ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Campath (alemtuzumab)

Partagez
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  MPascale le Sam 16 Avr 2011 - 20:35


Effets 2aires :
3% Purpura (1% avec interféron, je crois q c'était Rébif)
23% hyperthyroïdie

Surveillance adéquate devrait permettre de déceler et soigner à tps ces 2 pathologies, qui st aussi des maladies auto-immunes. Remettre le système immunitaire à 0 ne va pas sans surprises. Il y a aussi une légère augmentation des infections (genre 60% contre 45% chez le contrôle).

Pas testé sur les 2aires progressives. Handicap qui régresse.

Derniers résultats phase III fin 2011. ATU ou AMM en 2012 ms je ne sais pas qd.

babar

Messages : 217
Date d'inscription : 15/03/2011

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  babar le Sam 16 Avr 2011 - 20:39

MP quand tu parles, à la fin, de handicap qui régresse, c'est pour les secondaires ?



Un effort please pr la taille


Dernière édition par MPascale le Sam 16 Avr 2011 - 21:15, édité 1 fois (Raison : taille text : select text, puis choisis Grand ds menu déroulant de 4ème ou 7ème icône (A) 2ème ligne)
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  MPascale le Sam 16 Avr 2011 - 21:16


NON, c'est tjs pr les RR ms dt les poussées laissent des séquelles.
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  Domyleen le Lun 11 Juil 2011 - 11:33



Sur MSRC:

Premiers résultats positifs de la phase 3 de la première étude sur l'alemtuzumab (Lemtrada (TM) * pour la SEP.

Sanofi et sa filiale, Genzyme, ont annoncé aujourd'hui les premiers résultats positifs d’un traitement pour la SEP, la première des deux études randomisées, de phase 3 des essais cliniques comparant le médicament expérimental, l'alemtuzumab à Rebif l (R) (haute dose sous-cutanée de l'interféron bêta- 1a) chez les patients atteints de SEP récurrente-rémittente (SEP-RR). Genzyme se développe l’alemtuzumab dans la SEP, en collaboration avec Bayer HealthCare.
(…)
«Dans cette étude comparative de 2 ans, l'effet de l'alemtuzumab sur la réduction des rechutes comparativement Rebif, un médicament vedette pour le traitement de la sclérose en plaques, est impressionnante, et le profil de sécurité est conforme à la phase 2 d'expérience des essais cliniques", a déclaré Christopher A. . Viehbacher, Directeur Général de Sanofi. «Nous attendons avec impatience les résultats de CARE-MS II, qui fournira des données cliniques chez les patients dont la maladie n'a pas été suffisamment contrôlée avec d'autres thérapies . Les résultats d'aujourd'hui sont une étape importante dans le développement de l'alemtuzumab pour répondre aux besoins importants non satisfaits pour les patients SEP. "

Les événements indésirables les plus fréquents associés à l'alemtuzumab dans le CARE-MS I étude a inclus des réactions associées à la perfusion, dont les symptômes les plus fréquemment des maux de tête, éruption cutanée, fièvre, nausées, bouffées vasomotrices, urticaire et frissons. L'incidence des infections a également été augmenté, les infections les plus communes impliquant les voies respiratoires supérieures et des voies urinaires et l'herpès oral. Des infections ont été principalement de bénignes à modérées et il n'y avait aucune infection potentiellement mortelle ou mortelle.

Aucun patient n'a interrompu l'alemtuzumab de l'étude en raison d'un événement indésirable. Moins de 20 pour cent des patients traités par alemtuzumab ont développé une thyroïdite auto-immune et moins de 1 pour cent ont développé une thrombopénie immune au cours de la période d'étude de 2 ans. Il n'y avait aucun cas de l'anti-GBM maladie. Des cas d'auto-immunité ont été détectés et gérés en utilisant les thérapies conventionnelles. S
Le suivi des patients pour cytopénie immunitaire et pour la thyroïde ou les troubles rénaux est incorporée dans tous les essais parrainés par Genzyme pour l'alemtuzumab dans le traitement expérimental de la SEP. L'analyse des données complètes de CARE-MS I est en cours.
(…)

Un autre essai clinique de phase 3, CARE-MS II, est actuellement en cours, évaluant l'alemtuzumab contre le Rebif (R) dans les formes rémittentes de sclérose en plaques qui ont rechuté pendant le traitement. Les premiers résultats de cette étude devraient être disponibles au quatrième trimestre de 2011. Comme il n'est pas encore approuvé pour le traitement de la SEP, l'alemtuzumab ne doit pas être utilisé chez les patients SEP en dehors d'un système formel, dans le cadre d'essais cliniques réglementés dans lesquels des mesures appropriées de surveillance des patients sont en place.

