ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
22.90 €
Voir le deal

Masitinib

Fred1208
Fred1208

Messages : 3236
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 58
Localisation : Orbite géostationnaire

Masitinib - Page 2 Empty Re: Masitinib

Message  Fred1208 le Jeu 30 Mar 2017 - 10:55

En gros, le masitinib inhibe donc des kinases des mastocytes, qui ont une action sur la barrière hémato-encéphalique, qui dans le cas de la SEP laisse passer les lymphocytes dans le cerveau qui détruisent la myéline.

Durant la phase 2, 32% de répondeurs.

« Le masitinib se distingue des autres traitements actuellement disponibles ou en cours de développement dans la sclérose en plaques. Il a une activité immunosuppressive faible. Mais en permettant de diminuer l’infiltration du cerveau par les lymphocytes, il permet de prévenir les lésions. Son caractère sélectif sur les mastocytes en fait un produit qui n’est pas associé à ce jour à des toxicités majeures, par exemple cardiaques comme avec la mitoxantrone parfois utilisée dans les formes graves de sclérose en plaques progressives, ou des infections opportunistes comme avec le Tysabri ou le Gilenya, qui sont associés à un risque infectieux. »

http://www.gazettelabo.fr/breves/breves.php?id=2410

http://inpublic.globenewswire.com/2016/03/10/AB+Science+de+nouvelles+publications+ind%C3%A9pendantes+mettent+en+%C3%A9vidence+le+potentiel+du+masitinib+dans+les+maladies+neurologiques+et+neurod%C3%A9g%C3%A9n%C3%A9ratives+HUG1993495.html



Is it always like this ?

Fred1208
Fred1208

Messages : 3236
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 58
Localisation : Orbite géostationnaire

Masitinib - Page 2 Empty Re: Masitinib

Message  Fred1208 le Jeu 4 Jan 2018 - 17:46

Poursuite de la phase 3 annoncée aujourd'hui. SEP progressives

http://www.boursorama.com/actualites/ab-science-poursuite-de-l-etude-de-phase-3-sur-le-masitinib-dans-la-sclerose-en-plaques-3c3fee263ae02d40a3b9038811f8ca41



Is it always like this ?

Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Masitinib - Page 2 Empty Re: Masitinib

Message  Domyleen le Jeu 4 Jan 2018 - 18:39

  ET donc:
Les résultats de l'analyse finale sont attendus au second trimestre 2019.
Rappel essais cliniques (Phases I, II, III)
Phase I : test de la molécule à petite échelle sur les humains pour évaluer sa sécurité, sa tolérance, ses propriétés métaboliques et pharmacologiques.
Phase II : évaluation de la tolérance et de l'efficacité sur plusieurs centaines de patients pour identifier les effets secondaires.
Phase III : évaluation du rapport bénéfice / risque global auprès de plusieurs milliers de patients.
Birmancat
Birmancat

Messages : 1995
Date d'inscription : 02/06/2018

Masitinib - Page 2 Empty Re: Masitinib

Message  Birmancat le Dim 23 Fév 2020 - 8:18

Bonjour,

Des nouvelles positives dont tombées le 20 février 2020, voir le communiqué de presse ci-dessous :

https://m.zonebourse.com/AB-SCIENCE-6133795/actualite/Science-AB-Science-annonce-des-resultats-de-phase-2B-3-positifs-du-masitinib-dans-les-formes-progr-30033749/

"

Paris, 20 février 2020, 19h30
AB Science annonce des résultats de phase 2B/3 positifs du masitinib
dans les formes progressives de la sclérose en plaques
Le masitinib ralentit significativement la progression du handicap sur le score EDSS
chez les patients atteints de sclérose en plaques progressive primaire (PPMS)
et de sclérose en plaques secondairement progressive non-active (nSPMS)


AB Science SA (Euronext - FR0010557264 - AB) annonce aujourd’hui que l’étude de phase 2B/3 (AB07002) évaluant le masitinib administré par voie orale dans le traitement de la sclérose en plaques progressive primaire (PPMS) et de la sclérose en plaques secondairement progressive non-active (nSPMS) a atteint son objectif principal (p=0.0256) à la dose de 4,5 mg/kg/jour. Cet effet du traitement était conservé numériquement dans les sous-populations PPMS et nSPMS.

