ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Masitinib

Partagez

Invité
Invité

Masitinib

Message  Invité le Mer 2 Mar 2011 - 10:56



Ce produit serait efficace pr les formes progressives. Je continue la recherche, je ne sais mm pas ce q c'est. Com' dab', on en entend parler uniquement pq la valeur des actions de la boîte qui le commercialise monte !!!


AB SCIENCE : Triplement des ventes en 2010 grâce au masitinib

01/03/11

Les ventes de l’anticancéreux masitinib en Europe permettent un triplement du chiffre d’affaires d’AB Science en 2010. Le seuil du million d’euros est à portée de bras.
Conseil : Achat spéculatif - Objectif : 10 €
Historique infos & conseils
Le masitinib a le potentiel de resensibiliser à la chimiothérapie - 21/02/2011 - Dow Jones début de la commercialisation du masitinib aux E-U - 08/02/2011 - Dow Jones 1er patient pour phase 3 masitinib dans l'asthme sévère - 27/01/2011 - Dow Jones AB Science autorisé à lancer phase II dans lymphome avec masitinib - 24/01/2011 - Dow Jones AB Science autorisé à lancer une étude sur le cancer de l'estomac - 17/01/2011 - Dow Jones
Flèche Tous les articles
L'analyse (Investir)

L’anticancéreux canin d’AB Science est un succès. Grâce à la commercialisation en Europe de sa molécule masitinib, sous le nom de Masivet, le chiffre d’affaires 2010 de la société de biotechnologie a triplé par rapport à 2009, à 917.000 euros.

L’année 2011 s’annonce encore meilleure avec les premières ventes du médicament, sous le nom de Kinavet-CA1, aux Etats-Unis. La biotech a en effet reçu le feu vert des autorités de santé américaines (FDA) pour la commercialisation du masitinib chez le chien dans le mastocytome (urticaire pigmentaire se présentant sous la forme de tumeurs bien délimitées qui varient de un à plusieurs centimètres de diamètre).

Le potentiel global du masitinib aux Etats-Unis est estimé à terme par la société à 20 millions d’euros, sachant que le marché américain représente deux fois celui de l’Europe. AB Science en fera la promotion outre-Atlantique avec cinq commerciaux qui iront visiter les spécialistes oncologues, ainsi qu’avec deux partenaires dédiés aux vétérinaires généralistes.

Le feu vert de la FDA conforte également la société dans « la bonne probabilité de l’obtenir pour l’homme dans le Gist (cancer gastro-intestinal) et le mélanome muté, deux maladies qui présentent la même mutation sur le même gène que le mastocytome canin », expliquait fin décembre le président Alain Moussy.

Le masitinib cible de larges champs thérapeutiques dans le cancer. AB Science dispose d’un large portefeuille de produits en phase avancée notamment dans le cancer gastro-intestinal, la mastocytose, le cancer du pancréas, le mélanome, l’asthme sévère, la sclérose en plaques. « Avec cinq études de phase III en cours et quatre en préparation chez l'homme, et de nouvelles études de phase II majeures, AB Science dispose d'un pipeline robuste, qui, associé à un chiffre d'affaires en croissance, nous permet d'aborder 2011 avec confiance », assure Alain Moussy.

Invité
Invité

Re: Masitinib

Message  Invité le Mer 2 Mar 2011 - 11:10


A propos du masitinib :

Le masitinib est un nouvel inhibiteur de tyrosine kinase, administré par voie orale, bloquant une cible
cellulaire, le mastocyte, cellule clé de l’immunité, et un nombre limité de kinases jouant un rôle clé dans
certains cancers.
En raison de son mode d’action original, le masitinib peut être développé dans un grand nombre de
pathologies, en oncologie, dans les maladies inflammatoires, et certaines maladies du système nerveux
central. Par son activité d’inhibiteur de certaines kinases essentielles dans certains processus oncogéniques,
le masitinib peut avoir un effet sur la régression tumorale, seul ou en association avec la chimiothérapie. Par
son activité sur le mastocyte et sur certaines kinases essentielles à l’activation des cellules inflammatoires et
le remodelage tissulaire fibrosant, le masitinib peut avoir un effet sur les symptômes associés à certaines
pathologies inflammatoires et du système nerveux central
avatar
Fred1208

Messages : 2986
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 56
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Masitinib

Message  Fred1208 le Mer 2 Mar 2011 - 11:22

Intéressant, merci.