La société prévoit de déposer des États-Unis et E.U. l'approbation de l'alemtuzumab dans la SEP au début de 2012, et a reçu la désignation Fast Track de la FDA.

* Lemtrada (TM) est le nom enregistré soumis aux autorités de santé pour l'alemtuzumab


(Lire la suite sur : http://www.msrc.co.uk/index.cfm/fuseaction/show/pageid/2479


Source: Genzyme (11/07/11)

babar

Messages : 217
Date d'inscription : 15/03/2011

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  babar le Mar 12 Juil 2011 - 13:26

Lu sur un autre site et écrit , à priori, par qq'un inclu dans le protocole, donc source plutôt fiable.

"Bonjour,

J'ai une bien mauvaise nouvelle concernant la mise sur le marchéde l'Alemtuzumab. Elle ne devrait pas avoir lieu avant 3 ans et demi aux US et 5 ans pour la France.
En effet la deuxième partie de mon protocole dure 3 ans (surveillance sans injection). Si tout va bien, l'autorisation devant la FDA (autorité américaine) prend 9 mois puis il faut 24 mois supplémentaires pour l'Europe puis la France...

Scabo "

Qu'en penser courant 2012 ou dans 4/5 ans ?
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  MPascale le Mar 12 Juil 2011 - 14:11


Moi j'ai entendu plusieurs fois 2012, notamment par la papesse des assays à la Pitié. Espérons. L'assay sans piquouze pdt 2 ans est autre, qui prend la suite à mon avis. Qu'en pensent les autres ???

Voir échange de méls av elle ci-dessous :

malheureusement non mais certainement pas avant 2012
bien à vous
Dr. CP

Le 18 février 2011 21:51, Marie Pascale a écrit :
Chère Docteure,

Je vous remercie de votre réponse rapide, j'avais attendu 6 mois pour vous re-contacter. Vous me parlez à nouveau de nombreux mois avant qu'un quelconque ATU soit envisageable pour l'alemtuzumab, avez-vous idée de combien de mois il s'agit ?
Je vous remercie encore de votre attention,
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  Domyleen le Mar 12 Juil 2011 - 20:03



Oui, Babar, Scabo est une source "fiable"! (au cas où il passerait, tu peux également lui envoyer un mp: il a déjà fait part de son expérience sur ce fil, je crois)

Par contre, vu les scandales du Médiator, et peut-être Gardasil et d'autres, je pense que l'AMM n'est pas pour tout de suite! (perso, je parie "pas avant 4 ans"!)

Sinon, tu peux te renseigner:

RENSEIGNEMENTS :
Genzyme
33/35 boulevard de la Paix
78105 Saint-Germain-en-Laye cedex
France
Téléphone : +33 (0) 1 30 87 25 25
Télécopie : +33 (0) 1 30 87 26 26
Email: info.france@genzyme.com

avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  Domyleen le Mer 14 Sep 2011 - 11:59

Sur MSRC:

Maladies auto-immunes après le traitement alemtuzumab pour la SEP:

Résumé: L'alemtuzumab est un anticorps monoclonal, qui est candidat à un traitement pour la SEP. Un des effets secondaires potentiels de ce médicament a été le développement de maladies auto-immunes.

Dans cette étude prospective, les auteurs analysent les données cliniques et sérologiques de patients atteints de SEP, traités par alemtuzumab. On a constaté que des maladies auto-immunes se sont développés dans 22,2% des patients traités, avec une variété de différents organes affectés, comme, les maladies thyroïdiennes auto-immunes, le plus souvent constatées, (15,7%). On a constaté que le sexe et l'âge n'ont pas eu d'influence sur la fréquence de la maladie, mais fumer, et des antécédents familiaux de maladies auto-immunes ont augmenté sa fréquence.

