ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Domyleen le Jeu 6 Mai 2010 - 22:41

avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  MPascale le Sam 8 Mai 2010 - 9:20

Pitié pas ça, le reste ne suffit pas ? Q'on ns laisse garder une réflexion à peu près normale !

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 60
Localisation : la crau

alors la? c est cognitif?

Message  dane83 le Lun 17 Mai 2010 - 17:28


dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 60
Localisation : la crau

a propos des signes cognitifs

Message  dane83 le Mer 19 Mai 2010 - 11:12


dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 60
Localisation : la crau

la suite mais je compreds mal!!!

Message  dane83 le Mer 19 Mai 2010 - 11:20


Invité
Invité

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Invité le Mer 19 Mai 2010 - 13:11

plus débilitante que,débilisante bounce

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 60
Localisation : la crau

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  dane83 le Mer 19 Mai 2010 - 13:15

merci mais cela me fait rire!!!!!
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Domyleen le Mer 19 Mai 2010 - 13:41

Résumé du 1er lien de Dane (ci-dessus):


NEUROLOGIE 2010; 74:545-552
©️ American Academy of Neurology 2010

Contexte: l’apparition des troubles cognitifs dans la sclérose en plaques progressive primaire (PPMS) est commune et les corrélats modestes entre la charge lésionnelle actuelle et le volume du cerveau. En utilisant une cohorte / méthodologie de contrôle de cas, nous explorons la possibilité d'anomalies IRM, y compris ceux dans le tissu cérébral d'apparence normale, pour prédire l'avenir du dysfonctionnement cognitif chez PPMS.

Méthodes: Trente et un patients recrutés dans une étude longitudinale dans les 5 ans suivant l'apparition des PPMS ont été évalués « neuro-psychologiquement » en moyenne 5,5 ans plus tard avec 31 témoins appariés en bonne santé. les données d'IRM obtenues au début de l'étude (métriques lésions, les volumes du cerveau, (…), et la spectroscopie par résonance magnétique ….) ont été utilisés pour prédire des troubles cognitifs au cours du suivi.

(…)

Conclusions: Les anomalies IRM observées au début de la sclérose multiple progressive primaire peut prédire des troubles cognitifs 5 ans plus tard. Bien que les dommages correspondants perturbent les secteurs de la substance blanche (ce qui) semble être le plus important prédicateur de dysfonctionnement cognitif ultérieur, l la matière grise joue également un rôle dans la pathologie.
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Domyleen le Mer 19 Mai 2010 - 13:47


Bon, c'est pas gai tout ça!

Dane, tu peux donc prédire quand tu deviendras ....débile! Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Mais Paolo va voler à ton secours! Laughing Laughing Laughing
avatar
Tao

Messages : 192
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : MARSEILLE - 13

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Tao le Sam 22 Mai 2010 - 21:52

Bonsoir,
En Médecine Traditionnel Chinoise, le ginkgo biloba aide, ce sont des cures renouvelables de deux ou trois mois selon les personnes.
En alternance avec le ginseng.
Attention au surdosage sur le second car cela peut entrainer de graves conséquences.

Rodrigue





On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec les pierres du chemin

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 60
Localisation : la crau

troubles

Message  dane83 le Sam 22 Mai 2010 - 23:31

chez les femmes tu crois que cela marche le ginseng?
va falloir que domy nous trouve un article sur les obsedées sexuelles?
c est naturellement une conséquence de ttt pour la sep!
par contre le ginkgo est efficace pour les douleurs dans les jambes!!si
douleurs circulatoires
avatar
Tao

Messages : 192
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : MARSEILLE - 13

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Tao le Dim 23 Mai 2010 - 8:11

Salut Dane,
T'emballes pas comme ça sur tous les sujets : pourquoi y aurait-il descrimination envers le “sexe faible” (lol, vous m'avez compris) ?
Je ne te parle pas de lucioles, ni de 1+1=3, mais de 2+2=4 ce qui différe.
Le ginkgo a de multiples propriétés dont de traiter de la circulation sanguine, oui mais ce n'est pas de cela dont il est question : en cure alternée avec du ginseng (pas GIN + SEXE), il a de tres bon resultats sur la mémoire, l'attention et la concentration.
Encore faut il faire attention au dosage !!! Le ginseng peut mener à l'épuisement total, sur-fatigue !!!

