ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Etudes scientifiques manipulées.... (Médiator....)

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7915
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Etudes scientifiques manipulées.... (Médiator....)

Message  Domyleen le Lun 17 Jan 2011 - 11:24

Le Point.fr - Publié le 13/01/2011 à 16:06

MEDIATOR - Servier accusé d'avoir manipulé une étude ?
Selon un professeur de cardiologie, le laboratoire aurait modifié son évaluation du médicament afin d'en maintenir la commercialisation.


Un cardiologue affirme que le laboratoire Servier a manipulé son rapport sur le Mediator

Le Point.fr Un rebondissement de plus dans l'affaire du Mediator. Le professeur Bernard Iung, cardiologue, affirme que le laboratoire Servier a dénaturé, en 2009, un rapport sur le médicament Mediator et ses risques cardiaques afin d'en poursuivre la vente. L'antidiabétique du laboratoire Servier, également utilisé comme coupe-faim, serait responsable, selon des études officielles, de 500 à 2.000 décès en France entre 1976 et 2009, date de son interdiction.

Le professeur Iung, payé 5.000 euros par Servier pour évaluer le produit mis de longue date en doute, avait analysé 45 cas de valvulopathies, une affection cardiaque, chez des patients prenant du Mediator. Il explique dans Libération avoir conclu que 12 des 17 cas les plus graves pouvaient être liés au médicament. Pour 15 cas moins graves, il parlait d'une implication possible dans dix cas. Il assure avoir ensuite réalisé que le laboratoire avait modifié la présentation écrite de son rapport à l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) pour y inclure l'idée que les propositions de Servier de maintenir la commercialisation étaient "adéquates".

Défense

"J'ai revu la présentation à la dernière minute et je n'y ai pas prêté attention. J'étais focalisé sur l'exactitude des chiffres", explique le professeur Iung. Il admet cependant avoir lu la phrase en question lors de son exposé, même s'il n'y croyait pas. "Je ne peux pas dire que je n'ai pas dit ça, mais je peux dire que ce n'était pas mon sentiment", ajoute-t-il. La commercialisation du Mediator a été suspendue après cette présentation, puis interdite.

Dans un communiqué, Servier dit : "Contrairement à certaines interprétations, la modification, loin de chercher à minorer les risques éventuels, jugeait adéquates deux surveillances du médicament, alors que la version initiale n'en jugeait adéquate qu'une seule." Servier assure qu'il ne s'est "jamais opposé au retrait du médicament décidé par l'Afssaps en 2009 (mais a) seulement estimé nécessaire d'envisager l'ensemble des hypothèses et notamment la balance bénéfice-risque".

Une centaine de plaintes sont aux mains du parquet de Paris qui a ouvert une enquête préliminaire en décembre. Selon Le Canard enchaîné, deux médecins liés financièrement à Servier étaient conseillers du ministre de la Santé Xavier Bertrand, en 2006, quand ce dernier a prorogé le remboursement du Mediator par la Sécurité sociale, malgré des études concluant à son inutilité thérapeutique. Le ministre assure qu'il ne le savait pas. La gauche presse la majorité de faire toute la lumière sur le maintien du Mediator sur le marché
.
avatar
Domyleen

Messages : 7915
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Etudes scientifiques manipulées.... (Médiator....)

Message  Domyleen le Lun 17 Jan 2011 - 12:22



Mediator : sale temps pour l’industrie pharmaceutique

Publié le Lundi 17 janvier 2011

Tout le monde en prend pour son grade. Comme on pouvait le deviner, le rapport de l’Igas (Inspection générale des affaires sociales) sur l’ « affaire Mediator » n’épargne ni les acteurs, ni les autorités sanitaires, ni bien sûr le laboratoire Servier dont le président Jacques Servier est d’ailleurs cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Nanterre le 11 février prochain.
La grande lessive : et, de l’avis des connaisseurs du dossier, ce n’est pas fini. Les principaux points du rapport de l’Igas font figure de réquisitoire : Xavier Bertrand qui souhaite également être entendu par les missions parlementaires, fait preuve d’une incontestable détermination. Dans cette affaire, l’Etat n’a pas tourné autour du pot, il a même réagi avec une célérité qui ne lui est pas coutumière. Il est vrai qu’après tant d’années d’inertie et d’aveuglement, c’était le moins qu’il pût faire. D’autant que d’autres scandales Mediator restent à craindre si rien n’est fait pour redonner crédit aux agences sanitaires (notamment l’Afssaps, qui fait largement les frais du rapport) dans le domaine des Autorisations de mise sur le marché (AMM) et de la pharmacovigilance. Le gros du travail est incontestablement là : comment en effet réhabiliter une politique du médicament aujourd’hui flétrie par un scandale qui fait figure de caricature. Pour l’opinion publique, la messe est dite : elle qui faisait déjà très moyennement confiance au médicament, la voici confortée dans la méfiance et le déni qui s’étaient durablement installés depuis l’affaire du sang contaminé, l’hormone de croissance, le Vioxx et autres drames et ratés qui émaillent l’histoire récente de la santé publique. Le ministre a du pain sur la planche : il doit agir vite s’il entend en effet « rebâtir un nouveau système de sécurité sanitaire » dans des délais acceptables pour être crédibles. Chiche ? Plutôt, oui. Le ministre ne baissera pas les bras : l’enjeu est trop important. D’autant que le scandale est loin d’être éteint : les procédures judiciaires et les missions parlementaires se chargeront de le remettre sur le devant de la scène aussi souvent que possible.

