études distinctes, un total de 9.000 patients, pour une durée de deux ans. Le test est disponible pour les patients aux États-Unis (pour) ces études.


Source: Copyright NASDAQ (c) 2011 Dow Jones & Company, Inc (09/03/11)
avatar
grizzli

Messages : 9
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Suisse

JCV

Message  grizzli le Lun 25 Avr 2011 - 19:42

Bonsoir

on m'a fait la prise de sang, j'attends le résultat pour commencer le Tysabri;
c'est payé par le labo donc je crois que je sers un peu de cobaye, implicitement...
je vous tiendrai au courant?
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  Domyleen le Mar 26 Avr 2011 - 11:05



Merci Grizzli, et j'espère que le résultat du test te permettra de prendre Tysa avec un minimum de risques... Smile

(nous sommes tous des cobayes, d'une certaine façon ...)
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  MPascale le Mar 26 Avr 2011 - 11:23

@MPascale a écrit:
"...demonstrating an overall prevalence of anti-JCV antibodies of approximately 50 to 60 percent and delineating the prevalence by factors such as age and gender...
Of the more than 800 patients evaluated, 54 percent tested positive for anti-JCV antibodies."


Dc pas très utile, si presque tt le monde a été infecté par JCV, et dc présente des Ac@JCV, on n'est que 1/1000 à faire une sep, et combien ss Tysabri ? Dt 50% ont déjà été infectés par JCV. Dc ça revient à proposer à la moitié de ceux qui st ss Tysabri d'arrêter.

Il me semble q'on en était là. Dc l'utilité du test ???
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  Domyleen le Mar 26 Avr 2011 - 15:05



Oui, M-Pascale, mais comme nous l’avons déjà dit ici :
http://www.forseps.org/t1037-aan-tysabri-et-lemp

… il semble que :
1) 1% des patients sous Tysa présentent un risque de LEMP
2) Si négatifs au test sanguin pour le virus JC, le risque ne serait plus que de 1 pour 10 000, d’où l’importance et l'utilité du test !
(perso, si 1 pour 10 000, je trouve que ça vaut le coup de risquer, mais 1 pour cent, ça fait réfléchir... ) Crying or Very sad


Les tests ont trouvé que 1% des patients Tysabri présentent un risque de LEMP.

Biogen Idec Inc a identifié les patients à haut risque avec Tysabri et qui présentent 1 chance sur 100 de développer une infection cérébrale potentiellement mortelle.

En analysant les facteurs de risque, y compris la durée de prise de Tysabri, les traitements antérieurs et les résultats d'un test sanguin pour les anticorps au virus qui cause l'infection, les médecins peuvent aussi repérer les patients avec moins de 1 chance sur 10.000 de développer la maladie connue sous le nom de LEMP, selon une étude. La notice du produit affirme que le risque de LEMP serait d’environ 1 sur 1000 après deux ans de traitement.

http://www.msrc.co.uk/index.cfm/fuseaction/show/pageid/1768
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  MPascale le Mar 26 Avr 2011 - 15:43


C'est pas 1/100 mais 1/1000 de risk de LEMP sous Tysabri, me semble-t-il. Et ce n'est pas 1/10 000 qui seraient JVC+ mais 1/2 de 1/1000 soit 0,5/1000, dc pas une très grande différence. A moins q je ne comprenne de travers
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  Domyleen le Mar 26 Avr 2011 - 17:06

@MPascale a écrit:
C'est pas 1/100 mais 1/1000 de risk de LEMP sous Tysabri, me semble-t-il. Et ce n'est pas 1/10 000 qui seraient JVC+ mais 1/2 de 1/1000 soit 0,5/1000, dc pas une très grande différence. A moins q je ne comprenne de travers

M-Pascale, relis l'article (le lien sur MSRC)! Smile
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  MPascale le Mar 26 Avr 2011 - 17:42


Sorry, je ne lis pas MSRC, il peut y avoir des erreurs. Mais je SAIS q le risk de LEMP liée au Tysa est de 1/1000 environ (chiffre Biogen qui produit le Tysa), et q le taux de détection de JVC est de 50% (chiffre ECTRIMS). Soit 1/1000 X 50% = 0,5/1000. 1/100 connais pas.
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  Domyleen le Mar 26 Avr 2011 - 20:43


Bon,j'essaye encore une fois, en espèrant que ce soit plus clair et que les intéressés comprendront!

Sur le blog de Trevis Geason :
http://www.everydayhealth.com/blog/trevis-life-with-multiple-sclerosis-ms/ms-news-from-the-aan-meetings-significant-risks-from-tysabri-identified/

Les rapports AAN:


Plus de soucis Tysabri
Alfred Sandrock, MD, PhD, de Biogen / Idec, a présenté les résultats de la compagnie sur l'étude de la leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP) chez des patients utilisant Tysabri Tysabri - un médicament qui lui a valu le nom de "poison" par certains critiques.'information du Dr Sandrrock n'ira pas loin dans l'apaisement de telles qualifications, mais un ensemble de facteurs contrôlables et / ou reconnaissables peut aider les gens à prendre ce médicament, ou à le considérer comme un traitement, en évaluant les risques personnels.
Biogen / Idec a analysé 102 cas signalés de LEMP (au 4 Mars, 2011) parmi les quelque 100.000 personnes qui ont reçu au moins une dose du médicament. La société a déclaré à l'AAN que les taux d'infection LEMP ont été aussi bas que 0,11 pour mille pour les personnes qui n' ont pas les trois facteurs de risque, et allant jusqu'à 8,1 pour mille pour ceux qui présentent tous les trois facteurs (et des quantités variables de risque accru chez patients ayant un ou deux des facteurs de risque).