Le produit serait actuellement en phase 2 pour la SEP.

Et comme tu le soulignes, pour une fois cela concernerait aussi les progressives.




Is it always like this ?


Invité
Invité

Re: Masitinib

Message  Invité le Mer 2 Mar 2011 - 11:28


Voici un article intéressant et en français.
Fichiers joints
Masitinib.pdf
(296 Ko) Téléchargé 17 fois
avatar
izuba

Messages : 523
Date d'inscription : 28/04/2010

Re: Masitinib

Message  izuba le Mer 2 Mar 2011 - 13:40

Alors patience...après le refus d'Ampyra, un petit espoir pour les secondaires progressives.

alnama

Messages : 481
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 57
Localisation : En région

Re: Masitinib

Message  alnama le Mar 6 Sep 2011 - 18:15

avatar
Dom88

Messages : 102
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 64
Localisation : Vosges

Re: Masitinib

Message  Dom88 le Mar 6 Sep 2011 - 18:43

PARIS--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:

AB Science SA (Paris:AB) (NYSE Euronext - FR0010557264 - AB), société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), annonce aujourd’hui le début de la commercialisation et l’initiation des premières ventes du masitinib à destination des cliniques vétérinaires aux Etats-Unis.

Aux Etats-Unis, le masitinib est commercialisé sous la marque KINAVET-CA1 dans le traitement des mastocytomes cutanés de grade II et III, récurrents ou non opérables chez les chiens non traités préalablement par radiothérapie et/ou chimiothérapie, a l’exception des corticostéroides.

KINAVET-CA1 est commercialisé directement par la force de vente d’AB Science, qui est complétée par un réseau de trois distributeurs indépendants spécialisés dans la vente de médicaments anticancéreux vétérinaires.

Le masitinib est déjà approuvé par l’agence européenne du médicament (EMA) et commercialisé en Europe sous le nom MASIVET.

Le docteur Albert Ahn, Président d’AB Science USA déclare « Nous avons récemment publié que le traitement avec le masitinib améliore la survie à long terme dans le mastocytome canin, et que la réponse tumorale à court terme à 6 semaines n’est pas prédictive de la survie à long terme. Notre but est de continuer à réaliser des avancées cliniques majeures pour les vétérinaires, et de faire du masitinib le médicament de référence dans le traitement du mastocytome canin
».

Nous avons pris du grade, de cochon de guinée nous sommes passé à chien de guinée
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Masitinib

Message  Domyleen le Mar 6 Sep 2011 - 19:10


Nous avons pris du grade, de cochon de guinée nous sommes passé à chien de guinée


Laughing
(Normalement, après, ce sera le singe! (manque un smiley "Bonobo de Guinée"! lol! Laughing )


loubna

Messages : 34
Date d'inscription : 16/05/2010
Age : 40
Localisation : GLEN BURNIE USA

Re: Masitinib

Message  loubna le Mar 6 Sep 2011 - 19:14

refus d Ampyra? pourtan le PR. CLANET nous a annoncer qu il a ete approuve en juin, dispo en janvier.
Mon frere a une sep progressive, il etait tres confiant au sujet du CAMPATH. les essais qui se deroulent a Purpan sont tres encourageant, il m a affirmer que tous les patients vont tres bien.
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Masitinib

Message  Domyleen le Mar 6 Sep 2011 - 19:37


Ampyra (Fampridine) avait fait l'objet d'un premier refus en Europe, mais les labos avaient fait appel et demandé à ce que cette décision soit à nouveau réexaminée, aprés avoir fourni des preuves supplémentaires confirmant que les avantages l'emportent sur les risques!

D'après Meroomer, il devrait être disponible en France ce mois-ci!!!

Voir le topic:
http://www.forseps.org/t39p15-ampyra-dalfampridine-anciennement-fampridine-sr?highlight=Ampyra
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Masitinib

Message  Domyleen le Mer 7 Sep 2011 - 14:55


Sur MSRC:


Premier patient recruté en étude de phase 3 du masitinib dans la SEP progressive:

(je traduirai ce soir si j'ai le temps ...)
C'est le professeur Patrick Vermersch (Lille) qui dirige l'étude!!!