Cette étude fournit des informations sur le développement des maladies auto-immunes, qui pourraient être présentées comme conseils aux patients désirant être traités par l'alemtuzumab .

Résumé
Objectif:
Pour définir le taux, la chronologie, et les facteurs de risques cliniques pour le développement de maladies auto-immunes (AID) après le traitement alemtuzumab pour la sclérose en plaques (SEP).

Méthodes:
Nous avons analysé les données prospectives cliniques et sérologiques de 248 patients atteints de SEP traités par alemtuzumab, avec un suivi moyen de 34,3 mois (extrêmes de 6,7 à 107,3).

RÉSULTATS:
De nouvelles alertes se sont développées dans 22,2%. Les problèmes à la thyroïde étaient les plus fréquentes (15,7%). Des symptômes hématologiques, d'AID rénale, et dermatologiques ont également été observées comme étant le développement d'autoanticorps asymptomatiques. Les AID on été perçues au bout de 2 semaines de traitement et ont été plus fréquentes après 12-18 mois. Aucun nouveau cas d'AID n'a été identifié 60 mois ou plus après le traitement initial et le risque de développement était indépendant de la dose totale d'Alemtuzumab ni l'intervalle de dosage. Alors qu'il est établi que des facteurs comme, les doses, notamment le sexe et l'âge peuvent être à risque, ils n'ont eu aucun impact sur ​​la fréquence des AID (Auto-Immune Disease), alors que les cas familiaux de maladies auto-immunes,(odds ratio = 7,31, intervalle fiable à 95% de 3,02 à 17,68),et des antécédents personnels de tabagisme (odds ratio = 3,05, 95% fiabilité de 1,50 à 6,19) étaient des facteurs prédictifs de l'AID.

CONCLUSIONS:
Les risques cumulés d'IAD en prenant de l'Alemtuzumab pour la SEP, est de 22,2%, le plus fréquemment entre 12 et 18 mois après la première dose et évident pour un maximum de 5 ans. Les risques individuels sont modifiés par le tabagisme et les antécédents familiaux, qui devraient être incorporés dans le processus de consultation avant le traitement.
Classification des éléments de preuve: Cette étude fournit des preuves de classe IV que le risque d'AID après le traitement Alemtuzumab pour sep est limité dans le temps et modifié par des facteurs externes.

Auteurs: M. Cossburn, MD, MRCP, AA Pace, MD, J. Jones, PhD, R. Ali, MRCP, G. Ingram, MRCP, K. Baker, MRCP, C. Hirst, MD, J. Zajicek, Ph.D. , N. Gronder, Ph.D., M. Boggild, MD, T. Pickersgill, MRCP, Y. Ben-Shlomo, Ph.D., A. Coles, Ph.D. et NP Robertson, MD

Sources: neurologie. 2011 août 9; 77 (6) :573-9. et Pubmed PMID: 21795656 (14/09/11)



Dernière édition par Domyleen le Mer 14 Sep 2011 - 20:30, édité 1 fois
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  MPascale le Mer 14 Sep 2011 - 13:03


Ca ressemble bcp aux résultats publiés par A Cole en 2009. L'appellation Campath date aussi de cette étude faite en Angleterre. J'ai l'article et pourrai aussi avoir le nouveau si quelqu'un les veut, edresse e-mail par MP et je vs l'envoie.
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  MPascale le Dim 23 Oct 2011 - 10:19


SANOFI : Sanofi satisfait des résultats du Lemtrada

PARIS, 22 octobre (Reuters) - Sanofi a annoncé samedi que le Lemtrada (= Alemtuzumab), un médicament destiné à lutter contre la sclérose en plaques, était plus efficace pour prévenir les rechutes qu'un médicament d'ancienne génération développé par l'Allemand Merck (Rebiff ?) .

