ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Une étude prometteuse...

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Une étude prometteuse...

Message  Domyleen le Lun 31 Jan 2011 - 23:25



Sur MS RC : cette étude qui me parait très prometteuse !! (à condition toutefois d’être très trés patient!! Rolling Eyes ...ou de se transformer en souris! Laughing )


L'histamine pourrait être une cible thérapeutique pour la sclérose en plaques

Si vous pensez que l’histamine est votre ennemi pendant la saison des allergies, voici quelque chose qui pourrait changer votre point de vue. Une nouvelle recherche publiée dans le Journal de biologie des leucocytes montre que l'histamine pourrait être une molécule importante pour le développement de nouveaux traitements pour la sclérose en plaques (SEP).
Dans l'étude, les scientifiques ont analysé le rôle de l'histamine dans un modèle animal de sclérose en plaques et ont constaté que l'histamine joue un rôle essentiel dans la prévention de SEP ou de la régression des symptômes.
"Nous espérons que notre étude contribuera à la conception de nouvelles thérapies pour les maladies auto-immunes et en particulier pour la SEP, maladies pour lesquelles il n'existe toujours pas de remède définitif", a déclaré Rosetta Pedotti, MD, Ph.D., un chercheur impliqué dans le travail de la neuro-immunologie et les maladies neuromusculaires (Unité des troubles neurologiques) à la Fondation de l'Institut Besta Carlo à Milan, Italie.
L'histamine est un neurotransmetteur impliqué dans les réactions allergiques et d'autres processus physiologiques et pathologiques. Il est surtout connu pour le rôle qu'elle joue dans les réactions d'hypersensibilité telles que les allergies, et agit généralement en dilatant les vaisseaux sanguins, rendant les parois des vaisseaux perméables afin de faciliter la circulation des cellules du système immunitaire.
.
Les scientifiques ont étudié les effets directs de l'histamine et de deux molécules similaires spécifiquement liées aux récepteurs de l'histamine 1 ou 2. En utilisant un modèle murin de la SEP, les chercheurs ont reproduit (le mécanisme) des lymphocytes T causant la SEP, et ensuite traité ces cellules avec de l'histamine ou les deux autres molécules.

Les effets de ces traitements ont été évalués par l’analyse du fonctionnement des cellules T, y compris la prolifération, la production de cytokines, l’activation du cheminement intracellulaire, et l'adhésion aux vaisseaux cérébraux. Les résultats ont montré que l'histamine réduit la prolifération des lymphocytes T autoréactifs myéline et la production d'interféron-gamma, une cytokine essentielle impliquée dans l'inflammation cérébrale et la démyélinisation. En outre, l'histamine réduit la capacité des cellules T autoréactifs de la myeline à adhérer aux vaisseaux causant l’inflammation au cerveau, une étape cruciale dans le développement de la SEP.
«Cette recherche est très excitante pour plusieurs raisons. Premièrement, il souligne le lien inattendu entre les facteurs impliqués dans l'auto-immunité et l'allergie et démontre des connexions non constatées jusqu’à présent, entre ces deux types très différents de la réponse immunitaire. Deuxièmement, tout en étendant les études d’un modèle animal, comme c’est le cas ici,à l'humain, demandant beaucoup plus de travail, ces nouvelles données permettront de cibler de nouveaux objectifs pour (développer) de nouveaux médicaments potentiels pour la SEP et éventuellement pour d'autres maladies neurologiques auto-immunes », a déclaré John Wherry, Ph.D., vice-rédacteur en chef du Journal de biologie des leucocytes.

Plus d'informations: Marilena Lapilla, Barbara Gallo, Marianna Martinello, Claudio Procaccini, Massimo Costanza, Silvia Musio, Barbara Rossi, Stefano Angiari, Cinthia Farina, Lawrence Steinman, Giuseppe Matarese, Gabriela Constantin, et Rosetta Pedotti: L'histamine régule l'activation des cellules T auto-réactives et leur adhérence à la microcirculation cérébrale inflammée.
J Biol Leukoc Février 2011; doi: 10.1189/jlb.0910486
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Une étude prometteuse...

