ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Le deal à ne pas rater :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex : où la ...
Voir le deal

+6
Fred1208
Zoé
Kevin59192
Domyleen
ONCEMORE
10 participants

    Travail et SEP

    Fred1208
    Fred1208


    Messages : 3333
    Date d'inscription : 28/04/2010
    Age : 62
    Localisation : Orbite géostationnaire

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Fred1208 Ven 8 Mar 2013 - 11:28

    Hello,

    Le laboratoire qui fabrique le produit annonce une commercialisation fin de mois.

    Donc j'imagine que la publication de l'AMM est imminente.

    Voir la rubrique "Traitements symptomatiques".

    Bonne journée,

    Fred
    Jé


    Messages : 337
    Date d'inscription : 10/05/2010

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Jé Ven 8 Mar 2013 - 16:34

    @Marie-Pascale: Le télétravail, peu ou prou au sein de mon administration...
    Une fois qu'ils ont embauché des th par voie contractuelle, nous sommes logés à la même enseigne. Pas de discrimination...Marche ou crève.
    Comme je n'ai pas de prévoyance pour maintien de salaire jusqu'à mes vieux jours, je l'ai dans l'os.
    De plus, comme j'ai épuré mes droits au clm & cld et qu'il n'y a pas de poste pour une reprise à 1/2 temps, je me dirige vers le retraite pour invalidité à 41 ans.Youpi.

    ps: Si quelqu'un a une solution ou une idée, je suis preneur car ça commence sérieusement à sentir le cramé!!!
    L'autre Fred
    L'autre Fred


    Messages : 184
    Date d'inscription : 05/10/2012
    Age : 57
    Localisation : Loire-Atlantique

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  L'autre Fred Ven 8 Mar 2013 - 18:44

    Personnellement, j'ai eu un arrêt de travail en oct 2007 puis j'ai travaillé en mi-temps thérapeutique pendant 2 ans à partir de sep 2008 et là nouvel arrêt depuis avril 2010 et j'arrive bientôt au bout des 3 ans !
    Un licenciement pour inaptitude va sûrement arriver !
    Si quelqu'un sait comment ça marche (façon de parler) ?

    Heureusement que j'ai une prévoyance et je pense à tous ceux qui n'en ont pas avec leur entreprise ! No
    avatar
    Invité
    Invité


    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Invité Ven 8 Mar 2013 - 22:14

    "des th" ???

    Pas de discrimination ???

    En tant que HANDICAPE tu as certains DROITS. Ce n'est pas de la discrimination, c'est juste une vague compensation à la douleur immense à laquelle doivent faire face des gens qui voient mourir leur corps jeune. Et bien sûr c'est fait pour aider à vivre le handicap, et puis tout simplement, et premièrement, c'est la reconnaissance du fait que qd on ne peut plus, on ne peut plus (je parlais du droit à la retraite anticipé).

    Rancarde toi qd mm pr le télétravail, ds mon administration, ce n'est accepté (et uniquement si employé est handicapé) que depuis mars dernier. Et "ils" traînent des pieds un max pr ouvrir à ce genre d'aménagement auquel on a droit. Ds mon boulot, c'est réservé aux handicapés, mais ailleurs, ce peut être obtenu par des travailleurs "normaux". Ds certaines boites, le télétravail existe depuis tjs !!!

    Et ça ferait tellement moins d'embouteillages et de temps perdu en transport si ça se généralisait. Et bosser serait tellement plus cool. Je connais qqun qui travaille chez elle depuis 15 ans, et franchement, elle adore.

    De mm, tu as DROIT à prendre une retraite anticipée, ce à quoi ne peuvent prétendre des gens qui vont bien et peuvent dc travailler jusqu'à atteindre l'âge normal de la retraite. Bien sûr, plus tu la prendras tôt, plus faible sera ta pension.

    T'inquiète, au niveau financier tout le monde s'y retrouve puisqu'un handicapé à faible pension de retraite, qui en plus ne va p'tet pas vieillir autant que d'autres, ça coûte bcp moins cher qu'un retraité plein pot qui ira tranquille jusqu'à 75 ans.