Rodrigue





On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec les pierres du chemin
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Domyleen le Sam 20 Nov 2010 - 16:01




"Dans la presse spécialisée", page d'accueil d'Arsep:

Compensation cognitive dans la Sclérose en Plaques.

Bonnet MC et collaborateurs, France. Neurology,

Octobre 2010.

Dans la sclérose en plaques (SEP), maladie inflammatoire du système nerveux central, des atteintes très variables peuvent être observées selon les patients. Ces atteintes peuvent être physiques (force musculaire par exemple), sensitives ou visuelles. Certains patients peuvent aussi avoir des difficultés d’attention ou pour retenir des informations ou rester concentrés. Des études tendent à montrer que des patients compensent mieux cette gêne que d’autres et que ces troubles ont alors moins de retentissement sur leur vie quotidienne. Les mécanismes par lesquels le cerveau arrive à compenser ces difficultés restent relativement méconnus. La connaissance de ces mécanismes serait utile pour développer des traitements de rééducation adaptés. L’utilisation de la technique d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) permet d’ouvrir une nouvelle voie vers la compréhension de ces mécanismes. L’IRMf met, en effet, en évidence des modifications de signal dans les régions cérébrales lors de stimulations sensitives, motrices, visuelles, auditives ou cognitives. Grâce à cette technique, il est ainsi possible de suivre l’implication de régions cérébrales précises dans l’exécution d’une fonction mais également de constater la présence de réorganisations corticales différentielles chez les patients selon la présence ou non de gênes sensitives, motrices et/ou cognitives. Comprendre ces phénomènes de réorganisation corticale pourrait s’avérer utile dans la prise en charge de la maladie.
Dans notre étude, nous avons proposé de suivre les activités cérébrales de patients atteints de SEP rémittente lors d’une tâche d’attention de complexité croissante réalisée au cours d’un examen en IRMf. L’objectif de l’étude était de mettre en évidence des activités cérébrales différentielles selon la facilité du patient à réaliser la tâche attentionnelle proposée. L’étude de ces activités cérébrales permettant alors d’évaluer les stratégies cérébrales protégeant certains patients de l’apparition d’une gêne cognitive. Dans ce travail nous avons pu montrer chez les patients atteints de SEP rémittente qu’une meilleure performance attentionnelle corrélait exclusivement avec l’augmentation de l’activation des régions cérébrales préfrontales médiales. Chez les sujets sans pathologie neurologique, une meilleure performance à la tâche attentionnelle était le plus souvent obtenue par le recrutement des régions cérébelleuses. Le cervelet est connu pour sa participation dans les processus d’automatisation des procédures tandis que les régions préfrontales médiales interviennent majoritairement dans les fonctions cognitives de haut niveau. Les patients qui ont le plus de facilité pour réaliser la tâche sont ceux qui mobilisent de nouvelles régions cérébrales spécialisées dans la tâche cognitive demandée. Ces patients développent donc une nouvelle stratégie cérébrale. L’analyse du lien fonctionnel entre ces structures cérébrales à la fois, chez les patients et chez les sujets sans pathologie neurologique, a permis de démontrer que la pathologie avait un effet sur la façon dont ces aires cérébrales dialoguaient entre elles. Les patients avec peu ou pas de gêne cognitive semblent développer un nouveau mode fonctionnel dans lequel l’utilisation de certaines régions cérébrales est déterminante pour faciliter leur réalisation de la tâche cognitive. Cependant, lorsque la complexité de la tâche attentionnelle est maximale, ce recrutement frontal médial protège moins les patients, preuve que cette stratégie peut être saturée. L’observation de cette stratégie cérébrale de compensation éclaire un peu mieux les processus mis en jeu dans la pathologie. Pouvoir mobiliser de nouvelles ressources cérébrales et les choisir en adéquation avec la sollicitation cognitive semble être la voie de compensation cérébrale optimale. La constatation que cette stratégie puisse être saturée nous rappelle la fragilité de ce nouveau mode fonctionnel et conforte l’idée de la nécessité de trouver la meilleure façon de développer et d’entretenir ces stratégies bénéfiques de protection par des prises en charge thérapeutiques adaptées.


