ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


4 participants

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Sam 22 Jan 2022 - 17:47

    Décembre 2022 : Quantité d'articles scientifiques ont été publiés sur le COVID19, le COVID Long/ voir avec les associations de malades COVID Long pour des pistes de traitements, ce forum n'est pas spécialiste du sujet et ne relaie que ce qui concerne la piste de rétrovirus endogènes humains dans certaines maladies auto-immunes. Des découvertes ont été faites depuis nos fils de discussion, qu'il faut replacer dans le contexte. Merci  Smile



    Bonsoir,


    Cette semaine (le 19.1.22) a paru un article scientifique en pré-impression sur l'activation du même rétrovirus par SARS-Cov 2 que dans la SEP, lequel génère la même protéine d'enveloppe pathogène que dans la SEP.

    Félicitations aux chercheurs !!  Very Happy beaucoup de questions se posaient sur les causes de l'aggravation de la covid et 
    des symptômes du covid long, celle-ci devenue une nouvelle maladie auto-immune, invalidante, et touchant plus de 100 millions d'adultes, mais aussi d'enfants, dans le monde (méta-analyse nov. 2021 doi.org/10.1101/2021.11.15.21266377)

    Un lien supplémentaire avec la sep : le même mab, temelimab, pourrait être une option, suivant les résultats de l'essai au Karolinska Institutet attendus en mars 2022.


    C'est ce qui est indiqué p. 27 dans la présentation de janvier 2022 de geneuro, concernant la description de l'essai sur le covid long prévu.*




    (Traduction via www.deepl.com, seul le texte complet original en anglais de la source fait foi, la liste complète des auteurs dans le texte original)


    "Le SRAS-CoV-2 induit l'expression de la protéine d'enveloppe du rétrovirus endogène humain de type W dans les lymphocytes sanguins et dans les tissus des patients atteints de COVID-19.

    Résumé

    Les patients atteints de COVID-19 peuvent développer une réponse inflammatoire anormale et une lymphopénie, suivies dans certains cas de syndromes à déclenchement différé, souvent de longue durée après l'infection initiale par le SRAS-CoV-2. Comme les infections virales peuvent activer les éléments rétro viraux endogènes humains (HERV), nous avons étudié l'effet du SRAS-CoV-2 sur l'expression des enveloppes HERV-W et HERV-K (ENV), connues pour être impliquées dans la pathogenèse immunologique et neurologique des maladies humaines.


    Nos résultats ont montré que l'exposition au virus du SRAS-CoV-2 active la transcription précoce de HERV-W et K mais uniquement l'expression de la protéine HERV-W ENV, de manière indépendante de l'infection et de l'ACE2, dans des cultures de cellules mononucléaires du sang périphérique provenant d'un tiers de donneurs sains.

    De plus, la protéine HERV-W ENV était significativement augmentée dans le sérum et le plasma des patients atteints du COVID-19, en corrélation avec son expression dans les lymphocytes CD3+ et avec la gravité de la maladie.

    Enfin, la protéine HERV-W ENV a été trouvée exprimée dans les tissus post-mortem des poumons, du cœur, du cerveau, du bulbe olfactif et de la muqueuse nasale des patients atteints de la maladie aiguë du COVID-19 dans des types cellulaires pertinents pour la pathogenèse associée au COVID-19 dans les organes affectés, mais différents de ceux exprimant les antigènes du SRAS-CoV-2.

    Dans l'ensemble, la présente étude a révélé que le SRAS-CoV-2 peut induire l'expression de HERV-W ENV dans des cellules provenant d'individus atteints de COVID-19 symptomatique et sévère.

    Nos données suggèrent que HERV-W ENV est susceptible d'être impliqué dans les caractéristiques pathogéniques sous-jacentes aux symptômes de la COVID aiguë et post-aiguë. Elles soulignent l'importance de mieux comprendre la susceptibilité génétique des patients à l'activation de HERV-W et la pertinence de cet élément pathogène comme marqueur pronostique et comme cible thérapeutique dans les syndromes associés au COVID-19..."

