ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


autre traitement possible?

Partagez
avatar
M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

autre traitement possible?

Message  M le Jeu 10 Mar 2011 - 19:41

Je me permet de reprendre un lien lu sur Arsep forum

http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-scleacuterose-en-plaques-les-esters-de-lacide-fumarique-pour-la-sep-comme-pour-le-pso-_5123_lirelasuite.htm#lirelasuite

Un traitement contre le Psoriasis permettrait de lutter aussi contre la SEP.

C'est bien, en plus c'est par voie orale je pense...

Mais je vais aussi ajouter ce lien:

http://epatras.economie.fgov.be/DisplayPDF/ExtraData/FR/2114/234164.pdf

Ceci date de 2008! Conclusion, on le sait depuis au moins 2008! Or page 12 vous lirez que ce médo est utile aussi pour les resténoses suite à angioplastie! Curieux hasard (document de 2008). Ensuite pages 11/12/13, une liste de maladies dans le cadre desquelles le traitement peut servir (des maladies liées?).

Enfin, cette molécule n'est pas chère... Ce qui me fait penser que personne ne va financer des études sérieuses pour vérifier si ce traitement est efficace car il n'y a rien à gagner! Je suis économiste et je suis persuadé que les pharma vendraient des armes demain si cela leur rapportait de l'argent... Alors notre sort ne les intéresse que si il y a de l'argent! C'est logique c'est leur gagne pain!
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: autre traitement possible?

Message  Domyleen le Jeu 10 Mar 2011 - 21:04



Oups, j'avais oublié de poster l'article paru sur MSRC, le 8 Mars...

Voici le lien: http://www.msrc.co.uk/index.cfm/fuseaction/show/pageid/2479

Traduc:



Les médicaments pour le Psoriasis suscitent l'espoir dans la lutte contre la sclérose en plaques :

Une option unique parmi les médicaments pour la SEP active en raison du potentiel neuroprotecteur: Les Fumarates.

Les sels de l'acide fumarique ont été utilisés contre le psoriasis sévère depuis longtemps. Il ya dix ans, les chercheurs de Bochum ont préssenti qu'ils pourraient également avoir un effet positif sur la sclérose en plaques (SEP) en raison de leurs mécanismes de polarisation du TH2.

En parallèle à des études de phase III, la recherche s'est activée afin de préciser quels étaient des mécanismes efficaces. Ceci a été réalisé par un groupe de neuroimmunologues de Bochum: les sels de l'acide fumarique détoxifient les radicaux libres lors du processus d'inflammation. De cette façon, ils protègent les nerfs et les cellules gliales.

Les neurologues de l'hôpital universitaire de la Ruhr, l'hôpital St. Josef, en collaboration avec le professeur Ralf Gold ont fait un rapport, au début en ligne, dans la revue Neurology .

Antécédents. inspirés de la dermatologie

Comme la sclérose en plaques, le psoriasis est une maladie auto-immune, dans laquelle le système immunitaire attaque ses propres cellules. C'est ainsi que la couche de myéline qui isole des axones est détruite dans la SEP. Il ya dix ans, le professeur Peter RUB Altmeyer, dermatologue, a informé son collègue, le Professeur Horst Przuntek, Neurologue, que le mélange de sels de l'acide fumarique prévu pour le traitement du psoriasis grace au Fumaderm (nom commercial), pouvait evoir des effets positifs dans la SEP. De son côté, le fabricant suisse Fumapharm a parrainé une petite étude à Bochum. Dix patients ont été examinés pour une période de 48 semaines ( Schimrigk et al European Journal of Neurology 2006, 13: 604 ). En parallèle à cela, Fumapharm a soutenu la recherche de base du Professeur Gold, qui l'a ensuite effectuée à son Institut de la SEP de Göttingen ( Schilling et al. Clin Exp immunologie 2006; 145 101 à 107 ).

Les sels de l'acide fumarique détoxifient les radicaux libres et protégent les cellules nerveuses

Après cela, le scénario s'est déroulé rapidement: la compagnie pharmaceutique américaine BiogenIdec spécialisée dans la recherche sur la SEP, a repris Fumapharm AG et a lancé une étude de phase II avec succès ( Kappos, Gold, Lancet 2008; 372: 1463 ). Parallèlement à cela, le groupr de M. Gold, qui s'était installé à Bochum, dans l'intervalle, a ètudié assiduement l'efficacité du mécanisme. Ils ont pu voir que l'effet des sels de l'acide fumarique, contrairement à celui des «médicaments standard" contre la SEP, ne consiste pas seulement fondée à supprimer ou moduler le système immunitaire, mais détoxifie les "radicaux oxydatifs" au cours du processus inflammatoire et maintient donc la survie des cellules nerveuses. Le facteur de transcription Nrf2 joue un rôle central dans ce contexte. "De cette façon, l'acide fumarique prend une position particulière dans le domaine de la SEP, en tant que « substance neuro-protectrice/antioxidante " , explique le professeur Gold.

De nouveaux résultats de l'étude sont attendus pour l'été 2011

Un étude en aveugle internationale, avec contrôles par placebo, ("DEFINE", sponsorisée par BiogenIdec) avec 1200 patients SEP et le sel de l'acide fumarique BG12 vient d'être réalisée sous la direction du Prof Gold.
Une évaluation est prévue pour l'été 2011. "Si l'étude est satisfaisante, on pourrait facilement imaginer que l'effet antioxydant de l'acide fumarique en synergie aussi avec des médicaments pour la SEP tels que les interférons ß- formant ainsi une combinaison thérapeuique idéale " s'interroge le professeur. "Ceci est important dans la mesure où les deux, fumarates et interféron, ne comportent pas de risques à long terme, selon l'état actuel des connaissances et des nombreux équipements modernes, à la différence des traitements puissants pour la SEP"

Titre

Linker R., R. Gold et al. al:. esters d'acide fumarique exerce des effets neuroprotecteurs lors de l'inflammation neuronale via l'activation de l'antioxydant Nrf2. Dans: Brain 2011: 134; 678, doi: 10.1093/brain/awq386

Source: Alerte Eureka (08/03/11)



    La date/heure actuelle est Dim 24 Mar 2019 - 9:17