Ce travail a été réalisé avec le soutien financier de la Fondation ARSEP. Mélissa Bonnet, collaboratrice de ce projet, avait reçu une aide à la recherche (doctorante) au cours de l’Appel d’Offres annuel 2005. Voici son travail résumé pour vous.
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  MPascale le Sam 20 Nov 2010 - 16:43


Et hop ! On compense, on compense, vivement q'ils ns plantent une puce gogol ds le cerveau et on compensera un max. Par ex, au lieu de dire "tu te souviens du fim av chais plus qui et j'me rappelle pas du titre etc..." on pourra répondre à tout. Ceci étant l'essence de la vie bien sûr, et mm sans les pieds !

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 60
Localisation : la crau

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  dane83 le Sam 20 Nov 2010 - 17:30

quand j entendais mon neuneu...j ai relevé bcp de phrases qu il disait...
en tout cela ressemblait a un alzheimer...et quand je lui fait remarqué il ne m a pas contredit....bien au contraire ...voila pourquoi il est urgent que l operation se fasses en france...enfin a mon age l Alzheimer accumulé a une sep cela ne doit pas etre jojo!!!
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  MPascale le Sam 20 Nov 2010 - 18:31


Alzheimer à donf, tu dois oublier q t'as une sep ? P'tet q ce s'rait une solution ? Ca m'énerve tellement qd meurent des gens en bonne santé... qui marchent et qui touchent ou parlent comme ils veulent et tt à coup hop une voiture, hop une chute de ski, hop... ce corps en bon état qui se perd et moi qui en ai tellement envie.
avatar
Tao

Messages : 192
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : MARSEILLE - 13

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Tao le Sam 20 Nov 2010 - 20:31

Oui avec un processus inflammatoire du cerveau, fort disparité, variabilité des symptômes sont à envisager. Les connaissances et troubles cognitifs peuvent etre touchées ! Compenser et s'entrainer restent des solutions maitres.

Sinon les solutions médicales sont pour une meilleure oxygénation et moins de viscosité sanguine ... Paulo, tu te caches où ?
Sinon la DS a de très bons jeux, et comme pour le corps, des compensations et de la rééducation appropriée pour corriger d'éventuels surcompensation, qui peuvent dégénérer et causer des troubles.
Reste aussi la lecture de fantaisie et du surnaturel merveilleux voir X files pour les décorporation. Et si la médecine entreprend desétudes en ce sens, vive le clonisme !
Rodrigue





On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec les pierres du chemin
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  MPascale le Sam 20 Nov 2010 - 22:30


T'as oublié un truc essentiel me semble-t-il : rire, voir des amis, aimer. Là st les maîtres-mots de ma résistance.

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 60
Localisation : la crau

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  dane83 le Dim 21 Nov 2010 - 8:14

que de bon conseil M/P
je me retrouve dépendante d une personne que je n ai jamais supportée........dans un endroit ou je ne connais personne..j ai déménagée :200kms ..fallait savoir que je serais dans cet état!...je pensais vraiment que je pourrais continuer a compenser encore longtemps...la sep est allée plus vite!pourquoi?.
je ne peux plus lire plus conduire plus bosser ..
heureusement de temps en temps j ai mes enfants au tel..
bom cheers bom
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  MPascale le Dim 21 Nov 2010 - 9:33


La SEP est une saloperie (je sais, je prêche des convaincus) et je pense vraiment q le meilleur moyen de résister c'est d'avoir des amis compréhensifs, prêts à venir papoter qd on veut, prêts à manger des pizzas livrées tant pis je ne peux plus faire la cuisine, prêts à parler de tout et de rien c'est essentiel. Pi.... ça ne peut pas faire de mal aux neurones qui ns restent !