Les facteurs de risque de LEMP comprennent:
1. Plus de deux ans sous Tysabri
2. Avoir eu, avant, un traitement immunosuppresseur
3. sérologie positive pour l'infection par le virus JC

La déclaration sur ces facteurs de risque et le risque de LEMP est, bien sûr, une grande nouvelle.

http://www.everydayhealth.com/blog/trevis-life-with-multiple-sclerosis-ms/ms-news-from-the-aan-meetings-significant-risks-from-tysabri-identified/


Je vais poster ses reflexions intéressantes sur ces chiffres, mais j'arrête d'expliquer, car je perds patience... Laughing
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  MPascale le Mar 26 Avr 2011 - 21:13


Je crains q cette info tirée d'un blog ne soit pas très solide, autrement Biogen saurait s'en vanter. De plus cela semble contredire les chiffres de l'ECTRIMS et de Biogen soi-mm. Il me semble q l'info selon laquelle 50% de la population est séropositive pr JVC a été donnée sans opposition et soit assez communément admise (Google). Le pb c'est q les Ac (anticorps) demeurent quasiment toujours, de mm q'un virus inactif mais latent (activité non vérifiable par simple PCR). Le seul test de l'activité du virus (et encore) serait de faire "reverse transcription sur ARN purifié puis PCR". Par ailleurs on ne sait pas encore si corrélation entre "activité" de ce virus et déclenchement LEMP. Verramos. Pas la peine de s'énerver, numbers, only numbers.
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  Domyleen le Mar 26 Avr 2011 - 22:39



Cette info, que j’ai REprise sur un blog , (en pensant que c’était plus simple à comprendre), a fait le tour du web…. Et c’est une info fournie par BIOGEN !!! (Source NASDAC)
Et ça ne contredit en rien les infos précédentes, ça les affine, c'est tout! (tout comme le fait qu'il y avait quasi le double de LEMP en Europe par rapport aux US, et maintenant, on pense savoir pourquoi: Tysa était qquefois donné aprés un immunosuppresseur, alors qu'aux US, c'était moins le cas, et même était donné en première intention, pas chez nous!

Voici le lien MSRC :

http://www.msrc.co.uk/index.cfm/fuseaction/show/pageid=1905

Et voici l’article, :



Potential test for PML risk with Tysabri gets European approval

Biogen Idec Inc.'s diagnostic test that may help determine the risk of developing a rare brain infection in patients using multiple sclerosis drug Tysabri has received marketing approval in Europe.
Tysabri, sold with Elan Corp, is a highly effective treatment for the debilitating disease, but it has been linked in a small number of patients to progressive multifocal leukoencephalopathy, or PML. Global sales rose 16% to $ 1.2 billion last year, although growth has been lower than originally expected in recent years because of the risks of the infection.
There is hope that the development of a blood test may better determine the chances of patients contracting PML. The companies have applied to get the usefulness of the test put on the drug's label in Europe and the U.S., something that is separate from the approval of the test itself.
Although the overall risk of the infection remains small, it can have devastating and permanent effects, so the test may make patients and physicians more comfortable with using the drug.
As of Feb. 2, a total of 95 patients have been diagnosed with the infection and 20 have died. At the end of last year, 56,600 patients were using the drug.
PML is generally caused when the JC virus attacks the central nervous system in people with weakened immune systems, often leading to an irreversible decline in neurologic function and even death. The diagnostic test works by detecting antibodies against the JC virus in the blood with the intent of determining if a patient has been exposed to the virus, something that may increase the risk of PML.
In December, Biogen and Elan proposed updating the label of Tysabri to include information about the presence of the antibodies being a risk factor for PML. The company expects to hear from the agency in October and expects to have the test commercially available in the U.S. around the same time.
The companies also have filed to get the risk factor information in its European label, but the timeline is unclear. The approval of the test is separate from getting approval of the label change.
Biogen said the test is now available in Europe on a "limited basis" as it makes sure that its "process and procedures" are working correctly and it will be widely available by midyear.
The test will be available through a central lab and the companies will initially pay for the cost of sample collection and annual testing for patients.
"We are also taking a look at what other pathways are available for reimbursement," Biogen spokeswoman Kate Weiss said. She declined to name the operator of the lab.
As of early February, analysis of patient samples has found that in 22 patients who eventually developed PML and data is available, all were positive for the antibodies before diagnosis of the infection.
The companies are conducting two separate studies of the test, totaling 9,000 patients and spanning two years. The test is available to patients in the U.S. through those studies.