Extrait:


Professor Patrick Vermersch (CHRU Lille - Hopital Roger Salengro, France), the principal investigator of this study declared: "Masitinib is a selective inhibitor of specific kinases that play a major role in the activation of mast cells, which are cells involved in the immune response, in the recruitment of lymphocytes to the brain, and also in inflammatory processes associated with multiple sclerosis and many of its resulting symptoms. Masitinib therefore represents an oral treatment different from those drugs already on the market for this indication, with a unique mechanism of action in blocking mast cells. In an experimental model of multiple sclerosis (mice immunized with myelin), masitinib demonstrated an ability to delay the onset of symptoms of multiple sclerosis. A phase 2 study of 30 patients in the two subpopulations of progressive multiple sclerosis, which represent approximately 60% of patients and for which there is no satisfactory treatment, has tested masitinib against placebo. The results showed that for the primary endpoint of MSFC (which measures symptoms of patients on three aspects:movement of the lower limbs)(which measures symptoms of patients on three aspects:movement of the upper limbs)(which measures symptoms of patients on three aspects:and cognitive tests) 30% of patients treated with masitinib were responders against 0% under placebo. Responses were seen in the third month and were more-or-less sustained over the study's 18-month duration. Masitinib therefore represents a promising new therapeutic approach in this disease, which justifies the initiation of this Phase 3 study."




avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Masitinib

Message  Domyleen le Mer 7 Sep 2011 - 21:04



Premier patient recruté pour l’ étude de phase 3 du Masitinib dans la SEP progressive

AB Science SA, une société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation des inhibiteurs de la protéine kinase (PKI), a annoncé aujourd'hui le recrutement du premier patient dans l'étude de phase 3 masitinib dans la sclérose en plaques progressive primaire ou secondaire, sans poussées.

Ceci est une étude internationale, multicentrique, randomisée, en double aveugle, contrôlé contre placebo, étude de phase 3. Son objectif est de comparer l'efficacité et la sécurité du masitinib à 6 mg / kg / jour à un placebo dans le traitement des patients atteints de sclérose en plaques progressive primaire ou secondaire, sans poussées.
Cette étude inclura environ 450 patients, avec 60 centres à travers le monde, randomisée avec un ratio de
02:01 entre le groupe masitinib et le groupe placebo. La première évaluation devra donné la réponse sur la proportion de patients à atteindre une amélioration d'au moins 100% de leurs symptômes, telle que mesurée par l’échelle Multiple Sclerosis Functional Composite (MSFC) , après 96 semaines de
traitement.

Le professeur Patrick Vermersch (CHRU de Lille - Hôpital Roger Salengro, France), l'investigateur principal de cette étude a déclaré: "Le masitinib est un inhibiteur sélectif des kinases spécifiques qui jouent un rôle majeur dans l'activation des mastocytes, qui sont des cellules immunitaires impliquées dans la réponse, dans le recrutement des lymphocytes dans le cerveau, et aussi dans les processus inflammatoires associés à la sclérose en plaques et plusieurs de ses symptômes qui en résultent. Masitinib représente donc un traitement oral différent de ceux qui sont actuellement sur le marché pour cette indication, avec un mécanisme unique d’action en bloquant les mastocytes. Dans un modèle expérimental de la sclérose en plaques (souris EAE) ), masitinib a démontré une capacité à retarder l'apparition des symptômes de la sclérose en plaques. Une étude de phase 2 avec 30 patients dans les deux sous-populations de sclérose en plaques progressive, qui représentent environ 60% des patients et pour laquelle il n'existe aucun traitement satisfaisant, a testé contre placebo masitinib Les résultats montrent que pour les premiers critères selon l’échelle de MSFC (qui mesure les symptômes des patients selon trois aspects: le mouvement des membres inférieurs, le mouvement des membres supérieurs et des tests cognitifs) 30% des patients traités avec le masitinib répondaient, contre 0% sous placebo au cours du troisième mois. et (ces critères) ont été plus ou moins pendant les 18 mois de la durée de l'étude. Le masitinib représente donc une nouvelle approche thérapeutique prometteuse pour cette maladie, ce qui justifie le lancement de cette étude de Phase 3. "