Le laboratoire pharmaceutique français a mis en avant les résultats d'une étude clinique de phase III, CARE-MS I, selon laquelle 78% des patients traités par l'alemtuzumab - la molécule du médicament Lemtrada - n'avaient pas présenté de signes de rechute pendant deux ans.

La même étude a démontré que les patients soignés avec le médicament Rebif de Merck n'avaient pas rechuté dans 59% des cas seulement, selon Sanofi.

"Un autre essai clinique de Phase III, baptisé CARE-MS II, est actuellement en cours pour évaluer et comparer (la molécule) alemtuzumab (au Rebif) dans le traitement de patients atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente et ayant présenté une rechute sous traitement", souligne Sanofi dans un communiqué.

Les premiers résultats de cette étude sont attendus au quatrième trimestre.
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  MPascale le Lun 14 Nov 2011 - 11:14

Sanofi a annoncé que l'étude de Phase 3 CARE-MS II avait atteint ses deux critères principaux combinés d'évaluation. Le taux de rechutes et l'accumulation (ou aggravation) soutenue du handicap ont été réduits de manière significative chez les patients atteints de sclérose en plaques ayant reçu alemtuzumab (Lemtrada) comparativement à Rebif (44 mcg d'interféron bêta-1a par voie sous-cutanée). Les résultats obtenus au titre de ces deux critères combinés principaux d'évaluation sont statistiquement très significatifs, a indiqué le groupe pharmaceutique français.
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  Domyleen le Lun 14 Nov 2011 - 12:30



Bon, je mets l'article de MSRC:

Succès pour l es résultats de phase III pour l’Alemtuzumab (Lemtrada (TM *)) pour la sclérose en plaques.



Genzyme, une société de Sanofi, annonce aujourd'hui que la Phase III de l’essai CARE-MS a satisfait à deux de ses co-critères d'évaluation principaux.
Le taux de rechute et d’aggravation de l'incapacité (SAD) ont été significativement réduits chez les patients SEP recevant l’alemtuzumab (Lemtrada (MC)) comparé avec l’interféron bêta-1a Rebif (R) 44
Les résultats de ces deux critères principaux d'évaluation sont statistiquement très significatifs
(…)
Dans cet essai randomisé impliquant 840 patients, une réduction de 49 pour cent du taux de rechute a été observée chez les patients traités avec l'alemtuzumab 12 mg comparé àl'interféron bêta-1a sur deux ans d'étude (p <0,0001). Surtout, il y avait aussi une réduction de 42 pour cent dans le risque d’aggravation de l'invalidité telle que mesurée par l' Expanded Disability Status Scale (EDSS) (p = 0,0084). L'analyse des données complètes de CARE-MS II est en cours et les résultats seront présentés lors d'une prochaine réunion scientifique.
«CARE-MS LL représente l'aboutissement de plusieurs années de recherches cliniques et de laboratoire visant à démontrer le potentiel de l'alemtuzumab comme un traitement très efficace pour les mécanismes de la SEP et dans la compréhension de l'histoire complexe de la maladie", a déclaré le professeur Alastair Compston, président du Comité directeur supervisant la conduite de l'étude et chef du Département des neurosciences cliniques à l'Université de Cambridge, Royaume-Uni. "Prises ensemble, les phases II et III des essais cliniques illustrent la promesse pour l'alemtuzumab de devenir un traitement pour les personnes avec la sclérose en plaques Rémittente. "
(…)
Le profil d'innocuité observé dans l'essai était compatible avec l'utilisation précédente de l’Alemtuzumab dans la SEP et les événements indésirables ont continué à être gérables. Les événements indésirables les plus courants associés à l'Alemtuzumab dans l'étude CARE-MS II ont été des réactions à la perfusion , dont, parmi les symptômes les plus fréquents, des maux de tête, des éruption cutanées, des nausées, de l’urticaire, de la fièvre, des démangeaisons, de l'insomnie et de la fatigue. Les infections étaient communes dans les deux groupes avec une incidence plus élevée dans le groupe Alemtuzumab. Les infections les plus courantes chez les patients recevant l'Alemtuzumab concernaient les problèmes respiratoires, les infections urinaires, les sinusites et les infections d’herpès simplex. Les infections allaient, pour la plupart, de légères à modérées et il n'y avait aucune infection liée au traitement qui fût potentiellement mortelle.
Environ 16 pour cent des patients traités par Alemtuzumab- ont développé une thyroïdite auto-immune liée et environ un pour cent ont développé une thrombocytopénie immunitaire au cours de la période d'étude de deux ans. Ces cas ont été détectés tôt grâce à un programme de surveillance et gérés en utilisant les thérapies conventionnelles. Un suivi des patients pour la cytopénie immunitaire et la thyroïdite, ou pour des troubles rénaux est prévue dans tous les essais parrainés par Genzyme, concernant l'Alemtuzumab dans le traitement expérimental de la sclérose en plaques.
"Nous sommes très heureux avec les résultats de l'étude CARE-MS II qui sont sans précédent", a déclaré David Meeker, MD, président et chef de la direction, Genzyme.«Nous croyons que Lemtrada (TM), avec son dosage d'efficacité roman impressionnant, régime et le profil d'innocuité gérable, pourrait apporter une contribution très importante dans le paysage des traitement de la SEP, où un important besoin non satisfait persiste pour de nombreux patients. En nous basant sur ces résultats positifs, nous sommes sur la bonne voie pour soumettre Lemtrada (TM) à l’avis des autorités de réglementation des Etats-Unis et de l’Union Européenne au premier trimestre de 2012. "