    Et puis, je suis sûre que la plupart d'entre ns aimerions tellement mieux travailler à donf' et jq'au bt !!! Et pourtant, on me renvoie svt l'impression que j'essaie de gruger. C'est dégueulasse.

    Pour avoir plus de revenus, y'a un truc peut-être dt on m'avait parlé (je n'ai pas vérifié), je crois que tu peux être dédommagé pr employer qqun pr t'aider ds la vie de ts les jours, et l'argent t'est versé et ensuite tu emploies qqun ou non, et ça peut aller jq 1000 €/mois. Je crois. pour mon compte, il faudrait que je fasse une "demande de majoration pour assistance d'une tierce personne auprès du Comité médical". Certains disent que c'est vrai, d'autres que c'est une histoire fumeuse. N'ayant pas essayé, je n'en sais trop rien.

    Pas de prévoyance ds la fonction publique. Pourquoi ??? Je ne sais pas. Serait-ce parce que les fonctionnaires ont un régime si avantageux ???
    L'autre Fred
    L'autre Fred


    Messages : 184
    Date d'inscription : 05/10/2012
    Age : 57
    Localisation : Loire-Atlantique

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  L'autre Fred Sam 9 Mar 2013 - 13:00

    Peut-être !
    Jé


    Messages : 337
    Date d'inscription : 10/05/2010

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Jé Dim 10 Mar 2013 - 8:26

    Ok
    Tout ce que je sais c'est que si je suis mis en invalidité, c'est la mouise!
    La plupart des fonctionnaires n'ont pas de prévoyance maintien de salaire en cas d'invalidité.
    Maintenant, au vu des questionnaires santé, faut pas se leurrer, c'est trop tard; c'est cramé.
    Bref, c'est stratégo...
    avatar
    alnama


    Messages : 481
    Date d'inscription : 24/06/2010
    Age : 63
    Localisation : En région

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  alnama Dim 10 Mar 2013 - 10:47

    @MPascale
    de mon coté, j'ai obtenu la majoration pour tierce personne (~1000 E/mois), en passant en invalidité 3ème catégorie.
    Un médecin de la CPAM était venu pour évaluer mon état de dépendance.
    Cette majoration est attribuée à vie (je crois) et il n'y a aucun justificatif à envoyer à la sécu pour son utilisation.
    A noter que la MDPH prend en compte cette majoration pour attribuer ses subventions pour aide à la personne.
    La grille AGGIR permet d'estimer à quel niveau de dépendance on se trouve.
    Par ailleurs, je n'ai plus que le bras droit d'opérationnel, et cette grille, remplie par mon médecin traitant, m'a permis d'être "classé" en PTIA (perte totale irreversible autonomie) et ainsi de faire prendre en charge par l'assurance mon crédit en cours.

    Jean-Claude
    avatar
    Invité
    Invité


    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Invité Dim 10 Mar 2013 - 18:29

    alnama a écrit:@MPascale
    de mon coté, j'ai obtenu la majoration pour tierce personne (~1000 E/mois), en passant en invalidité 3ème catégorie.

    C'est quoi invalidité 3ème catégorie ? Et 2ème, et 1ère ?
    avatar
    alnama


    Messages : 481
    Date d'inscription : 24/06/2010
    Age : 63
    Localisation : En région

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  alnama Lun 11 Mar 2013 - 15:24