Le professeur Olivier Hermine, président du comité scientifique d'AB Science a commenté: "masitinib diffère des traitements actuellement disponibles ou en cours de développement pour la sclérose en plaques Il a une faible activité immunosuppressive, tout en induisant une réduction du nombre de lymphocytes infiltrant le cerveau. Lequel aide à prévenir et à sélectionner les lésions caractéristiques de masitinib contre les mastocytes, ce qui signifie aussi qu'il n'est pas, à ce jour, associé à des toxicités majeures;. par exemple, la toxicité cardiaque comme on le voit avec la mitoxantrone , un médicament parfois utilisé pour des cas graves de sclérose en plaques progressives, ou des infections opportunistes comme on le voit avec Tysabri ou Gilenya , qui sont associés à un risque accru d'infections. "
Cette étude de phase 3 est entièrement financée.

A propos de Masitinib

Masitinib est une nouvelle kinase de tyrosine administrée par voie orale, un inhibiteur qui cible les cellules mastocytes, cellules importantes dans l'immunité, ainsi qu’un nombre limité de kinases qui jouent un rôle clé dans divers cancers. Grâce à son nouveau mécanisme d'action, le masitinib peut être développé dans un grand nombre de cas en oncologie, dans les maladies inflammatoires et dans certaines maladies du système nerveux central.
. Grâce à son activité, des inhibiteurs kinases qui sont essentiels dans certains processus oncogéniques, le masitinib peut avoir un effet sur la régression des tumeurs, seul ou en combinaison avec la chimiothérapie. Grâce à son activité sur les mastocytes et certaines kinases essentielles à l'activation des cellules inflammatoires et le remodelage des tissus fibrosants, le masitinib peut avoir un effet sur les symptômes associés à certaines maladies inflammatoires du système nerveux central. nerveux central.

A propos d'AB Science

AB Science est une société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation des inhibiteurs de la protéine kinase (PKI), une nouvelle classe de molécules cibles dont l'action consiste à modifier les voies de signalisation à l'intérieur des cellules. A travers ces PKI, la société cible les maladies à fort besoin médical (cancer, maladies inflammatoires et maladies du système nerveux central), dans les médecines, humaine et vétérinaire. AB Science a développé son propre portefeuille de molécules dont le Masitinib, qui a déjà été enregistré dans (le cadre) de la médecine vétérinaire en Europe et aux Etats-Unis, et poursuit neuf études de phase-3 en médecine humaine,
incluant sept études en cours pour le cancer du pancréas, le GIST (gastrique-intestinal), pour le mélanome métastatique exprimant la mutation JM de c- Kit, pour la mastocytose, l'asthme persistant sévère, la polyarthrite rhumatoïde, et pour les formes progressives de sclérose en plaques.

Source: AB Science SA (09/07/11)
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Masitinib

Message  Domyleen le Jeu 8 Sep 2011 - 0:45


Labo français! (ouf, y'a pas que Servier!)

"AB Science, créé en 2001, est située à Paris et a une filiale aux USA."

Pour le traitement d'Alzeimer:

Le masitinib par voie orale apporte des bénéfices thérapeutiques potentiels chez les patients atteints de maladie d’Alzheimer d’une forme légère à modérée, selon les résultats du premier essai de phase 2 sur ce nouvel inhibiteur de tyrosine kinase développé par AB Science, étude qui établit la validation du concept.

On pense que l’inflammation neuronale est importante dans la pathogénèse de la maladie d’Alzheimer.
Les résultats de la première étude de phase 2 du masitinib en médecine humaine dans le traitement de la maladie d’Alzheimer viennent d’être publiés dans la revue Alzheimer’s Research and Therapy.
Ils apportent de nouvelles données scientifiques à la question importante du rôle des agents anti-inflammatoires dans la gestion de la maladie d’Alzheimer.

Sur la base de ces résultats prometteurs AB Science, jeune société pharmaceutique fondée en 2001, spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), peut lancer une étude de phase 3 du masitinib dans cette indication.