L’étude a recruté 301 patients dans le bras de traitement à la dose de 4,5 mg/kg/jour (200 patients traités avec le masitinib et 101 traités avec un placebo). Le critère d'évaluation principal prédéfini était la variation du score EDSS par rapport à sa valeur initiale, sur la base de toutes les mesures effectuées entre la semaine 12 et la semaine 96. Les résultats sur le critère d'évaluation principal sont confirmés par l’analyse de sensibilité prédéfinie et significativement significative basée sur le modèle ordinal EDSS. De plus, le masitinib a significativement ralenti la progression de la maladie, mesurée par la durée pour atteindre un score EDSS de 7.0 (qui correspond à un handicap suffisamment grave pour que le patient se déplace avec un fauteuil roulant).

L’analyse d'efficacité a été réalisée dans la population en intention de traiter modifiée (mITT), qui inclut tous les patients randomisés ayant reçu au moins une dose du traitement de l'étude (masitinib/placebo).

La proportion de patients présentant au moins un événement indésirable était de 95,0% pour le masitinib (4,5 mg/kg/jour) contre 87,1% pour le placebo. La tolérance du produit était conforme au profil de risque connu du produit.

L’étude a également recruté 310 patients dans le bras de traitement à la dose de 6 mg/kg/jour (ajustement de la dose avec un démarrage à 4,5 mg/kg/jour, 203 patients traités avec le masitinib et 107 patients traités avec un placebo). Aucune amélioration significative n'a été observée avec le masitinib à cette dose plus élevée par rapport au placebo.

La sclérose en plaques progressive primaire (PPMS) se caractérise par une aggravation constante des symptômes depuis leur apparition, souvent sans rechute ou rémission précoces. La sclérose en plaques progressive primaire affecte environ 15% des personnes atteintes de sclérose en plaques. La sclérose en plaques secondairement progressive non-active (nSPMS) est un stade de sclérose en plaques qui fait suite à une sclérose en plaques rémittente-récurrente et caractérisé par une progression du score EDSS supérieure à 1 point sans aucune rechute au cours des 2 dernières années. La sclérose en plaques secondairement progressive non-active affecte environ 30-35% des personnes atteintes de sclérose en plaques.

Le professeur Patrick Vermersch, directeur du département de Neurologie à l'Université de Lille en France et investigateur coordonnateur de l'étude AB07002, a déclaré : « Les patients atteints de sclérose en plaques progressive primaire (PPMS) et de sclérose en plaques secondairement progressive non-active (nSPMS) représentent la moitié de la population atteinte de sclérose en plaques. Bien que de nombreuses options thérapeutiques basées sur le ciblage des cellules B et des cellules T du système immunitaire acquis sont disponibles pour les patients atteints des formes rémittentes de la sclérose en plaques, ces traitements ont échoué ou n’ont pas obtenu de résultats concluants dans la PPMS et la nSPMS. Par conséquent, il existe toujours un besoin médical très important dans ces deux indications. Le masitinib ne ciblant pas le système immunitaire acquis, les résultats de cette étude constituent une avancée scientifique majeure dans la mesure où c’est la première fois que cette nouvelle stratégie de ciblage du système immunitaire inné, via les mastocytes et la microglie, a significativement ralenti la progression du handicap clinique dans les formes progressives de sclérose en plaques. Ces résultats sont extrêmement encourageants et pourraient apporter un nouvel espoir pour les patients atteints des formes progressives de la sclérose en plaques. »