    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2022.01.18.21266111v2


    Un très bon article  paru le 19.1.22 dans un journal médical thaï (!)  a repris cette étude internationale en faisant le lien avec les publications précédentes rapportant l'expression de cette protéine dans la covid 19 et dans la SEP.


    A lire, avec votre traducteur en ligne :


    https://www.thailandmedical.news/news/breaking-sars-cov-2-infection-induces-human-endogenous-retrovirus-type-w-envelope-protein-expression-in-blood-lymphocytes-and-tissues


    * (http://www.geneuro.com/data/documents/2022-janvier-GeNeuro-Presentation-Investisseurs-FR.pdf)


    Dernière édition par Birmancat le Dim 18 Déc 2022 - 20:39, édité 1 fois



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"

    Christophe L aime ce message

    Fred1208
    Fred1208


    Messages : 3333
    Date d'inscription : 28/04/2010
    Age : 62
    Localisation : Orbite géostationnaire

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Complément

    Message  Fred1208 Dim 23 Jan 2022 - 21:45

    Image
    Fichiers joints
    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Attachmentprocessed-af1aedf8-6a38-4833-9022-b00f0209126a_jsa9zky5.jpeg
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (284 Ko) Téléchargé 7 fois



    Is it always like this ?

    Christophe L, pht27 et Birmancat aiment ce message

    Christophe L
    Christophe L


    Messages : 111
    Date d'inscription : 09/08/2010
    Age : 58
    Localisation : ST MALO

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty attendre encore et toujours

    Message  Christophe L Lun 24 Jan 2022 - 18:31

    Bonsoir a tous

    Merci a Birmancat pour les articles et a Fred pour le schéma .
    Comme vous tous je me demande jusque quand on va devoir attendre ....

    le preprint a été envoyé par Hervé, cela va prendre plusieurs mois d’après lui, cela se passe toujours comme cela.
    Les résultats de Karolinska seront normalement connus fin mars.
    je pense que tout va se déclencher subitement.

    les évidences sont établies, les articles du message précédent l'attestent et font le tour du monde.Il faut qu'on soit encore un petit peu patients....
    Bonne soirée a tous et tenez bon
    Christophe L

    pht27 et Birmancat aiment ce message

    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Lun 24 Jan 2022 - 19:56

    Hello, merci Christophe,

    Il faut bien comprendre que c'est la toute première fois qu'on parvient à expliquer ce qui se passe dans l'aggravation de la covid 19 et l'apparition des symptômes post-covid / covid long.

    Jusqu'ici, comme dans la SEP (!) ou l'on parlait de causes multifactorielles, pour ne pas dire qu'on ne savait pas (...), on a émis beaucoup d'hypothèses pour expliquer une partie des symptômes dans la covid aiguë (facteurs de comorbidité, etc) et dans le Covid long ( la pire explication a été de psychologiser le covid long dans une étude française bancale, contestée par les malades ainsi que leurs associations).

    Par solidarité, et au vu de tous ces parallèles avec la SEP, l'expression du même rétrovirus, nous reviendrons informer sur ce forum, en continuant de suivre cette piste ouverte, par Dr Hervé Perron et ses collègues.

    Même si l'article est en pré-impression, il continue de circuler. Voici un nouvel article paru le 24 janvier 2022 dans News Médical Life Sciences :

    https://www.news-medical.net/news/20220124/Human-endogenous-retrovirus-type-W-envelope-protein-found-to-be-a-biomarker-of-COVID-19-severity.aspx


    Dernière édition par Birmancat le Mar 25 Jan 2022 - 18:52, édité 1 fois



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"

    pht27 aime ce message

    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Mar 25 Jan 2022 - 18:52

    Un article de plus (24.1.2022) :

    https://phys.org/news/2022-01-sars-cov-spike-protein-human-endogenous.html

    " La protéine de pointe Sars-CoV-2 active les rétrovirus endogènes humains dans les cellules sanguines... "

    par John Hewitt, Phys.org



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"
    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Mer 26 Jan 2022 - 13:25

