ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal

5 participants

    Invalidité de catégorie 1 ?

    avatar
    kisepa


    Messages : 7
    Date d'inscription : 10/10/2010

    Invalidité de catégorie 1 ? Empty Invalidité de catégorie 1 ?

    Message  kisepa Sam 13 Déc 2014 - 8:05

    Bonjour,
     
    J’ai rencontré le médecin conseil de la CPAM il y a un mois et suis assez désemparé. Je ne comprends pas sa position (voir ci-dessous) et me pose pas mal de questions.
     
    Situation
    -         Age : 53 ans
    -         Cadre sup en entreprise privée
    -         En arrêt maladie depuis 20 mois (3ALD) mais quasiment pas d’autre arrêt maladie en 30 ans de travail malgré mon état de santé !!!
    o       Sclérose en plaque décelée il y 10 ans (2004).
          +         Traitement efficace Avonex de 2006 à 2010 puis Rebib en 2010.
          +         Arrêt tout traitement car plus supportés (fatigues, problèmes formules sanguines), pas de grosses poussées invalidantes sur la période et cancer en 2013
          +         Dernière poussée (août 2014 œil droit)
          +         Vu de l’extérieur personne peut s’imaginer que j’ai une SEP même si grosse fatigues permanente, puissance réduite de la jambe gauche, problèmes d’équilibre, etc.
    o       Cancer de la prostate
          +         Décelé en avril 2013
          +         Prostatectomie totale en juillet 2013
          +         Analyse de la prostate : Marges chirurgicales positives
          +         Evolution PSA de Septembre 2013 à décembre 2014 : Augmentation lente des PSA : 0.05 / 0.08 / 0.12 … et 0.15 à ce jour
          +         Attente de PSA à 0.2 pour déclancher thérapies complémentaires (Radiothérapie) … certainement 1er trimestre 2015
    o       Dépression
          +         Début grosse dépression en 2010 (Avonex plus supporté)
          +         Démarrage Prozac en 2010
          +         Démarrage thérapie avec Psychiatre en septembre 2013

    -         Convocation médecin conseil en novembre 2014 (j’y suis allé avec le peu d’éléments en ma possession car mon médecin généraliste m’a dit que cela n’était qu’un rendez vous de routine pour voir ou j’en étais et compte tenu de l’état non stabilisé de mon cancer elle ne statuerait pas et me reverrait après la radiothérapie).
           +       Suite à l’entretien elle considère ma situation stabilisée (SEP et cancer) mais compte tenu de mon état psychologique m’annonce vouloir me passer en invalidité de catégorie 1 avec mi temps (non thérapeutique) jusqu’à la retraite (payé à mi temps).
           +       Elle m’annonce que le versement des indemnités journalières s’arrêteront au 01/01/2015 mais reprendront si mon état nécessite un traitement lourd (radiothérapie par exemple) ce dont elle n’est pas certaine (je n’avais pas de document écrit de mon chirurgien mais uniquement les analyses PSA)
           +       Devant mon effroi elle me remet un document m’indiquant que je peux contester sa décision sous 2 mois.
           +       Réception d’un mail de la CPAM m’annonçant que je ne toucherai plus d’indemnités journalières à compter du 01/01/2015 et que je peux contester sous un délai d’un mois et non deux mois (ce que je n’ai pas fait car complètement dans le « noir »)
           +      Réception d’un courrier en LRAR m’invitant à remplir un document pour réaliser une demande de pension d’invalidité
     
    Mon problème : Je ne peux pas passer à mi temps pour deux raisons :
           +       Compte tenu de mes charges financières actuelles (notamment emprunts en cours et situation familiale) je ne peux pas vivre avec ½ salaire (la complémentaire santé de mon entreprise couvre l’invalidité de catégorie 2 mais ne couvre pas l’invalidité de catégorie 1)
           +       Dans tous les cas mon employeur me licencierait pour inaptitude physique (aucun mi temps accepté pour les cadres, un tel cas est déjà arrivé il y a quelque temps à un collègue)
     