Quelles conséquences pour les labos ?
Restent les labos : la brebis galeuse a contaminé toute la profession. Il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt : désormais, pour lancer un nouveau médicament, il y aura du boulot. Un véritable parcours du combattant, semé des embûches les plus redoutables : service médical rendu examiné à la loupe, fixation des prix a minima, pharmacovigilance renforcée (confiée à l’InVS ?) : il y aura du sport. Sans même évoquer les conséquences de la mise sous haute surveillance de la visite médicale (déjà très encadrée), les laboratoires pharmaceutiques -qui n’étaient pas à la fête depuis quelques années- vont entamer un long purgatoire qui ne sera pas sans conséquence sur leur chiffre d’affaires et donc sur l’emploi. Si l’industrie pharmaceutique occupe la très enviable position de 4ème exportateur français, elle emploie actuellement quelque 100 000 personnes, ce qui est loin d’être négligeable. Et, pour parfaire la noirceur du tableau, elle a les mains vides, ou plutôt, son portefeuille de recherche et développement est quasiment plat. Ses médicaments vedette, les fameux blockbusters, tombent pour la plupart cette année dans le domaine public, subissant de plein fouet l’ « effet de falaise » c’est-à-dire une baisse spectaculaire de leurs revenus puisque ces produits deviennent immédiatement « généricables ». Mauvaise limonade… gâchée en grande partie par la faute de Servier dont les agissements et les manquements n’étonnent guère les connaisseurs du milieu. Le moins que l’on puisse dire aujourd’hui c’est que l’avenir du laboratoire est très compromis, ce qui n’indignera personne. Le problème se pose maintenant pour l’ensemble de la profession qui se demande à présent comment elle va pouvoir réparer les pots cassés. Pour l’heure, elle fait profil bas, limitant ses actions de communication au strict nécessaire : certaines manifestations culte dans le métier sont d’ores et déjà reportées sinon ajournées. Les labos sont un peu dans la même posture (inconfortable) que l’Eglise -et la ressemblance ne s’arrête pas là… Comment en effet faire son aggiornamento sans jeter le bébé avec l’eau du bain ?

Hervé Karleskind


http://www.mypharma-editions.com/mediator-sale-temps-pour-l%e2%80%99industrie-pharmaceutique
avatar
Domyleen

Messages : 7915
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Etudes scientifiques manipulées.... (Médiator....)

Message  Domyleen le Lun 17 Jan 2011 - 12:37



Aprés le scandale du chercheur qui avait avoué avoir produit des résultats d'études truqués, au Royaume-Uni, il y a 6 mois, voici une "brebis galeuse" bien de chez nous.... Embarassed
Alors, la "crédibilité" des "études scientifiques", surtout lorsque celles-ci sont en partie financées par des labos (ce qui de plus en plus le cas), perso, je n'y crois plus... Evil or Very Mad

M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

Re: Etudes scientifiques manipulées.... (Médiator....)

Message  M le Lun 17 Jan 2011 - 13:17

Les études pour vérifier si un nouveau médicament est efficace et sans danger sont financés (au moins indirectement par les PHARMA) C'est parcequ'ils créent des molécules encore et encore que certains ont du boulot! La bonne nouvelle, c'est que l'on va contrôler cela un peu mieux! Et je suis bien content que certaines molécules (pillules pour la SEP) aient été refusées (provisoirement du moins en Europe)! J'imagine qu'il y a de bonnes raisons!

Mais il y aura toujours de tout et n'importe quoi dans les études (scientifiques)! Je pense à cette étude du docteur Vermersch sur le Bétaféron qui loue les effets du traitement jusqu'à affirmer qu'il prolonge notre espérance de vie... D'où l'importance de commencer tôt! Alors que ce type de médicament ne sera plus remboursé dans certains pays car il est jugé inefficace!
scratch
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: Etudes scientifiques manipulées.... (Médiator....)

Message  RnRrider le Lun 17 Jan 2011 - 13:18

@Domyleen a écrit:

Alors, la "crédibilité" des "études scientifiques", surtout lorsque celles-ci sont en partie financées par des labos (ce qui de plus en plus le cas), perso, je n'y crois plus... Evil or Very Mad

Concernant les derniers résultats de l'étude de Buffalo il semblerait que Zivadinov touche des honoraires des labos Teva et Biogen...

Contenu sponsorisé

Re: Etudes scientifiques manipulées.... (Médiator....)

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 12 Déc 2018 - 19:19