    Bonjour,

    Voici un nouvel article du 26 janvier 2022 en français :

    "Le SARS-CoV-2 réveille des rétrovirus endogènes endormis dans notre génome..."

    https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-sars-cov-2-reveille-retrovirus-endogenes-endormis-notre-genome-96343/

    On espère des résultats positifs de l'essai de phase 2 sur la SEP, attendus en mars 2022, et que la phase 2 sur le covid long ( atteintes neuros ) puisse démarrer ce printemps (selon le communiqué de presse de Geneuro du 13 décembre 2021).

    Bonne journée sunny



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"
    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Jeu 27 Jan 2022 - 10:42

    Bonjour,

    Un communiqué de presse de Geneuro du 27 janvier 2022, vient de tomber :

    http://www.geneuro.com/data/news/2022.01.27-GeNeuro-CP-FY-2021-FR-vf.pdf

    Extrait, seul le texte original en entier de la source ci-dessus fait foi :

    " ... COVID-19 et Post-COVID

    En 2021, des groupes universitaires d'Europe et d'Amérique du Nord ont produit des preuves scientifiques inattendues mais essentielles montrant que le SARS-CoV-2 déréprime l'expression de la protéine pathogène HERV-W ENV ("W-ENV") chez les personnes susceptibles. W-ENV, qui est la cible du temelimab dans la SEP, a des propriétés pro-inflammatoires et pathogènes bien documentées sur les cellules du système nerveux. Sa détection chez les patients COVID-19 fournit une justification biologique pour l'utilisation du temelimab de GeNeuro comme nouvelle option thérapeutique contre les syndromes neuropsychiatriques à long terme dont souffrent les patients COVID-19 plusieurs mois après leur infection.

    En décembre 2021, l'initiative post-COVID de GeNeuro a été l'un des quatre projets sélectionnés par l'Office fédéral suisse de la santé publique (OFSP) et recevra une subvention de 6,7 millions de francs suisses (6,4 millions d'euros) pour cofinancer un essai clinique de phase 2 visant à traiter les patients post-COVID présentant des symptômes neurologiques et psychiatriques sévères avec le temelimab, l'anticorps anti-W-ENV de GeNeuro. "Ce financement de l'OFSP arrive à un moment critique car il permettra à GeNeuro d'essayer d'apporter un traitement indispensable aux patients affectés par les formes neuropsychiatriques du post-COVID", ajoute Jesús Martin-Garcia.

    Des études universitaires à grande échelle indiquent que plus de 10% des personnes infectées par le SARS-CoV-2 ne se rétablissent pas complètement et/ou développent de nouveaux symptômes, avec une forte proportion de troubles neurologiques et/ou psychiatriques. Avec plus de 350 millions de cas confirmés de COVID-19 dans le monde, dont plus de 150 millions aux États-Unis et en Europe occidentale, ce problème est désormais reconnu comme une urgence de santé publique majeure, car il touche des millions de personnes. GeNeuro est à l'avant-garde de la lutte contre ce problème, avec un essai clinique de phase 2 qui devrait commencer au premier semestre 2022...."

    sunny



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"
    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Lun 31 Jan 2022 - 19:09

    Bonsoir,

    Pour info, sep et covid long sont possibles, Sad(( ,  selon cette étude britannique relayée le 31 janvier 2022 ici :

    https://multiplesclerosisnewstoday.com/news-posts/2022/01/31/higher-risk-long-covid-possible-with-ms-uk-study/

    A noter que davantage d'études sont nécessaires, selon les auteurs, mais ce n'est pas une bonne nouvelle !

    Bonne soirée

    cat

    PS : je viens de modifier le lien envoyé hier qui n'était pas le bon, c'est corrigé.