Message  Domyleen le Lun 31 Jan 2011 - 23:48


Qques infos sur l'hystamine:

Histamine:

L'histamine est un médiateur qui intervient dans la sécrétion gastrique, la régulation de la vigilance et certaines manifestations allergiques.

Métabolisme
Biogenèse
L'histamine provient de la décarboxylation de la L-histidine sous l'influence de la L-histidine décarboxylase, enzyme inductible dont l'activité est inhibée par la tritoqualine. Mais l'histidine est à l'origine de substances autres que l'histamine.
La prise d'histidine par voie buccale pourrait réduire l'appétit.

Distribution
À l'état normal, on trouve l'histamine dans tous les tissus des mammifères, les plus riches étant le poumon, le foie et la peau. Dans les tissus, l'histamine se trouve surtout dans les mastocytes (cellules dont le cytoplasme contient de nombreuses granulations basophiles), liée à des substances acides comme l'héparine. Son turn-over y est lent : après déplétion, il faut plusieurs semaines pour le retour au niveau initial. Le cerveau, en particulier l'hypothalamus, contient aussi de l'histamine dont les concentrations varient au cours du nycthémère.

La concentration d'histamine dans le plasma est inférieure à 1 microgramme par litre par litre mais elle peut être plus élevée chez les asthmatiques. La concentration sanguine est de 10 à 100 microgrammes par litre, elle est localisée essentiellement dans les basophiles. Sa concentration s'élève au cours des leucémies myéloïdes chroniques et chez les ulcéreux.
Dans la cellule gastrique et le système nerveux, le renouvellement de l'histamine est rapide car elle est libérée continuellement.

Libération
• À la périphérie :
(...)

• Au niveau du système nerveux central :
La régulation de la libération d'histamine au niveau des synapses du système nerveux central est mal connue, mais on sait que l'activation des récepteurs H1 présynaptiques l'inhibe.

Catabolisme
L'histamine libérée hors de la cellule subit une inactivation par transformations biochimiques, soit par désamination oxydative sous l'effet de la diamine oxydase, soit par N-méthylation sous l'effet de la N-méthyl transférase. Une partie de l'histamine libérée dans la circulation sanguine se fixe sur les globulines plasmatiques.

Effets et récepteurs
Il existe au moins deux types de récepteurs histaminiques postsynaptiques appelés H1 et H2, des récepteurs H3 surtout présynaptiques, présents notamment dans le cerveau, et des récepteurs H4 décrits plus récemment. Le rôle des récepteurs H1 et H2 est le mieux connu.
Effets H1
La stimulation des récepteurs H1 entraîne :
a. la contraction des fibres lisses, notamment bronchiques et digestives, par l'intermédiaire des protéines G qui activent la phospholipase C, conduisant à une augmentation du Ca2+ intracellulaire. Un aérosol contenant de l'histamine déclenche une bronchoconstriction, mais le rôle de l'histamine dans la physiopathologie de l'asthme n'est pourtant pas déterminant.
b. une vasodilatation capillaire, sans doute par libération de monoxyde d'azote. Cette vasodilatation est à l'origine de la rougeur du visage et de certaines céphalées et tend à abaisser la pression artérielle. En cas de choc anaphylactique, il y a libération de beaucoup d'histamine, à l'origine d'un collapsus par piégeage du sang dans des vaisseaux dilatés. L'augmentation de la perméabilité capillaire, responsable de la réaction œdémateuse, provient de l'ouverture des sphincters précapillaires et de la dilatation capillaire aggravée par la contraction des veines efférentes.
c. par effet central, une augmentation de la vigilance : l'inhibition de cet effet stimulant par les antihistaminiques H1 qui traversent la barrière hémato-encéphalique explique leur effet sédatif.