(Lire la suite … http://www.msrc.co.uk/index.cfm/fuseaction/show/pageid/2479
Source: Genzyme (14/11/11)
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  Domyleen le Mer 11 Jan 2012 - 0:02



Ce post, aujourd'hui sur Thisisms:

D'un nouveau membre: KHL;

Attention ... On m'a donné ce poison il y a 4 ans et à nouveau il y a 3 ans ... J'étais en SEP RR, et ensuite, je suis devenu SEP SP (Progressive Secondaire) - C'est hautement toxique et si je pouvais revenir en arrière, j'aurais refusé. Il y a un an j'ai été traité pour l'IVCC, qui fonctionne ...
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  Domyleen le Mer 11 Jan 2012 - 0:34



Il a peut-être eu le placébo ??? Donc, sans précisions, je pense qu'il faut relativiser ....

Par contre, ce post sur "l'autre forum":

de scabo le 12 Déc 2011

J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle :

La bonne c'est que je score officiellement à 3 à l'EDSS (j'étais à 4,5 en commençant le protocole)

La mauvaise c'est que je une anomalie dans mes urines : des traces de protéine ... Du coup ils font des investigations pour savoir si je n'ai pas choper le syndrome de goodpasture, un des effets secondaires d'alemtuzumab ... Un peu flippant car je risque la destruction totale de mes reins...

Suivi de ces deux posts:

Bon j'ai rien. Tout est redevenu normal.

Je vous avoue que j'étais bien flippé !
Bon réponse claire des médecins : stop aux effets d'annonce des labos.
La seule vérité c'est que le produit est toujours en test et qu'il ne sera pas sur le marché avant 3/4 ans.
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  Domyleen le Mer 11 Jan 2012 - 0:39



Une publication très intéressante du professeur G. Edan (spécialiste SEP, à Rennes):

A lire intégralement si vous êtes intéressés par l'Alemtuzumab:

http://resmed.univ-rennes1.fr/neurob/images/stories/pdf/lettre_d_info_patient.pdf
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  MPascale le Mer 11 Jan 2012 - 8:23


Pr l'intervenant KHL de ThisisMS, s'il avait eu le "placebo" il le saurait, ds la plupart des études le "placebo" c'est du Rebiff, donc le mode d'injection est très différent.

D'après le papier de Pr Edan, les patients savent mais doivent le cacher aux médecins qui les suivent pdt l'étude. C'est ça le "double aveugle" !

Quant au passage RR à SP, en effet, ce peut être le cours normal de la maladie, rien à voir av l'Alemtuzumab.