    Mes questions :
    -         Q1 : Ai-je le intérêt à effectuer la demande de pension d’invalidité ?
    -         Q2 : Si je travaille à mi temps en tant que cadre supérieur, la pension d’invalidité sera elle minorée compte tenu de mes revenus ou puis je espérer la pension maximum de 938 € par mois)
    -         Q3 : Puis je faire cette demande pour être reconnu invalide de catégorie 1 (éventuellement pour le futur) en refusant la pension et en essayant de reprendre le travail à temps complet (le médecin du travail serait OK avec « clause de revoyure »)
    -         Q4 : Que se passe t’il si je ne remplis pas cette demande alors que le mèdecin conseil a pris position pour une invalidité de catégorie 1 (toutefois je n’ai pas reçu de document le notifiant) ?
    -         Q5 : Si je fais une poussée de SEP qui nécessite un arrêt de travail, vais-je percevoir les indemnités journalières et mon salaire ?
    -         Q6 : Si je suis souffrant (grippe, gastro…) qui nécessite un arrêt de travail, vais-je percevoir les indemnités journalières et mon salaire ?
    -         Q7 : Quelle est la motivation du médecin conseil pour ne pas accepter la prorogation de mon arrêt de travail jusqu’à ce que le cancer soit vraiment stabilisé?
    -         Q8 : Est il envisageable compte tenu de ma santé de basculer de catégorie 1 en catégorie 2 ?
    -         Q9 : Le médecin conseil qui suit mon dossier sera t’il toujours le même ou mon dossier peut il être traité dans le futur par un autre médecin plus compréhensif ?
     
    C’était un peu long mais je souhaitais vous apporter tous les éléments.
     
    Merci d’avance pour toutes vos réponses
    Fred1208
    Fred1208


    Messages : 3333
    Date d'inscription : 28/04/2010
    Age : 62
    Localisation : Orbite géostationnaire

    Invalidité de catégorie 1 ? Empty Re: Invalidité de catégorie 1 ?

    Message  Fred1208 Sam 13 Déc 2014 - 9:05

    Bonjour,

    je ne pense pas être d'une grande aide, n'étant pas moi-même très au fait de ces démarches administratives.

    Je peux juste te dire ce que je ferais, en espérant que cela puisse t'aider par la suite.

    Ce qui me parait complètement délirant, c'est de parler de "stabilisation", puisque ta SEP continue à évoluer à priori dans ton cas si tu as eu une poussée en août.
    Concernant le cancer, d'après ce que tu indiques, il est possible que tu fasses l'objet d'une radiothérapie complémentaire, et il me semble qu'en cancérologie, on considère que les patients sont en rémission qu'après plusieurs années sans aucun événement.
    De même, il me semble que seul ton médecin traitant ta dépression peut estimer ta capacité à reprendre le travail.

    On comprend bien la position générale du "médecin conseil", dont le but premier est quand même de faire en sorte que n'importe quelle assurance, sécu ou autre, in fine paie le moins possible. 

    Tu soulignes également un état dépressif, bien légitime compte tenu de tous ces déboires.

    La première question qui me vient est la suivante :

    Quel est ton souhait, et qu'est-ce que tu peux faire ou ne pas faire? Je comprends qu'il n'est pas possible pour toi en l'état de reprendre un travail à plein temps, et d'après ce que tu dis ça va poser un problème pour ta boîte de te proposer ou d'accepter à moyen terme un poste à mi-temps.
    Donc si tel est le cas, cette solution n'est pas envisageable, avec en plus une acceptation de perte de salaire. 

    Il parait judicieux que tu restes en arrêt, au moins en attendant que tu sois à nouveau traité pour ton cancer.

    En tous les cas de mon point de vue la position du médecin conseil n'est en rien acceptable, et à mon avis, il faut contester.
    Si tu as dépassé la date limite, tu peux je pense argumenter avec ta dépression pour expliquer ton retard pour contester, n'ayant pas été en état moralement pour prendre une décision.  
    De plus les deux dates annoncées pour recours étant contradictoires (1 mois/2 mois) donne un argument de plus si tu es toujours dans les deux mois.
    Envoie une lettre recommandée dès que possible mentionnant ton refus avec si possible copie à un avocat.
    Fais-certifier par le médecin qui te suis pour ta dépression, que tu n'es pas en état pour le moment de reprendre une activité quelconque, et aussi par celui qui suit ton cancer que tu ne peux pas reprendre compte tenu de ta radiothérapie à venir. 