Effets H2
La stimulation des récepteurs H2 qui agissent par l'intermédiaire de l'AMP cyclique entraîne :
a. une augmentation de la sécrétion gastrique d'acide chlorhydrique qui peut être considérée comme le principal effet H2. La stimulation de la sécrétion de HCl par l'histamine met en jeu une cascade de réactions : stimulation du récepteur H2, activation de l'adénylcyclase, augmentation de l'AMPc qui module l'activité des protéines kinases, qui elles-mêmes interviennent sur la H+/K+-ATPase, responsable de l'excrétion de protons dans le liquide gastrique.
b. une stimulation cardiaque : effets inotrope et chronotrope positifs.
c. une vasodilatation : la stimulation des récepteurs H1 et H2 entraîne une vasodilatation, mais l'effet vasodilatateur H2 est plus lent à s'établir et plus durable que l'effet H1.
d. un effet bronchodilatateur faible.
e. une inhibition possible de la libération de prolactine.
(...)

• La stimulation des récepteurs présynaptiques H3 réduit la libération d'histamine au niveau du système nerveux central et périphérique.
Le rôle de l'histamine dans les réactions immunitaires n'est pas bien défini. Son rôle comme messager intracellulaire reste aussi à préciser. Elle pourrait intervenir dans la croissance cellulaire.

Histaminomimétiques
Le seul agoniste histaminergique commercialisé aujourd'hui est la bétahistine qui est un faible agoniste H1 utilisé pour ses propriétés vasodilatatrices dans le traitement des syndromes de Ménière (vertiges, acouphènes, surdité). La bétahistine est aussi un agoniste H3 qui pourrait diminuer la libération d'histamine au niveau des synapses histaminergiques du système nerveux central.
Bétahistine SERC* Cp 8 mg
Le bétazole est un agoniste H2, utilisé comme réactif pharmacologique, non commercialisé en tant que médicament.
Un certain nombre de substances, y compris de médicaments, (voir Activateurs de la libération) peuvent provoquer une libération d'histamine endogène pouvant être à l'origine de manifestations pathologiques : sensation de chaleur, céphalée, tachycardie, hypotension artérielle. Ces substances sont des histamino-libérateurs.


http://www.pharmacorama.com/Rubriques/Output/Histamine2.php
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Une étude prometteuse...

Message  Domyleen le Lun 31 Jan 2011 - 23:55



Il est grand temps d'impliquer les spécialistes vasculaires dans les recherches sur la SEP!! (y compris sur cette "théorie auto-immune") Wink
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Une étude prometteuse...

Message  Domyleen le Mar 3 Jan 2012 - 18:32




Je viens de lire cette discussion sur Thisisms, au sujet de l'histamine:Intéressant!!! (il ne s'agit pas d'un "traitement" nouveau, un essai avait été stoppé, il y a 18 ans, faute de moyens financiers, mais surtout, à cause de l'opposition de l'"establishment" médical ??? ... et maintenant, on en reparle!!!)

http://www.thisisms.com/forum/general-discussion-f1/topic18886.html
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Une étude prometteuse...

Message  Domyleen le Mar 3 Jan 2012 - 18:46


babar

Messages : 217
Date d'inscription : 15/03/2011

Re: Une étude prometteuse...

Message  babar le Mar 3 Jan 2012 - 23:09

Si j'ai bien lu, impossible de se procurer le médicament en France...
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Une étude prometteuse...

Message  Domyleen le Mer 4 Jan 2012 - 0:32



Hello Babar; Smile

En fait, tu peux en trouver dans plusieurs aliments, .. mais, il y a des personnes qui présentent une intolérance aux histamines, donc, attention quand même ...