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"
    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Jeu 10 Mar 2022 - 10:22

    ** Voir 

    Interview 10.3.2022 : https://www.forseps.org/t3002-jesus-martin-garcia

    **



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"
    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Mer 13 Avr 2022 - 8:49

    Bonjour,


    Du nouveau :


    13.03.2022


    https://www.businesswire.com/news/home/20220412005896/fr/


    "

    GeNeuro et la Fondation FondaMental annoncent les premiers résultats issus de leur collaboration pour le développement d'options diagnostiques et thérapeutiques pour les patients atteints de syndromes neuropsychiatriques post-COVID

    • L’étude montre une forte corrélation entre l’infection par le SARS-CoV-2, la protéine W-ENV et les marqueurs de l’immunité innée, chez des patients atteints de troubles psychiatriques


    • Les résultats confirment l’intérêt de traiter les syndromes neuropsychiatriques post-COVID en neutralisant la protéine W-ENV avec l’anticorps temelimab


    • GeNeuro se prépare à lancer un essai clinique de phase 2 sur 200 patients atteints de syndromes post-COVID et positifs au W-ENV



    April 13, 2022 01:30 AM Eastern Daylight Time
    GENÈVE--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:

    « L’action de la protéine W-ENV sur l’inflammation innée et son action délétère sur les cellules du système nerveux ont été documentées ces 20 dernières années »
    Tweet this


    GeNeuro (Euronext Paris : CH0308403085 - GNRO), société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et les conséquences neuropsychiatriques sévères du COVID-19 (post-COVID), et la Fondation FondaMental, fondation de coopération scientifique au service des patients atteints de maladie mentale, ont présenté au congrès de la Schizophrenia International Research Society (SIRS) du 6 au 10 avril à Florence, Italie, les premières données résultant de leur collaboration lancée en 2021 dans le contexte du COVID.


    Ces résultats ont été présentés lors de la session intitulée « Human Endogenous Retrovirus (HERV) as a Missing Link between Inflammation and Schizophrenia in the Context of Covid » par le Prof. Marion Leboyer (Université Paris-Est-Créteil, Hôpital H. Mondor, Fondation FondaMental, Créteil, France), le Dr. Livia de Picker (Université d’Anvers, Belgique), le Prof. Urs Meyer (Université de Zurich, Suisse) et le Dr. Hervé Perron (GeNeuro), et conclus par le Prof. Robert Yolken (Johns Hopkins University, Baltimore, États-Unis).


    Les premiers résultats présentés à Florence portaient sur l’analyse d’échantillons sanguins de 104 patients hospitalisés pour des troubles psychiatriques, soit inauguraux, soit hospitalisés pour rechute, entre janvier et mars 2021 dans le service de psychiatrie du Prof. Leboyer à l’hôpital H. Mondor à Créteil, et de 63 témoins.


    L’objectif de cette analyse était de mesurer le taux d’infections au coronavirus dans une population n’ayant pas déclaré avoir eu d’infections au COVID-19 et de rechercher des liens entre l’infection par le SARS-CoV-2 et la protéine rétrovirale endogène W-ENV. Les analyses ont été effectuées sur la plateforme de l’INSERM « We-Met » à l’Université Paul Sabatier à Toulouse.


    Les analyses sérologiques spécifiques du SARS-CoV-2 ont mis en évidence que 82% des patients admis dans le service de psychiatrie avaient été exposés au virus du COVID-19. La détection de la protéine W-ENV s’est révélée positive dans le sérum de 40% des patients étudiés, mais de manière presque exclusive et très significative chez les patients séropositifs pour le SARS-CoV-2 (p<0.01). La présence de la protéine W-ENV dans le sang était aussi fortement corrélée à un taux élevé des cytokines caractéristiques d’une activation de l’inflammation innée comme le TNF-α, l’ IL-1 β ou l’ IL8 (p<0.0001 pour les trois).