Cette étude de phase 2 randomisée, contrôlée par placebo et conduite par le Professeur François Piette (Hôpital Charles Foix à Ivry-sur-Seine) et des confrères de 12 sites en France, a testé l’hypothèse selon laquelle l’action inhibitrice ciblée du masitinib sur les mastocytes peut réduire les symptômes de la maladie d’Alzheimer. Un total de 35 patients a été inclus dans l'essai.




thérapie

Invité
Invité

Re: Masitinib

Message  Invité le Jeu 8 Sep 2011 - 14:44


Pr P Vermeersh (?) recrute. 1aires et 2aires progressives sans poussée établie depuis deux ans. Pour contact, j'ai son adresse e-mail (mp) et il répond très vite. Il est à Lille.

"soit primaires progressives soit secondairement progressives mais sans poussées surajoutées depuis au moins deux ans avec progression d'un point d'EDSS sur ces deux dernières années"

alnama

Messages : 481
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 57
Localisation : En région

Re: Masitinib

Message  alnama le Jeu 8 Sep 2011 - 15:30

Voici celui qu'on trouve sur le net : http://www.informed-scientist.org/author/p-vermersch

L'adresse mail est exacte ?

Euh ... Le Pr Vermesch, c'est celui de l'Arsep ?

Invité
Invité

Re: Masitinib

Message  Invité le Jeu 8 Sep 2011 - 15:37


Yes !
Ms par e-mail il est très aimable. J'ai trouvé son adresse sur Internet, dc tt le monde doit pouvoir y arriver, surtout toi ! Il ne s'agit pas d'un site.
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Masitinib

Message  Domyleen le Jeu 8 Sep 2011 - 18:13



Si vous voulez « voir » prof Vermersch, voici une vidéo, le représentant :

http://videos.doctissimo.fr/sante/maladies-neurologiques/Sclerose-en-plaques-des-symptomes-au-diagnostic.html

Je n’y avais jamais prêté attention, mais dans cette vidéo, prof Vermersch cite la maladie de Lyme, parmi les maladies qu’il faut considérer avant de donner le diagnostic !

Bon, je pense qu’on peut donner le numéro de téléphone,(secrétariat) puis qu’effectivement, son nom figure sur l’étude dont il est le principal investigateur,… il n’y a donc aucun problème avec la déontologie :

DR. PATRICK VERMERSCH
• CLINIQUE NEUROLOGIQUE D
59037 LILLE CEDEX
Tél : 0320445765

Pour Jean-Claude :
Oui, il fait partie du comité scientifique de l’Arsep, et avait fait un rapport, rempli d’inexactitudes, sur CCSVI !! Mais, là ; il s’agit d’une étude pour un traitement médicamenteux, qui a un rôle inhibiteur pour le système immunitaire (et ça, il y croit !) ; et comme il n’existe rien, ou presque, pour les SEP Progressives (et même CCSVI a moins de résultats sur cette forme de SEP) , alors, je crois que ça vaut le coup de tenter de participer à l’étude ! (ce n’est que mon avis …) Par contre, il ne faut pas trop rêver, c’est un traitement qui serait mieux qu’Endoxan ou Mitoxantrone , et qui comporte qques effets secondaires (voir ce que se dit sur les sites des maladies traitées déjà avec ce traitement (certains cancers …) .

babar

Messages : 217
Date d'inscription : 15/03/2011

Re: Masitinib

Message  babar le Jeu 8 Sep 2011 - 19:31

Quand on parle de lyme, babar pointe le bout de sa trompe...(DSK sort de ce corps).

Décidément il y a vraiment qq chose à sérieusement creuser de ce côté, le plus dur, trouver le médecin compétent et persévérant car espérer guérir Lyme est un marathon.

Espèce plus rare qu'un neuro. qui croit à la CCSVI...,

Je suis convaincu, après tout ce que je lis sur lyme, que nombre d'entre nous sont d'abord des lymés chroniques avant d'être des sépiens.



alnama

Messages : 481
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 57
Localisation : En région

Re: Masitinib

Message  alnama le Mar 13 Sep 2011 - 8:57

Le Pr Vermersch répond très rapidement par mail.
Précision complémentaire pour être dans l'étude : avoir un EDSS 6 maxi.
Pas de chance pour moi, j'en suis à 7 voire 7,5 ...
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Masitinib

Message  Domyleen le Mar 13 Sep 2011 - 23:00

@alnama a écrit:
...
Précision complémentaire pour être dans l'étude : avoir un EDSS 6 maxi.
Pas de chance pour moi, j'en suis à 7 voire 7,5 ...