Source: NASDAQ Copyright (c) 2011 Dow Jones & Company, Inc.(09/03/11)
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  MPascale le Mer 27 Avr 2011 - 0:55

@Domyleen a écrit:(ms c'est une reprise du NASDAQ)
Biogen Idec Inc.'s diagnostic test that may help determine the risk of developing a rare brain infection in patients using multiple sclerosis drug Tysabri has received marketing approval in Europe.[/color]
Tysabri, sold with Elan Corp, is a highly effective treatment for the debilitating disease, but it has been linked in a small number of patients to progressive multifocal leukoencephalopathy, or PML. Global sales rose 16% to $ 1.2 billion last year, although growth has been lower than originally expected in recent years because of the risks of the infection.
There is hope that the development of a blood test may better determine the chances of patients contracting PML. The companies have applied to get the usefulness of the test put on the drug's label in Europe and the U.S., something that is separate from the approval of the test itself.
Although the overall risk of the infection remains small, it can have devastating and permanent effects, so the test may make patients and physicians more comfortable with using the drug.
As of Feb. 2, a total of 95 patients have been diagnosed with the infection and 20 have died. At the end of last year, 56,600 patients were using the drug.
PML is generally caused when the JC virus attacks the central nervous system in people with weakened immune systems, often leading to an irreversible decline in neurologic function and even death. The diagnostic test works by detecting antibodies against the JC virus in the blood with the intent of determining if a patient has been exposed to the virus, something that may increase the risk of PML.
In December, Biogen and Elan proposed updating the label of Tysabri to include information about the presence of the antibodies being a risk factor for PML. The company expects to hear from the agency in October and expects to have the test commercially available in the U.S. around the same time.
The companies also have filed to get the risk factor information in its European label, but the timeline is unclear. The approval of the test is separate from getting approval of the label change.
Biogen said the test is now available in Europe on a "limited basis" as it makes sure that its "process and procedures" are working correctly and it will be widely available by midyear.
The test will be available through a central lab and the companies will initially pay for the cost of sample collection and annual testing for patients.
"We are also taking a look at what other pathways are available for reimbursement," Biogen spokeswoman Kate Weiss said. She declined to name the operator of the lab.
As of early February, analysis of patient samples has found that in 22 patients who eventually developed PML and data is available, all were positive for the antibodies before diagnosis of the infection.
The companies are conducting two separate studies of the test, totaling 9,000 patients and spanning two years. The test is available to patients in the U.S. through those studies.

Les chiffres en question ne figurent pas ds ce texte où seul est évoqué le risque dû à chimio préalable. Le risque augmenté en Europe du fait de l'utilisation préalable de chimio était à peine d'un facteur 2 (de 1/1 000). Rien à voir av le 1/10 pr JCV évoqué par Trevis Geason, que reprendrait Biogen si nécessaire ou prouvé (1/10 000, trop heureux). 2 X 5/10 (50%) x 1/1000 = 1/1000, pas 1/10 000. Je crois.
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  MPascale le Mer 27 Avr 2011 - 9:35


Ms en éliminant un malade sur deux... on n'a q'a s'auto-éliminer tous !
avatar
izuba

Messages : 523
Date d'inscription : 28/04/2010

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  izuba le Mer 27 Avr 2011 - 9:37

Pourquoi ne pas reprendre ce qui est annoncé dans l'article:

As of Feb. 2, a total of 95 patients have been diagnosed with the infection and 20 have died. At the end of last year, 56,600 patients were using the drug.

95/56600=1,6 Lemp sur 1000 patients traités.
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  Domyleen le Mer 27 Avr 2011 - 10:36



Bon, perso, je parlais de l'étude en cours menée par les laboratoires Biogen! .... pas grave!
avatar
grizzli

Messages : 9
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Suisse

JCV

Message  grizzli le Jeu 12 Mai 2011 - 15:19

Mon résultat il est positf et en plus mon IRM de ce jour me montre en pleine poussée... Donc ce WE hospitalisation et on fait le point en même temps qu'un bolus de solumédrol... Dur de garder le moral. Vous donnerai des news...
Grizzli
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.

Message  Domyleen le Jeu 12 Mai 2011 - 20:02

@grizzli a écrit:Mon résultat il est positf et en plus mon IRM de ce jour me montre en pleine poussée... Donc ce WE hospitalisation et on fait le point en même temps qu'un bolus de solumédrol... Dur de garder le moral. Vous donnerai des news...
Grizzli

Résultat positif??! Zut alors! (s'il avait été négatif, il n'y aurait pas eu à hésiter pour prendre Tysa, mais là, c'est plus stressant! Tu as intérêt à poser toutes les questions qui te tracassent à ton neuro et j'espère qu'il te trouvera une solution: Tysa ou autre chose ... Tu peux lui demander ce qu'il pense des nouveaux médocs, c'est enrichissant d'avoir son avis, ou son conseil, tout en étant pas obligé de le suivre... Rolling Eyes

J'espère que ta cure de Solumédrol va stopper cette poussée rapidement, et que tu nous reviendras en meilleure forme!!
Bon Week-End, même si c'est à l'hosto!! Very Happy

    La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû 2017 - 4:35