Un lien sur docti (qui date de 2005)

http://forum.doctissimo.fr/nutrition/allergies-alimentaires/intolerance-histamine-sujet_2199_1.htm

Ce lien, également, ... mais je n'arrive pas à voir s'il s'agit d'un blog, ou d'un site commercial (???)

http://www.goodshape.net/

Avec ce lien à l'intérieur:

http://goodshape.net/Instructions.html

Ainsi que des adresses (hélas pas en France):

http://goodshape.net/Sources.html (médecines alternatives)

Histamine Phosphate
Signature Pharmacy - Orlando FL: http://www.signaturepharmacy.com 1-877-860-8171
American Scientific - Portland OR: 1-503-255-8224
Fords Apothecary - Moncton NB Canada - 888-644-3673
The Atrium Pharmacy, Barrie, ON Canada: 705-734-2121
Spectrum Chemicals and Laboratory Products: http://www.spectrumchemical.com/retail: (Bus Accounts)

babar

Messages : 217
Date d'inscription : 15/03/2011

Re: Une étude prometteuse...

Message  babar le Mer 4 Jan 2012 - 3:00

hello domyleen, je voulais parler du Procarind.

sylviane

Messages : 327
Date d'inscription : 02/05/2010

Re: Une étude prometteuse...

Message  sylviane le Mer 4 Jan 2012 - 11:10

@babar a écrit:Si j'ai bien lu, impossible de se procurer le médicament en France...

J'avais essayé, il y a deux ans, de me le procurer directement auprès de l'assoçiation crée par l'infirmière elle-même et j'avais essuyé un refus: because prescription médicale médecin USA....
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Une étude prometteuse...

Message  Domyleen le Mer 4 Jan 2012 - 11:32



En effet, ça paraît très compliqué!! (et pourtant, paraît-il très peu cher!)
Certains avaient essayé de s'en procurer (pour le faire en laboratoire) via une filière chinoise, mais c'est devenu tout à coup impossible, because les lois sur l'importation des plantes médicinales chinoises, je crois ... Crying or Very sad
(Si ça continue, il sera interdit de cultiver des "plantes médicinales", nous en avions déjà parler ... et ce à cause de l'industrie pharmaceutique, principalement)

Le Prokarin est un mélange de caféine et d'histamine, mais sa composition exacte reste secrète (Brevet).

Sur le site de la Fondation Charcot:(un article intéressant sur des "remèdes" pour lutter contre la fatigue chronique, dont le Prokarin, et ... l'Aspirine!

Dans le même ordre d'idée, une étude rapporte les résultats obtenus après administration d'un médicament mis au point par une infirmière atteinte de SEP et contenant notamment de la caféine. Après trois mois, le groupe traité déclarait présenter moins de fatigue que le groupe placebo. Le fait que la composition précise de ce médicament (Prokarin) soit restée secrète, ainsi que certaines conditions de l'étude rendent son interprétation difficile.

http://www.fondation-charcot.org/view/fr/Publications/2001_2002/juin2002_2.html;jsessionid=9A3715CD2DEE1911F5A67658981FCF2A

(Je suis surprise que l'on ne puisse pas s'en procurer par le biais du site d'Elain Delack ... mais, il s'agit d'un produit "reconnu" et soumis aux même lois bioéthiques que pour les médocs !!! ... Et toujours pas en France!! Crying or Very sad : Il n'y a pas que CCSVI à avoir eu des "bâtons dans les roues" ...)

jihana

Messages : 513
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 70
Localisation : sud ouest

Re: Une étude prometteuse...

Message  jihana le Mer 4 Jan 2012 - 12:08

Toujours les derniers en France!!!!!!!!! on s'habitue mais c'est

rageant !!!

bcp attendaient fampridine - j'en avais parlé à ma neuro

elle m'avait dit de ne pas croire tout ce qui est sur internet!!

pourtant, sauf, erreur de ma part, c'est commercialisé sous

un autre nom, en france, pour soigner une maladie orpheline,

j'en avais déjà parlé

j'avais eu au tél un docteur du labo qui m'avait dit que bcp

de malades le prenaient en Amérique, avec peu d'effets

secondaires.........Maintenant, chez nous, on dit le contraire

mais vu le prix, je comprends mieux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

merci pour tous ces articles Domyleen ! on apprend des

choses sur les forums, heureusement!!!!!!!!!!!!!!







b
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Une étude prometteuse...