    L'invalidité est la perte de la capacité de travail ou de gain mettant le sujet hors d'état de se procurer, dans une profession quelconque, un salaire supérieur au tiers de la rémunération normale correspondant à l'emploi qu'il occupait avant la date de l'arrêt de travail ayant entraîné l'état d'invalidité.
    La perte de la capacité de travail ou de gain doit être due à une maladie ou un accident non professionnel.
    La pension d’invalidité de la Sécurité sociale
    Le travailleur doit être âgé de moins de 60 ans, être immatriculé depuis 12 mois au premier jour du mois au cours duquel débute l'affection invalidante et avoir effectué au cours des 12 mois qui précédent l'arrêt de travail ou l’invalidité au moins 800 heures de travail salarié.
    Le régime général de la Sécurité sociale verse une pension mensuelle d’invalidité calculée sur la base du salaire annuel moyen pendant les 10 meilleures années, en fonction de la catégorie d'invalidité et dans la limite d'un certain plafond. Cette pension est versée aussi longtemps que le salarié n'aura pas recouvré une capacité de travail ou de gain. Son montant peut être revu si l'état d'invalidité évolue.
    La Sécurité sociale distingue trois catégories d'incapacité totale et définitive, qui conditionnent le montant de la pension d’invalidité :
    catégorie 1 : capacité de travail ou de revenu réduite de plus des deux tiers. La pension est égale à 30% du salaire annuel moyen (plafonnée à 909,30 € par mois maximum au 1er janvier 2012). Son cumul avec le salaire d’activité ne doit pas être supérieur au salaire perçu avant l’invalidité
    catégorie 2 : incapacité d'exercer n’importe quelle activité susceptible de procurer un gain. La pension est égale à 50% du salaire annuel moyen (plafonnée à 1.515,50 € par mois maximum au 1er janvier 2012)
    catégorie 3 : incapacité d'exercer n’importe quelle activité susceptible d'apporter un gain ou profit, et besoin d'assistance d'une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie. La pension est égale à 50% du salaire annuel moyen (plafonnée à 1.515,50 € par mois au 1er janvier 2012), augmentée d’une majoration pour tierce personne de 1.060,16 € € par mois (au 1er janvier 2012).

    Attention !
    Quelques fois, une mise en invalidité précoce est demandée par des médecins conseils de caisses primaires d'assurance maladie.
    Or, en cas d'affectation de longue durée, le code la sécurité sociale donne d'abord droit à trois ans d'indemnités journalières - système plus avantageux, dans la majorité des cas, à la pension d'invalidité.

    Dans le cas d'un salarié dans le privé, une rente en cas d’invalidité est également possible. (dans le fonction publique, je n'en sais rien ...)
    En plus de la pension d'invalidité, et à condition qu'il soit couvert dans son entreprise par un contrat de prévoyance collective, le salarié peut bénéficier d'une rente d’invalidité.
    La rente d’invalidité permet de compenser, en totalité ou en partie, la perte de revenu du salarié déclaré invalide. Elle ne peut cependant entraîner de dépassement du revenu habituel du salarié avant son invalidité. Cette rente s'ajoute à la pension d’invalidité versée par la Sécurité sociale.
    Le montant de cette rente d'invalidité peut être fixe, ou bien correspondre à un pourcentage du dernier salaire de l’assuré. Le plus souvent son montant dépend également des catégories d’invalidité fixées par la Sécurité sociale, ainsi que sa situation cadre ou non-cadre.

    Plus de détails ci-dessous :
    Procédure de mise en invalidité
    3 catégories d’invalidité
    Montant de la pension d’invalidité
    Invalidité et contrat de travail
    Situation du salarié en invalidité
    Prise en charge d’un salarié en invalidité 2ème catégorie
    avatar
    ONCEMORE


    Messages : 34
    Date d'inscription : 04/03/2013
    Age : 59
    Localisation : Normandie

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  ONCEMORE Lun 11 Mar 2013 - 19:38

    MERCI JC et courage !
    Jé


    Messages : 337
    Date d'inscription : 10/05/2010

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Jé Lun 11 Mar 2013 - 20:05

    Bonsoir
    Qui connait une compagnie d'assurance qui octroie une garantie maintien de salaire sans questionnaire médical?
    On peut rêver....
    Merci
    Domyleen
    Domyleen


    Messages : 7917
    Date d'inscription : 29/04/2010
    Localisation : Normandie

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Domyleen Lun 11 Mar 2013 - 21:01



    Oui, maintenant, c'est un peu tard! Crying or Very sad

    Et ce sera de pire en pire: j'ai l'exemple de ma fille qui a eu des petits soucis pour sa demande de prêt pour l'achat de son appartement, il y a 7 ou 8 ans: père décédé du même cancer que son propre père, à lui, à 52 ans tous les deux, mère SEP, tout comme sa propre mère, ...alors ???