    Essaie de trouver aussi des informations sur le net ou en appelant pour connaître ce que peut faire ton employeur, et dans quelles conditions il pourrait pratiquer un licenciement. 
    à mon avis la sécu te donnera toutes les infos que tu souhaites.

    Demande à tes médecins traitants de t'aider et de te donner les informations dont tu as besoin (comme le passage en catégorie 2 par exemple).

    je te souhaite beaucoup de courage, il en faut.
    Ne lâche rien.

    Bonne journée,

    Fred
    nicky34470
    nicky34470


    Messages : 258
    Date d'inscription : 06/11/2010

    Invalidité de catégorie 1 ? Empty Re: Invalidité de catégorie 1 ?

    Message  nicky34470 Sam 13 Déc 2014 - 16:55

    il faudrait que tu vois  je crois que tu peux téléphoner enfin moi j'ai eu qq1 au bout du fil pour mes questions c'est le conseil des prud'hommes pour moi qui travaillait pour un dentiste donc privé  on m'a dirigé vers des gens qui 'taident dans ton département celle ci m'a méme accompagnée  chez mon boss pour l'arrét définitif chaque cas est différent bon courage mais tu sais la sep donne  de la dépression encore dernièrement je pleurais Sad pourquoi j'en sais rien je l'ai dis et toc antidépresseur mais je fais partie des patients pas marrants a soigner ne te laisse pas faire ca donne la pèche de se battre et de gagner le kiff cheers
    avatar
    kisepa


    Messages : 7
    Date d'inscription : 10/10/2010

    Invalidité de catégorie 1 ? Empty Re: Invalidité de catégorie 1 ?

    Message  kisepa Dim 15 Mar 2015 - 8:38

    Bonjour,
     
    Depuis mon dernier post le contexte a changé.
    -         L’invalidité de catégorie 1 préconisée par le médecin conseil a été prononcée au 1er janvier 2015 (reçu courrier officiel le 05/01/2015)
    -         Les PSA ont continué d’augmenter et la récidive de mon cancer a été confirmée. J’ai donc commencé une radiothérapie fin janvier. Elle se termine fin mars… mais la réussite du traitement ne pourra pas être connue avant des mois.
    -         Du 1er au 6 janvier 2015 je suis retourné travailler, puis la sécurité sociale a réactivé mes droits à IJ pour me permettre d’être en maladie durant ma radiothérapie.
    -         Ma sclérose en plaques  est considérée comme évolutive par mon neurologue (mais pas par le médecin conseil car je ne boite pas et que je n'ai pas d'IRM avec de grosses plaques récentes !!!), il a fait un courrier en janvier à mon généraliste pour lui faire part de sa préconisation de reprise d’un traitement après récupération de la radiothérapie.
    -         Le psychiatre qui me suit depuis 2 ans a écrit en ce début d’année à 3 reprises au médecin conseil pour lui demander  mon passage en invalidité de catégorie 2 (avec argumentations médicales relatives à mon état psychologique). Cette dernière lui a répondu que j’étais actuellement « en arrêt maladie justifié et qu’il n’y a pas eu  ouverture d’invalidité » (alors que j’ai reçu la décision ainsi que la prime d’invalidité de février !!!).
     
    En conséquence de ces éléments, et conseillé par mon psychiatre, l’assistante sociale de la sécurité sociale et nombreux d’entre vous, j’ai fait valoir un recours auprès du tribunal du contentieux de l’incapacité.
     
    N’y connaissant rien en droit (et un peu effrayé par le passage devant un tribunal), je me pose les questions suivantes :
    Le tribunal m’a demandé de communiquer « tout document que je souhaite produire à l’appui de mon recours ».
     
    1/ La présentation des divers courriers, analyses, et attestations de mes différents médecins sont ils suffisants ou est il préférable de se faire assister par un avocat ?
    2/ Faut il ne présenter que les documents majeurs ou le maximum de documents (ex : Analyses sanguines de 2010 démontrant la toxicité pour moi des traitements interféron et la nécessité de stopper un traitement pour la SEP?) ?
    3/ Faut il que je prépare une synthèse écrite de mes 3 pathologies pour « expliquer » chacun de ces documents ?
    4/ Quel est le coût d’un avocat ?
    5/ Existe-t-il des associations qui connaissent ce type de contexte et peuvent m’accompagner au tribunal ?
     