    « Nous avons à plusieurs reprises, dans des cohortes indépendantes, montré la présence de la protéine W-ENV dans des échantillons sanguins de patients atteints de troubles du spectre psychotique accompagnés d’une inflammation systémique chronique », déclare le Prof. Marion Leboyer, Directrice du département de psychiatrie des Hôpitaux Universitaires Henri Mondor (Université Paris Est Créteil) et Directrice de la Fondation FondaMental. « Les résultats de notre étude chez ces patients hospitalisés en période de pandémie COVID-19 ont révélé qu’ils avaient été majoritairement exposés au SARS-CoV-2. Ces données renforcent l’intérêt d’une approche thérapeutique personnalisée chez les patients positifs au W-ENV contre les syndromes neuropsychiatriques dans le contexte du post-COVID-19».


    DDes études publiées en 2021 avaient montré que l'expression de W-ENV était déclenchée par le SARS-CoV-2 dans les globules blancs et les tissus d’environ 20% des donneurs sains, suggérant une susceptibilité individuelle. Cette protéine a aussi été détectée dans le sang de patients COVID-19 hospitalisés où la quantité d’expression dans les lymphocytes était associée à la gravité d’évolution de la maladie. La persistance de l’expression de la protéine W-ENV, longtemps après la phase aiguë de la maladie, et son association avec les manifestations immuno--inflammatoires, soutiennent l’hypothèse biologique de son importance dans les syndromes neuropsychiatriques à long terme dont souffrent de nombreux patients post-COVID.




    « L’action de la protéine W-ENV sur l’inflammation innée et son action délétère sur les cellules du système nerveux ont été documentées ces 20 dernières années », ajoute le Dr. Hervé Perron, Directeur Scientifique de GeNeuro. « Le post-COVID est caractérisé par des symptômes très divers, et probablement d’origine multifactorielle. Mais la capacité de détecter W-ENV chez des malades post-COVID souffrant de troubles neuropsychiatriques permet de constituer un groupe de patients à la fois important et facilement identifiable, pour lesquels nous pouvons agir rapidement avec l’objectif d’améliorer leur condition par la neutralisation de cette protéine pathogène ».




    GeNeuro a développé le temelimab, un anticorps spécifique contre la protéine W-ENV, qui a montré des résultats prometteurs dans les essais de phase II dans la sclérose en plaques contre les marqueurs IRM de la neurodégénérescence. Le temelimab a montré une excellente tolérance et sécurité sur plusieurs centaines de patients traités pendant 2 ans ou plus. GeNeuro se prépare à lancer un essai clinique sur 200 patients atteints de syndromes neuropsychiatriques post-COVID et positifs au W-ENV. Cet essai clinique est cofinancé par l’Office Fédéral de la Santé Publique suisse.


    ..."


    J'en profite pour vous souhaiter des bonnes fêtes pascales par avance et vais m'absenter du forum pour une durée indéterminée.


     Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long 1f413  Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long 1f423  Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long 1f424  Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long 1f425



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"
    Fred1208
    Fred1208


    Messages : 3333
    Date d'inscription : 28/04/2010
    Age : 62
    Localisation : Orbite géostationnaire

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Fred1208 Sam 27 Aoû 2022 - 16:28

    L'étude vient de démarrer
    Geneuro nous indique dans sa présentation de juillet que de 25 % à 50 % des cas de Covids longs seraient positifs à la protéine pathogène de HERV-W.

    En effet dans le cas du Covid cette protéine est circulante et Geneuro sait la doser

    Il y a 243 millions de Covids longs dans le monde

    En comparaison il y a 2,8 millions de patients SEP

    Financée cette p2 dure 6 mois



    Is it always like this ?

    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Dim 27 Nov 2022 - 10:00

    Bonjour,

    En fait on parle plutôt de 144 mios de malades de Covid long dans le monde (j’ai vu passer des publis scientifiques sur le sujet).

    L’essai p2  en cours avec temelimab sur les patients souffrant d’un Covid long, positifs à la protéine d’enveloppe du rétrovirus HRRV-w, est un espoir pour nous aussi. Merci à eux !



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"
    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Sam 1 Avr 2023 - 9:46

    Bonjour,

    Un article en pré-impression a paru le 31 mars 2023:

    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2023.03.31.23288003v1

    "
    Les sous-groupes définis par les biomarqueurs sanguins montrent une hétérogénéité dans le syndrome COVID-19 post-aigu : une justification de la médecine de précision.