    Et perso, lors d'un emprunt pour travaux (sur 5 ans) dans ma "boutique" (donc, professionnel), il y a 10 ans, j'ai dû payer une surtaxe, et l'invalidité pour cause de SEP n'était garantie, je crois, car alors, pas d'autre chois que de stopper mon activité.

    Ce que je trouve particulièrement injuste, c'est le fait que les enfants soient "pénalisés" du fait de la maladie d'un de leurs parents: et, si en plus, leur emploi n'est pas "sûr", "à vie", il faut reconnaître que c'est un mauvais départ dans la vie ...
    avatar
    ONCEMORE


    Messages : 34
    Date d'inscription : 04/03/2013
    Age : 59
    Localisation : Normandie

    Travail et SEP - Page 2 Empty s'assurer

    Message  ONCEMORE Lun 11 Mar 2013 - 22:16

    Assurer sans questionnaire médical, non. En revanche, il existe un courtier qui s'occupe de trouver un assureur pour les prêts immobiliers, avec un dossier constitué au plus près de la situation de la personne malade. Je l'ai fait pour l'acquisition de ma maison et cela a été très honnêtement réalisé. je paie 15 € par mois.

    lien : http://www.handi-assur.com
    avatar
    Invité
    Invité


    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Invité Mar 12 Mar 2013 - 11:01

    Normalement AREAS est là pour suppléer aux pb rencontrés par des malades pour emprunter, mais la SEP ne fait pas vraiment partie des affections qu'AREAS reconnaît. Vaut mx avoir le SIDA. C'est aussi pq les assoc' liées à cette maladie st plus actives. Cf, par ex, Act Up.

    @Alnama : merci pr ttes ces infos.
    avatar
    sylviane


    Messages : 327
    Date d'inscription : 02/05/2010

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  sylviane Mar 12 Mar 2013 - 13:32

    Non tout n'est pas fermé au niveau des emprunts immobiliers pour les SEP.

    ma fille a obtenu le sien sans trop de difficultés. Il suffit de ne pas être rebuté par les innombrables paperasses à remplir et faire remplir par le médeçin généraliste.

    Etant cadre fonctionnaire, son prêt a même été cautionné par un organisme ad hoc.

    avatar
    alnama


    Messages : 481
    Date d'inscription : 24/06/2010
    Age : 63
    Localisation : En région

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  alnama Mar 12 Mar 2013 - 15:47

    Je confirme ce que disent Oncemore et Sylviane; en s'adressant à www.handy-assur.com , qui est en fait un cabinet d'assurance classique (le cabinet Fleureau Poulain à Nantes), on tombe sur un gars qui connait parfaitement la convention AREAS et qui va se proposer de contacter différentes sociétés d'assurance.
    Ensuite, ces sociétés acceptent (ou ) de nous proposer une assurance avec bien sûr un questionnaire médical détaillé à remplir.
    Bien sûr, le cout de cette assurance est supérieure à celle de quelqu'un de valide et généralement, elle couvre moins de risques.
    Pour la petite histoire, alors que j'étais déjà en invalidité il y a 3 ans, j'avais obtenu pour un prêt sur 10 ans à 3% une assurance qui couvrait le décès et la PTIA pour environ 1% de plus. Mon état s'est brusquement aggravé et ma PTIA a été reconnue, et alors l'assurance a pris en charge mon crédit.
    Jé


    Messages : 337
    Date d'inscription : 10/05/2010

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Jé Mar 12 Mar 2013 - 16:11

    C'est deja intéressant pour les crédits, mais pour les complémentaires santé, type prévoyance en cas d'invalidité, j'ai appelé un tas de Sté d'assurance; il y a un big questionnaire médical.
    Je m'y attendais. Mais à ce point là, c'est du délire.
    Si qu'un a des pistes pour échapper à cette montagne qu'est le questionnaire, je suis preneur!!
    avatar
    Invité
    Invité


    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Invité Mar 12 Mar 2013 - 19:56