Message  Domyleen le Mer 4 Jan 2012 - 12:52



Heureusement qu'il y a Internet! (même si le pire y côtoie le meilleur, et que les infos se doivent d'être vérifiées ... mais s'il ner fallait compter que sur l'info "officielle", c'est clair, nous serions informés avec qques années de retard ..., et encore, si pas "désinformés" purement et simplement)

Que les médecins ne soient pas au courant de tout ce qui sort, c'est normal, ils sont très occupés, mais ce qui n'est pas normal, à mon avis,c'est leur à-priori concernant les infos internet: pour certains, ce ne peut être que "débile": or si les patients y ont recours, c'est principalement pour la raison qu'ils n'arrivent pas à avoir des réponses de la part des professionnels, et même se méfient à cause des différents scandales sanitaires ... Mais il y a aussi des médecins qui commencent à "s'adapter", il y a de l'espoir pour la communication Médecin/Patients! Il faut garder l'espoir!! Very Happy

jihana

Messages : 513
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 70
Localisation : sud ouest

Re: Une étude prometteuse...

Message  jihana le Mer 4 Jan 2012 - 14:37

je me suis mise un peu en colère avec ma neuro lors de ma dernière

visite, plus d'un an, qui critiquait Internet et à qui j'ai répondu que je

n'allais pas n'importe où et que dès lors que j'allais sur des forums

de malades, je ne vvoyais pas l'intérêt qu'ils auraient eu à raconter

n'importe quoi - la madame n'était pas très contente ! peu importe, mais

si je sois reconsulter un neuro, je changerai, pas trop d'atomes

crochus avec cette neuro ! dur de se faire suivre par un neuro "bien"!

Invité
Invité

Re: Une étude prometteuse...

Message  Invité le Ven 6 Jan 2012 - 9:29


Et pr certains ttt t'es obligée d'être suivie en hôpital.

sepamoi

Messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 59
Localisation : 22

histamine SEP versus anti histaminique allergie

Message  sepamoi le Lun 29 Oct 2012 - 18:47

Bonsoir,
Je me suis inscrite sur le forum parce que je suis sépienne pas très original comme introduction!!!mais surtout parce que j'ai lu ce post assez ancien mais qui a suscité chez moi quelques interrogations. J'ai trouvé l'article sité très bien ainsi que les commentaires. Mais les anti histaminiques sont utilisés depuis de nombreuses années pour traiter les personnes allergiques. Malheureusement il doit bien y avoir des personnes atteintes de SEP qui sont aussi allergiques et qui ont donc du à avoir à prendre des anti histaminiques. Est ce que ces traitements contre l'allergie ont eu des répercussion sur leur SEP? Je ne suis pas médecin ni immunologiste je me posais juste par intêret pour un nouveau traitement cette question peut être complètement stupide. Mais je sais que sur ce forum il y a souvent des personnes qui ont des réponses et des informations pertinentes donc je fais partager mon questionnement.
Bonne soirée en attente de vos réponses.
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Une étude prometteuse...

Message  Domyleen le Lun 29 Oct 2012 - 21:54



Très bonne question, SepaToi!! (Laughing)

Mais je ne peux pas te répondre, je n'en connais pas ... Embarassed

(Sur un autre fil, j'avais demandé s'il y avait des sépiens et s'ils représentaient un % moins élevé, dans la population "végétarienne" que dans l'ensemble de la population, ??? Mais, aucune réponse!! (peut-être qu'il n'y en a pas ... mais ça m'étonnerait ...)

Contenu sponsorisé

Re: Une étude prometteuse...

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 18 Nov 2018 - 20:37