Et puis je pense q le forome, bien q virtuel, peut tenir compagnie, en plus d'informer, on se connaît, on se respecte (et c'est essentiel), et là on peut parler de la SEP et de nos peurs sans effrayer nos amis. Un jour, une médecin, particulièrement intelligente je dois dire, (il y en a !) m'avait dit : ce forome vs tient lieu de psy... eh bien oui. J'adore y retrouver ceux q je considère maintenant comme des amis.
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  joma2 le Dim 21 Nov 2010 - 21:51

Nous aussi on aiment bien te retrouver ici Mpax! Very Happy
T'as entièrement raison! Ce forum est tres important!
Il nous permet de développer des réflexion. que l'on aurait pas si l'on restait seul dans son coin! L'union fait la force!

Bonne nuit a tous!

ps: Au cas ou vous ne le sauriez pas encore, moi aussi je vous considère comme des amis
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Domyleen le Mer 23 Fév 2011 - 11:46



Sur MS RC:

La chaleur aggrave les problèmes cognitifs dans la SEP :

La chaleur aggrave le disfonctionnement cognitif chez les personnes ayant la sclérose en plaques (SEP), selon une recherche publiée le 17 février qui sera présentée à la réunion annuelle de l'American Academy of Neurology, qui se tiendra du 9 au 16 avril à Honolulu.
... [ Lire la suite ]

http://www.msrc.co.uk/index.cfm/fuseaction/show/pageid/2479

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 60
Localisation : la crau

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  dane83 le Mer 23 Fév 2011 - 16:52

je suis un peu amie avec tous les gens du forum ou du moins je vous considere comme des amis ...
maintenant ,pour la chaleur ,je pense etre bien placée mais je ne sent pas encore trop les effets..parcontre il m est arrivée d en etre génée..lorsque je marche au soleil en plein été..alors autant dire qu a ce moment..les effets urinaires sont plus importants..les jambes coupées aussi!

oh je me porte volontaire pour honolulu! cheers
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Domyleen le Mer 23 Fév 2011 - 22:28



Dane, les problèmes "cognitifs", ça concerne le pipi?? Shocked

En tous cas, perso, je ne pourrais pas passer l'été dans le midi... je suis franchement trop sensible à la chaleur... Crying or Very sad

Je me demande quand même si les problèmes de cognition ne sont pas plutôt liés à l'état de fatigue, lui-même pouvant être une conséquence de la chaleur: perso, l'été dernier, j'étais incapable à certains moments de faire quoi que se soit de physique...mais c'était pareil pour la réflexion: le moindre petit effort intello me fatiguait! ... Crying or Very sad
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Domyleen le Dim 27 Fév 2011 - 15:26


SEP: maladie démyélinisante...


J'me décide à mettre un peu d'ordre dans mon ordi, car je ne m'y retrouve plus, et je viens de retrouver ce lien sur un article de l'université de Rennes:

http://www.med.univ-rennes1.fr/cerf/edicerf/NR/NR013.html

Mais je n'ai pas de réponse à la question que je me pose depuis un bon bout de temps...
La SEP est une maladie démyélinisante, ok! Or, au cours de son évolution, et même avant, beaucoup de patients rencontrent des "troubles cognitifs": or la cognition siège dans la "matière grise", et la myéline entoure les axones de la "matière blanche", alors c'est quoi le rapport entre la démyélinisation et les "troubles cognitifs" ???
Est-ce que qqu'un peut expliquer?? Perso, je n'y comprends rien, et plus ça va, plus cette saloperie de SEP me paraît hermétique...

Contenu sponsorisé

Re: Les Troubles Cognitifs dans les maladies neurologiques

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017 - 12:30