    Ben... c'est un tout petit peu normal qu'une assurance refuse de payer pr ton handicap si tu n'as jamais cotisé. Les assurances comptent justement sur les gens qui cotisent pr donner à ceux qui ont besoin. MAIS qui ont cotisé avant. C'est statistique. Pour emprunter c'est un tout petit peu plus flexible puisque c'est la condition sine qua non pour acheter.
    avatar
    Tuslanes


    Messages : 272
    Date d'inscription : 19/06/2011

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Tuslanes Mer 13 Mar 2013 - 18:49

    Bonjour,

    Je remercie tous les intervenants sur cette question, notamment Jean-Claude (Alnama) pour son post très instructif. Ce sont des questions sur lesquelles il faut partager car des lacunes sur certains droits peuvent nous en priver. Ce serait dommage de passer à coté par ignorance de leurs existences. Je me permet de glisser ci-après mon article qui aborde certains sujets évoqués, même s'il ne traite pas de travail à proprement parler. Nous sommes tous conscients que nous préférerions travailler en pleine possession de nos moyens physiques et intellectuels, qui voudrait perde ainsi sa santé?. Alors que tous ceux qui imposent des assurances obligatoires pour le cas ou, assument par la suite leurs engagements sans tergiverser à outrance serait appréciable.

    Bonne soirée à tous.
    Sylvie.
    avatar
    Tuslanes


    Messages : 272
    Date d'inscription : 19/06/2011

    Travail et SEP - Page 2 Empty MON JOURNAL IVCC: ARTICLE-89 LES HANDICAPÉS DES BANQUES

    Message  Tuslanes Mer 13 Mar 2013 - 18:52

    MON JOURNAL IVCC: ARTICLE-89 LES HANDICAPÉS DES BANQUES
    par Sylvie Tuslanes, lundi 4 mars 2013, 20:19 ·

    Un petit aparté pour un article indépendant de l'IVCC, quoique pas tant que cela. J'ai bien peur que le peu de considération des malades ne se limite pas au monde médical. Malheureusement l'argent et les bénéfices ne sont pas l'apanage de l'industrie, d'autres profitent ou même initient la mise en œuvre de ce système ou les droits des plus faibles restent judicieusement camouflés. S'il semble aléatoire de s'en remettre aux médecins, que dire de confier son avenir financier aux professionnels des banques et autres assurances. Les n'EUROS en tous genres rivalisent pour vous appâter avec des offres qui n'ont d'alléchantes que le papier qui les présente, s'accaparant les véritables cadeaux qu'elles contiennent .

    Je ne voulais pas m'étendre sur ces sujets opaques jusqu'au jour ou la sécurité sociale a organisé une réunion d'information durant laquelle des assistants sociaux orientaient des patients dans leurs divers droits et devoirs. J'ai réalisé que, si on s'appliquait à infliger une montagne de devoirs pour accéder à un minimum de soins et leurs prises en charges, si on réclamait un administratif souvent ambigu que certains peinent à comprendre et donc à fournir, personne ne se chargeait d'informer des droits ignorés pour la plupart. Et si la CPAM tentait de palier à ces lacunes, elle intervenait le plus souvent bien tardivement sur des situations devenues inextricables. De quoi s'indigner effectivement.

    Je vais me limiter ici à quelques exemples qui m'ont interpellés même si je présume qu'il en existe bien d'autres, chacun pouvant étayer cet article selon sa propre expérience s'il le souhaite, je les y encourage même.

    -Vous avez investi dans votre logement principal et avez contracté un prêt auprès de votre banquier. Vous tombez malade et devez diminuer, interrompre, voir arrêter votre activité professionnelle. Savez vous que vous pouvez bénéficiez d'une assurance, que vous payez d'ailleurs, prenant la relève de vos mensualités dans ce cas là?, avec différentes modalités selon le contrat établi mais bon, cela vaut sans doute le coup de s'y penchez. Et n'attendez pas trop car si vous mettez un certain temps à digérer un diagnostic d’incapacité qui vous anéanti, on vous fait savoir que c'est trop tard pour actionner cette bouée de secours discrètement vendue dans le package initial. Et ceci même si votre banquier connaît votre situation, c'est à vous de faire valoir vos droits et à lui de ne pas vous les rappeler apparemment.