En tout cas, les études n'envisagent que les SEP RR pr le test de ce ttt. Dommage pour les autres.

jihana

Messages : 513
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 68
Localisation : sud ouest

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  jihana le Mer 11 Jan 2012 - 8:59

flower je n'ai jamais eu de traitement lourd et je suis passée en secondairement progressive depuis 97, ma dernière poussée !

je pense que c'est l'évolution normale de la sep, après bcp d'années,

malheureusement.................. Et pas grand chose à faire.............
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  Domyleen le Mer 25 Avr 2012 - 10:04



SANOFI : Lemtrada plus efficace que Rebif


Source : AOF25/04/2012 à 09:55 / Mis à jour le 25/04/2012 à 09:55

(AOF) - Sanofi et Genzyme ont annoncé des données supplémentaires de l'étude de phase III CARE MS II de Lemtrada (alemtuzumab) pour les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) de type récurrente-rémittente. L'étude compare l'efficacité du Lemtrada par rapport au Rebif (interféron bêta-1a) de Merck. Les résultats de l'étude montre que le Lemtrada permet d'améliorer le handicap des patients de manière soutenue avec une probabilité deux fois plus élevée chez les patients traités par Lemtrada par rapport à ceux traités par Rebif.

Au niveau des effets secondaires, ceux de Lemtrada sont plus importants que ceux observés sous Rebif (déjà connu).

"Alemtuzumab est le premier traitement de fond à agir de manière significative à la fois sur le risque de rechute et sur le handicap, au-delà de Rebif dans le cadre d'une étude comparative", a expliqué le professeur Alastair Compston, président du Comité de pilotage chargé d'encadrer l'étude, investigateur principal des études de Phases II et III sur l'alemtuzumab, et directeur du Département de neurosciences cliniques de l'Université de Cambridge, au Royaume-Uni.

"Les données d'efficacité du programme clinique CARE-MS suggèrent que s'il est approuvé, alemtuzumab sera un nouveau traitement important pour les patients atteints de SEP présentant une rechute et dont la maladie est en phase active"."

Sanofi a pour objectif de présenter des demandes d'approbation pour alemtuzumab dans le traitement de la sclérose en plaques récurrente-rémittente aux États-Unis et dans l'Union européenne au deuxième trimestre de 2012.

http://www.capital.fr/bourse/actualites/sanofi-lemtrada-plus-efficace-que-rebif-715383

.
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  MPascale le Sam 28 Avr 2012 - 14:38


Et un article ds le Monde cette fois pr raconter combien Sanofi est content de l'Alemtuzumab (ou Lemtrada) produit par Genzyme, sa filiale, ap disclosure à un colloque de Neuro qui se tient actuellement à New Orleans

Alemtuzumab ds le Monde
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  MPascale le Jeu 7 Juin 2012 - 17:01


Alors ? Pas de nouvelles news sur ce produit pour lequel AMM devait être demandée au 2ème trimestre 2012... on y est, pourtant. Je fais remonter le sujet.
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  Domyleen le Jeu 7 Juin 2012 - 17:32



Pas de news depuis le 24/04/2012 ... Rolling Eyes
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  MPascale le Mar 12 Juin 2012 - 10:20

Ah Ah ! Ceci est paru aujourd'hui :



Genzyme demande des autorisations pour commercialiser le Lemtrada


"Il n'y a plus de problème de qualité chez Genzyme"
Ce que Sanofi apporte à Genzyme, et vice versa

Les dossiers pour son traitement contre la sclérose en plaques ont été déposés. C’est ce qu’indique la filiale du français Sanofi dans un communiqué mardi 12 juin.

Les études de phase se sont montrées concluantes pour Genzyme. En effet, une diminution du risque de rechute est apparue, et une probabilité deux fois plus importante que le handicap préexistant de certains patients soit réduit au bout de deux ans comparé à un autre traitement déjà approuvé. Genzyme a donc demandé des autorisations de mise sur le marché pour son Lemtrada.

Les dossiers ont été déposés auprès de la Food and Drug Administration (FDA) pour le marché américain et de l'Agence européenne des médicaments pour l’Europe, précisent les deux sociétés.

Si le traitement est approuvé, l’allemand Bayer Healthcare recevra "des compensations sur la base du chiffre d'affaires de ce produit". En effet, Genzyme détient les internationaux de la molécule active, l’alemtuzumab, mais Bayer a participé à son élaboration. Il conserve donc une option de co-promotion.