    Merci de vos réponses
    Zoé
    Zoé


    Messages : 175
    Date d'inscription : 18/09/2012
    Localisation : Paris

    Invalidité de catégorie 1 ? Empty Re: Invalidité de catégorie 1 ?

    Message  Zoé Mar 17 Mar 2015 - 15:27

    Bonjour Kisepa,
    Je viens de lire ton message et c'est quelque peu terrifiant.
    Je ne sais pas répondre à tes questions mais qui le saurait dans le dédale des textes qui sont applicables à ces accidents de la vie.
    Je ne sais pas si tu es suivi dans un hôpital particulier pour tous tes ennuis de santé, mais les neurologues en milieu hospitalier sont généralement accompagnés d'assistantes sociales qui sont là pour nous aider.
    Pour la partie cancer je ne sais pas.
    Fais des recherches sur les différents sites comme celui-ci
    http://www.social-sante.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/prestations-du-handicap,1897/la-pension-d-invalidite,12292.html
    Courage
    avatar
    kisepa


    Messages : 7
    Date d'inscription : 10/10/2010

    Invalidité de catégorie 1 ? Empty Re: Invalidité de catégorie 1 ?

    Message  kisepa Mar 17 Mar 2015 - 17:17

    Zoé a écrit:Merci beaucoup Zoé de tes réponses, je cherche en effet sur le net et les forums mais difficile d'avoir une réponse claire... même les assistantes sociales bien que super sympas ont du mal à me répondre ou m'orienter... Sinon vers des avocats qui prennent trop cher ;-(

    Bonne soirée
    avatar
    valerie33


    Messages : 22
    Date d'inscription : 08/09/2012

    Invalidité de catégorie 1 ? Empty aide administrative

    Message  valerie33 Ven 10 Avr 2015 - 18:19

    Bonsoir, 
    J'espère que vous progressez dans vos démarches et que cela va dans le bon sens.
    Avez vous pensez à vous rapprocher de la prévoyance de votre employeur car si une pathologie s'est déclaré quand vous vous trouviez en poste dans la dite société. Il serait intéressant de contacter cette prévoyance afin de savoir si vous pouvez prétendre à un rente invalidité qui compenserez votre manque à gagner. Si vous bénéficiez d'un bon suivi psychiatrique, le médecin pourra peu être vous accompagner dans vos démarches. Pour moi mon psy m'a tout remis à plat et il m'a accompagné dans mes démarches.

    J'ai trouvé en lui une assistante sociale bien cachée. Il paraîtrait qu'ils sont tous enclin à accompagner dans ce type de démarche. C'est bon à savoir. Maladie veut dire automatiquement baisse de revenu.

    En espérant que ces infos pourront vous aider.

    Une bonne soirée à toutes et à tous.
    flower
    avatar
    kisepa


    Messages : 7
    Date d'inscription : 10/10/2010

    Invalidité de catégorie 1 ? Empty Re: Invalidité de catégorie 1 ?

    Message  kisepa Lun 20 Avr 2015 - 9:19

    Merci de votre message,

    Mon psy m'apporte beaucoup dans ma situation... En revanche il n'est pas très rigoureux dans l'administratif... Quant à la prévoyance, je n'ai pas trop envie de les contacter car il y a des retours vers mon employeur...

    La CPAM m'a envoyé 5 courriers contradictoires de différents services faisant référence à une décision d'un arrêt de l'invalidité de catégorie 1, à une suspension de l'invalidité pour permettre de reprendre les IJ, voire un courrier m'indiquant que je n'ai jamais été en invalidité de catégorie 1 alors que j'ai reçu une décision officielle et perçue 1 mois la pension d'invalidité ...

    Sur les conseils de l'assistante sociale de la CPAM et de mon psy, je vais attendre d'être convoqué à nouveau par le médecin conseil pour y voir plus clair. Je suis toujours en AT car effets secondaires lourds de la radiothérapie :-( ....

    Merci encore de vos conseils

    Contenu sponsorisé


    Invalidité de catégorie 1 ? Empty Re: Invalidité de catégorie 1 ?

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 22 Juil 2024 - 20:05