    Benjamin Charvet , Alexandre Lucas , Justine Pierquin , Joanna Brunel , Steven Fried , Corinne Bernis , Voir le profil ORCIDZachary S. Orban , Millenia Jimenez , Barabara A. Hanson , Voir le profil ORCIDLavanya Visvabharathy , Voir le profil ORCIDIgor J. Koralnik , Voir le profil ORCIDHervé JF Perron


    [size=14]doi :https://doi.org/10.1101/2023.03.31.23288003[/size]

    [size=16]Cet article est une préimpression et n'a pas été certifié par un examen par les pairs [ qu'est-ce que cela signifie ? ]. Il fait état de nouvelles recherches médicales qui n'ont pas encore été évaluées et ne devraient donc pas être utilisées pour guider la pratique clinique.[/size]


    Résumé 



    Le COVID-19 aigu peut provoquer un syndrome post-infectieux chez un pourcentage important de patients, avec des symptômes multiples et durables. 



    Nous avons émis l'hypothèse que ce syndrome post-aigu COVID ( PASC ) pourrait résulter de diverses causes sous-jacentes, ce qui peut compromettre la démonstration de l'efficacité des traitements évalués sur des cohortes de patients hétérogènes. Pour évaluer la faisabilité de stratifier ou de caractériser des sous-groupes de patients post-COVID-19 compatibles avec différentes indications dans une perspective de médecine de précision, nous avons testé des biomarqueurs sériques dans une étude transversale pilote de patients présentant des symptômes neuro-cognitifs de la Northwestern University post- Clinique COVID-19 (Chicago, États-Unis).


     L'état de santé des patients a été évalué à l'aide de questionnaires PROMIS standardisés et a subi des tests cognitifs validés avec la boîte à outils NIH. 


    Les biomarqueurs sériques ont été choisis comme des protéines connues pour être impliquées dans les caractéristiques pathogènes d'une maladie neuro-inflammatoire, à savoir la sclérose en plaques, avec une sélection finale des plus discriminantes. Une sérologie multi-isotypes contre les antigènes de pointe et de nucléocapside du SRAS-CoV-2 a été réalisée pour permettre des analyses détaillées du statut immunitaire humoral. Malgré le nombre limité de cette étude de faisabilité, les résultats ont montré que les données cliniques ne permettaient pas de différencier les patients PASC présentant des troubles neurocognitifs persistants, tandis que trois sous-groupes majeurs de PASC ont été identifiés avec des biomarqueurs sériques en fonction de la présence ou de l'absence de la protéine soluble HERV-W ENV. combiné avec des chaînes légères de neurofilaments et, dans une moindre mesure, avec des niveaux élevés d'IL-6. 


    Les résultats sérologiques du SRAS-CoV-2 chez le PASC par rapport aux témoins sains ont également révélé une augmentation significative des IgM anti-Spike et/ou Nucleocapsid, IgA et, de manière inattendue, IgE. Pour les IgG, une différence significative a été observée avec la nucléocapside uniquement puisque les titres d'IgG anti-Spike étaient normalement élevés chez les témoins vaccinés. 


    Cette sérologie multi-isotypes Ig peut fournir des informations supplémentaires sur le statut infectieux et immunologique de chaque patient et doit être envisagée face à une éventuelle persistance virale chez certains individus. Dans l'ensemble, les résultats montrent la faisabilité de l'utilisation de biomarqueurs sériques pour discriminer les sous-groupes pertinents ou les patients individuels pour les indications de médecine de précision dans les syndromes post-COVID. Cette étude pilote ouvre la voie à une exploration plus approfondie des tests biologiques pour la définition des sous-types de PASC, également appelés COVID longs. ( ... ) "

    (Le PDF de l'article intégral est téléchargeable ici:

      https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2023.03.31.23288003v1.full.pdf

    Traduction automatique ci-dessus, seul le texte intégral de la source en anglais fait fou)



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"
    HIGHHOPE
    HIGHHOPE


    Messages : 65
    Date d'inscription : 05/09/2017

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  HIGHHOPE Jeu 6 Avr 2023 - 9:03

    C'est sur le site de geneuro

    http://geneuro.ch/data/news/GeNeuro-CP-5-avril-2023-FR-resultats-2022.pdf

    Ils parlent du temelimab dans le COVID long et la sep aussi

    http://www.geneuro.com/fr/investisseurs-fr/documentation/presentations-fr
    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Sam 8 Avr 2023 - 12:17

    Merci ! 