Lemtrada = alemtuzumab, anticorps monoclonal obtenu après manipulation génétique de cellules de souris cultivées in vitro.

Et donc la demande d'autoristion de mise sur le marché a été déposée aux US et en Europe (qu'en est-il des autres continents, z'en n'ont pas besoin ???).
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  Domyleen le Mar 12 Juin 2012 - 12:19



... Et sur MSRC, il y a aussi cette info:

En plus de Lemtrada, le programme de développement clinique de Genzyme, pour la sclérose en plaques récurrente, comprend le traitement, une fois par jour, par voie orale, Aubagio (TM) (tériflunomide), qui est actuellement sous examen par la FDA et l'EMA.
Source: MarketWatch Copyright © 2012 MarketWatch, Inc (06/12/12)

Deux traitements "Genzyme" bientôt disponibles!!
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  MPascale le Mer 13 Juin 2012 - 10:24


Aujourd'hui :

[Alemtuzumab ou Campath semble devoir désormais s'appeler définitivement Lemtrada, je vais incessamment sous peu lancer un nouveau fil à ce nom.]


Le champion français de la pharmacie a déposé un dossier d'enregistrement auprès des autorités européennes (EMA) et américaines (FDA) pour l'enregistrement du Lemtrada.

Cette demande d'approbation est basée sur les résultats de l'essai clinique de phase III, CARE-MS II (Lemtrada contre Rebif, le traitement de Merck), qui ont permis de mettre en évidence la supériorité du Lemtrada sur Rebif (critère clinique et imagerie) ainsi qu'une réduction du risque de rechute. Par ailleurs, Lemtrada permet une diminution du handicap des patients deux fois plus souvent que le Rebif.
[i]
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Campath (alemtuzumab)

Message  Domyleen le Jeu 23 Aoû 2012 - 11:14



Sur MSRC:

Campath sera commercialisé sous le nom de Lemtrada!

Je mets cette info, parue ce matin, sur "Lutte Ouvrière", ça donne une idée des enjeux financiers des labos ... (même si ce n'est pas toujours objectif, il y a une grande part de vérité, hélas!)


Industrie pharmaceutique : priver les patients d'un traitement pour mieux traiter les actionnaires

La filiale américaine de Sanofi, Genzyme, commercialisait sous le nom de Campath un médicament -- dont la molécule s'appelle l'alemtuzumab -- efficace pour une maladie peu fréquente, la leucémie lymphoïde chronique. Il se trouve que cette même molécule semble aussi agir contre une maladie beaucoup plus fréquente, la sclérose en plaques.
Bonne nouvelle pour les malades et pour le coût de la santé, penserait-on, puisque le Campath était vendu à un prix compris entre 500 et 1 500 dollars, ce qui en faisait un traitement quatre à cinq fois moins cher que le traitement de la sclérose en plaques proposé par les concurrents déjà sur le marché.

Las ! Les actionnaires de Sanofi ne le voient pas de cet œil-là, ils veulent la bonne nouvelle pour eux. Comment faire pour récupérer cette manne puisqu'il suffirait que les médecins utilisent le Campath disponible pour faire considérablement baisser le coût du traitement de la sclérose en plaques ? La réponse est simple : le rendre indisponible en arrêtant de le commercialiser. C'est ce que vient de décider Sanofi, d'un trait de plume.

La production d'alemtuzumab vendu sous le nom Campath est arrêtée, privant les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique de leur traitement. En parallèle, la production d'alemtuzumab est lancée pour le commercialiser dans un futur proche sous le nom de Lemtrada, afin de le proposer pour la sclérose en plaques « au prix du marché ».

Le Campath avait rapporté 76 millions de dollars en 2011, le Lemtrada pourrait en rapporter 400 en 2018. Les analystes financiers applaudissent... Il est vraiment temps de retirer à ces gens-là le pouvoir de jouer la vie des malades à la Bourse !

Hugues Jackson

http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2299&id=10

    La date/heure actuelle est Dim 25 Juin 2017 - 0:07