Je suis désolée pour toi, Jean-Claude! Crying or Very sad
Tu ne dois pas être né le jour de la chance!

Mais, à 1 point près, c'est râlant: et (question idiote Rolling Eyes ) ce n'était pas possible de "tricher" un peu ???

Ne te décourage pas, garde espoir, la Recherche avance sur tous les fronts, en ce moment!

alnama

Messages : 481
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 57
Localisation : En région

Re: Masitinib

Message  alnama le Mer 14 Sep 2011 - 8:27

Euh ... LN
Difficile de simuler un EDSS 6 quand on est en fauteuil roulant électrique avec un seul bras valide et qu'on vient d'être mis en invalidité 3ème catégorie avec majoration pour tierce personne ....
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Masitinib

Message  Domyleen le Mer 14 Sep 2011 - 10:20

@Domyleen a écrit:[


... Mais, à 1 point près, c'est râlant: et (question idiote Rolling Eyes ) ce n'était pas possible de "tricher" un peu ???

Euh, ...effectivement, c'était une question idiote! Rolling Eyes
Excuse-moi, Jean-Claude ... ... mais c'est parce que cette échelle EDSS est une référence, certes, mais demeure imprécise et les handicaps, même "également" lourds, restent différents d'une personne à l'autre...
Perso, j'ai été à 6,5 pendant au moins 6 mois (et ça continuait de s'aggraver ...),donc, logiquement, je n'aurais pas pu participer à ce genre d'étude .... or aujourd'hui, j'oscille entre entre 3 et 3,5! ... Et donc, je pourrais être admise! (perso, je ne suis pas intéressée ...)

JCharles

Messages : 119
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 56
Localisation : Touraine

Re: Masitinib

Message  JCharles le Mer 14 Nov 2012 - 17:45

Bonjour

Il semblerait que le protocole de la phase 3 du masitinib soit définitivement arreté, abandonné. Pour quelles raisons ???.

Encore un espoir de perdu pour les progressives.
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Masitinib

Message  Domyleen le Jeu 15 Nov 2012 - 12:38

@JCharles a écrit:
Il semblerait que le protocole de la phase 3 du masitinib soit définitivement arreté, abandonné. Pour quelles raisons ???.

Pour quelles raisons??? Je l'ignore ... C'est quand même étonnant, car la molécule est commercialisée pour d'autres pathologies, donc, les études cliniques devraient s'en trouver facilitées ... Il est probable que ce produit n'apportait rien et que les avantages ne l'emportaient pas sur les risques et effets secondaires .. Je n'ai pas d'infos .... Sorry! Embarassed
avatar
Fred1208

Messages : 2986
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 56
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Masitinib

Message  Fred1208 le Mer 29 Mar 2017 - 18:04

Dernières informations : 



AB Science annonce le succès du test de futilité à deux ans pour le masitinib dans les formes progressives primaires et secondaires de la sclérose en plaques

L'étude a terminé son recrutement

Les résultats de l'analyse intérimaire seront disponibles au second trimestre 2018. Les résultats de l'analyse finale seront disponibles au second trimestre 2019





AB Science SA (NYSE Euronext - FR0010557264 - AB), société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), annonce aujourd'hui le succès de l'analyse de futilité à deux ans de l'étude de phase 3 du masitinib dans le traitement de patients atteints de sclérose en plaques progressive primaire ou de sclérose en plaques secondairement progressive sans poussées.



L'étude de phase 3 en cours (AB07002) est une étude en double-aveugle, randomisée contrôlée par placebo qui vise à évaluer la tolérance et l'efficacité du masitinib chez les patients atteints de sclérose en plaques primaire progressive ou de sclérose en plaques secondairement progressive sans poussées.

La durée du traitement est de 96 semaines.

L'étude teste 2 doses de masitinib, une première dose à 4,5 mg/kg/jour et une seconde dose démarrant à 4,5mg/kg/jour puis augmentée à 6 mg/kg/jour, contre placebo (randomisation 2:1).