    Comme la première info concerne aussi l’étude post Covid je l’aurais mise ici:

    https://www.forseps.org/t3249p25-temelimab-etude-gnc-501-sur-post-covid-neuropsy#35250



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"
    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Lun 24 Avr 2023 - 18:48

    Bonsoir,

    Pourquoi parler du covidlong sur ce forum consacré à la SEP?

    Parce qu'il y a une piste commune entre ces deux pathologies (du moins dans un sous-groupe de covidlong positif à la protéine env du rétrovirus W) :

    22.4.2023

    https://manualofmedicine.com/me-cfs-fm-long-covid/temelimab-potential-therapy-long-covid/

    "Temelimab : Une thérapie potentielle pour le Covid long ? (...)"


    Les explications sur la SEP sont très intéressantes...:slight_smile:


    A lire à l'aide de votre traducteur en ligne.



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"
    Birmancat
    Birmancat


    Messages : 3015
    Date d'inscription : 02/06/2018

    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Birmancat Dim 30 Avr 2023 - 11:00

    Bonjour,

    Dans cet article paru en 2022, on réexplique la problématique:

    https://www.rundschau-online.de/ratgeber/gesundheit/multiple-sklerose-corona-infektion-kann-symptome-ausloesen-235199

    «  

    L'infection coronarienne peut déclencher des symptômes tels que la sclérose en plaques

    20.02.2022, 14:54
    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Live_140ba012-0ef8-4710-9abe-72edcdac0a39
    Sars-Cov-2 au microscope. Selon les études sur la sclérose en plaques, l'infection coronarienne peut déclencher des symptômes similaires.

    Copyright: picture alliance/dpa/NIAID-RML/AP



    • Partager
    • écriture
    • Imprimer


    Düsseldorf – Une infection coronarienne peut réveiller un vieux virus restant dans l’ADN humain qui déclenche de fortes réactions inflammatoires dans le corps humain. C'est ce qu'indique une étude récente. En médecine, le virus est connu depuis longtemps et, selon des études scientifiques sur la sclérose en plaques (SEP), il est impliqué dans la dégénérescence associée de la couche protectrice des fibres nerveuses. Ce qui est nouveau, cependant, c'est que le virus joue également un rôle dans les symptômes de Covid.

    L'infection coronarienne peut éveiller le virus inactif endormi dans le corps



    L'épidémiologiste américain Eric Feigl-Ding a fait référence sur Twitter à une étude récente qui montre exactement cela.
    HERV-W est le nom du virus, qui est un rétrovirus endogène, ce qui signifie qu'il s'est glissé dans le génome humain au cours de l'évolution et y est resté en tant que fragment inactivé. Il devrait en fait dormir paisiblement et rester sans conséquences. En fait. « SARS-CoV-2 peut réveiller le rétrovirus endogène », explique le Prof. Dr Patrick Küry, chef du groupe de travail sur la neurorégénération à l'hôpital universitaire de Düsseldorf et professeur de neurorégénération.
    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Live_2f073166-6b8e-4202-9a01-88ca97753bc1


    (…) « 

    (Traduction automatique seul le texte original en allemand de la source fait foi)



    "La vie, c'est maintenant, pas demain"

    Eleni Paximadi aime ce message


    Contenu sponsorisé


    Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long Empty Re: Le même rétrovirus, la même protéine d'env. pathogène SEP et Covid19 / Covid Long

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 17 Juin 2024 - 2:58