    -Vous voulez obtenir un prêt une fois considéré handicapé, on doit vous mentionner la convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), plus d'infos sur www.lesclesdelabanque.com

    -Vous apprenez, après des années de consultations chez une autre espèce de n'EUROS incompétents, qui vous étiquetaient en maladie psychosomatique, qu'en fait vous souffrez de SEP ou autres. De vous même, par la force des choses, vous aviez réduit votre activité professionnelle car vous n'assuriez plus malgré la meilleure volonté du monde. Quand on vous parle reconnaissance de travailleur handicapé et invalidité, vous vous interrogez pour votre retraite qui par conséquent sera aussi largement estropiée. Pour parer au mieux à une dépendance financière, vous rencontrez un "conseiller financier", qui n'a de rassurant que le titre mais méfiance, c'est un usurpateur de première classe, "arnaqueur financier" me parait plus en phase avec la réalité. Celui ci vous propose une assurance vie qui convient le mieux à vos, mais surtout à ses, aspirations, genre des frais d'entrée écrits en minuscules bien supérieurs aux rendements racoleurs annoncés en très très gros. Quelques temps plus tard une radio diffuse sur l'assurance vie handicap. Vous vous retournez vers votre "imposteur financier" qui vous assure n'avoir jamais entendu parler de cela auparavant et traîne les pieds pour revoir votre contrat. Vous lui mettez l'article sous les yeux:
    http://www.franceinfo.fr/print/661619

    en lui expliquant son propre travail, c'est à dire les avantages que vous auriez eu par rapport à ce qu'il vous a vendu. Il admet tout en se retranchant derrière une n'EUROS ignorance douteuse sans doute moins répréhensible à ses yeux qu'une dissimulation intentionnelle. Cela fait il parti de son boulot, oui ou non?, moins certain que sa formation soit le vôtre normalement.

    Conclusion: Dans les banques aussi ils souffrent de handicaps de compétences, inaptes à exercer correctement, pour ne pas dire honnêtement, le métier qui les qualifie. Alors sachez qu'il faut avant tout compter sur vous même mais aussi sur le partage des informations utiles, si ce n'est vitales pour certains, dans de nombreux domaines. Merci de participer, l’exclusivité des privilèges ne servant rarement les plus démunis et l'union faisant plus souvent la force, jouons la solidarité pour contrer une désinformation malhonnête vraisemblablement calculée par les dirigeants de ce monde. Nous sommes dans une société ou chacun peut avoir accès à une formation critique sur internet et la faire circuler, c'est ahurissant ce qu'il peut en résulter. Un exemple récent:
    http://www.franceinfo.fr/sciences-sante/l-histoire-du-jour/un-adolescent-invente-un-test-pour-detecter-le-cancer-du-pancreas-907005-2013-03-01

    Alors à vous de discerner ce que l'on vous sert, toujours se demander si c'est du lard ou du cochon, ou devrais je dire du bœuf ou du cheval, plus tendance, l'entraide de tous peut s'avérer gagnante pour chacun. Et si pour une fois, sans ignorer tous les inconvénients de la maladie, nous répertorions les "avantages" pour nous aider à mieux vivre celle-ci dans différents domaines tels que travail, transports, loisirs etc.... Je suis sure que nous découvrirons tous des choses jusqu'alors insoupçonnées concoctées par ceux qui se les réservent. Vous êtes tous invités à vous exprimer, juristes ou non.

    Travail et SEP - Page 2 Journa35

    Travail et SEP - Page 2 Journa36
    Jé


    Messages : 337
    Date d'inscription : 10/05/2010

    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Jé Mer 13 Mar 2013 - 19:59

    Merci
    Très intéressant!
    Et comme disait Coluche, mieux vaut être blanc et en bonne santé...

    Contenu sponsorisé


    Travail et SEP - Page 2 Empty Re: Travail et SEP

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 21 Juil 2024 - 9:25