Le critère d'évaluation principal de l'étude est la variation sur une période de 96 semaines de traitement du score EDSS (Expanded Disability Status Scale), qui est un score utilisé pour quantifier l'invalidité liée à la sclérose en plaques et surveiller l'évolution du degré de handicap avec le temps.



Sur la base de ces résultats, le Comité Indépendant de Revue des Données a recommandé la poursuite de l'étude.



L'étude a recruté 600 patients évaluables, comme prévu au protocole. L'étude a donc terminé son recrutement.



La prochaine étape est l'analyse intérimaire qui aura lieu quand 50% des patients auront atteint 96 semaines de traitement. Cette analyse intérimaire est attendue au second trimestre 2018. Les résultats de l'analyse finale sont attendus au second trimestre 2019.



"Après le succès de l'analyse finale dans la sclérose latérale amyotrophique avec le masitinib, le fait que l'étude dans la sclérose en plaques progressive primaire ou la sclérose en plaques secondairement progressive sans poussées ne soit pas futile est une bonne nouvelle" a déclaré Olivier Hermine, MD, président du comité scientifique d'AB Science.



Population ciblée

Quatre principales formes de la SEP sont actuellement définis selon des caractéristiques cliniques; à savoir: la sclérose en plaque récurrente-rémittente (RRMS), la sclérose en plaques primaire progressive (PPMS) ou secondairement progressive (SPMS) et la sclérose en plaques progressive récurrente (PRMS). La maladie a habituellement comme forme la RRMS, avec plus de 50% des patients RRMS entrant dans une phase progressive (SPMS) après un délai très variable. Environ 10 à 15% des patients souffrent de la PPMS, qui se caractérise par une progression continue de la maladie depuis l'apparition de celle-ci, c'est à dire sans rechute ni rémission, pour lesquels le pronostic est jugé plutôt mauvais en raison du développement relativement rapide d'une invalidité avancée par rapport à la RRMS.



Au total, les formes progressives de la sclérose en plaques représentent environ 60% des patients, soit presque 400 000 patients aux Etats-Unis et dans l'UE uniquement.





À propos du masitinib

Le masitinib est un nouvel inhibiteur de tyrosine kinase, administré par voie orale, qui cible les mastocytes et les macrophages, cellules essentielles de l'immunité, par l'inhibition d'un nombre limité de kinases. En raison de son mode d'action unique, le masitinib peut être développé dans un grand nombre de pathologies, en oncologie, dans les maladies inflammatoires, et certaines maladies du système nerveux central. En oncologie, par son activité d'immunothérapie, le masitinib peut avoir un effet sur la survie, seul ou en association avec la chimiothérapie. Par son activité sur le mastocyte et les cellules microgliales et donc par son effet inhibiteur sur l'activation du processus inflammatoire, le masitinib peut avoir un effet sur les symptômes associés à certaines pathologies inflammatoires et du système nerveux central.



À propos d'AB Science

Fondée en 2001, AB Science est une société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement, et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), une classe de protéines ciblées dont l'action est déterminante dans la signalisation cellulaire. Nos programmes ne ciblent que des pathologies à fort besoin médical, souvent mortelles avec un faible taux de survie, rares, ou résistantes à une première ligne de traitement, dans les cancers, les maladies inflammatoires et les maladies du système nerveux central, en santé humaine et animale.



AB Science a développé en propre un portefeuille d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), une nouvelle classe de molécules ciblées dont l'action consiste à modifier les voies de signalisation intracellulaire. La molécule phare d'AB Science, le masitinib, a déjà fait l'objet d'un enregistrement en médecine vétérinaire en Europe et aux États-Unis et est développée dans 13 phases 3 chez l'homme, dans le cancer de la prostate métastatique, le cancer du pancréas métastatique, le cancer colorectal métastatique en rechute, le cancer de l'ovaire métastatique en rechute, le GIST, le mélanome métastatique exprimant la mutation c-Kit JM, le myélome multiple en rechute, le lymphome périphérique à cellule T en rechute, la mastocytose, l'asthme sévère, la sclérose latérale amyotrophique, la maladie d'Alzheimer et la sclérose en plaques progressive. La Société a son siège à Paris et est cotée sur Euronext Paris (Ticker : AB).



Is it always like this ?


Contenu sponsorisé

Re: Masitinib

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 19 Sep 2018 - 19:01