Le professeur Olivier Hermine (président du comité scientifique d'AB Science et membre de l'Académie des Sciences) a déclaré : « Ce résultat positif dans les formes progressives de la sclérose en plaques constitue une nouvelle donnée clé qui valide encore davantage le mécanisme d’action du masitinib dans les maladies neurodégénératives [1]. Il s’agit en effet de la seconde preuve apportée par le programme de développement du masitinib. La première preuve était l’étude de phase 2B/3 positive du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) [2]. La seconde preuve est cette nouvelle étude de phase 2B/3 positive dans les formes progressives de la sclérose en plaques, maladie qui partage des caractéristiques similaires aux maladies neurodégénératives. Ces deux études démontrent à présent clairement que le ciblage du système immunitaire inné via les macrophages/la microglie et les mastocytes, qui correspond au mécanisme d’action du masitinib, semble être l’une des stratégies pertinentes dans le traitement des troubles dégénératifs. Il s’agit d’une vraie innovation qui justifie les efforts à long terme d'AB Science pour développer le masitinib dans la SLA, les formes progressives de la sclérose en plaques et la maladie d’Alzheimer. »
Un nouveau brevet a été déposé sur la base des résultats de l'étude AB07002.


La société va se rapprocher des autorités de santé afin de discuter des prochaines étapes du développement du masitinib dans le traitement des formes progressives de la sclérose en plaques.

AB Science présentera les résultats détaillés de l’étude lors d’un prochain congrès scientifique. Ces résultats seront également détaillés lors d’une conférence web sur le masitinib dans les formes progressives de la sclérose en plaques que AB Science tiendra dans les prochaines avec les principaux leaders d’opinion.

[1]: Stys PK and Tsutsui S. F1000Res. 2019 Dec 13;8. pii: F1000 Faculty Rev-2100.
[2]: Mora JS et al. Amyotroph Lateral Scler Frontotemporal Degener. 2019 Jul 7:1-10.

Etude de phase 3 dans la sclérose en plaques progressive primaire et la sclérose en plaques secondairement progressive non-active

L’étude de phase 2B/3 (AB07002) était une étude prospective, multicentrique, randomisée (2 :1), en double-aveugle, contrôlée par placebo qui visait à évaluer le masitinib comme traitement dans les formes progressives de la sclérose en plaques, à la dose de 4,5 mg/kg/jour et à la dose de 6 mg/kg/jour (l’ajustement de dose démarrant à 4,5 mg/kg/jour). Les patients, atteints de sclérose en plaques progressive primaire ou de sclérose en plaques secondairement progressive non-active ont été traités pendant 96 semaines. Leur âge était compris entre 18 et 75 ans et leur score EDSS (Expanded Disability Status Scale) était compris entre 2.0 et 6.0 au moment de leur entrée dans l’étude, indépendamment du délai d’apparition des premiers symptômes.
Le critère d’évaluation principal prédéfini était la variation globale du score EDSS par rapport à sa valeur initiale, sur la base de mesure répétées (modèle GEE, entre la semaine 12 et la semaine 96). L’analyse de sensibilité prédéfinie était basée sur le modèle ordinal EDSS (modèle GEE, entre la semaine 12 et la semaine 96).

À propos du masitinib

Le masitinib est un nouvel inhibiteur de tyrosine kinase, administré par voie orale, qui cible les mastocytes et les macrophages, cellules essentielles de l’immunité, par l’inhibition d’un nombre limité de kinases. En raison de son mode d’action unique, le masitinib peut être développé dans un grand nombre de pathologies, en oncologie, dans les maladies inflammatoires, et certaines maladies du système nerveux central. En oncologie, par son activité d’immunothérapie, le masitinib peut avoir un effet sur la survie, seul ou en association avec la chimiothérapie. Par son activité sur le mastocyte et les cellules microgliales et donc par son effet inhibiteur sur l’activation du processus inflammatoire, le masitinib peut avoir un effet sur les symptômes associés à certaines pathologies inflammatoires et du système nerveux central..."

Et pour celles/ceux intéressés par un point de vue sur ces résultats, voici un article, en anglais, d'un prof. de neuroimmunologie :

https://multiple-sclerosis-research.org/2020/02/will-we-be-joing-the-glee-club/
A suivre!  Very Happy et bon dimanche 



"La vie, c'est maintenant, pas demain"
Birmancat
Birmancat

Messages : 1995
Date d'inscription : 02/06/2018

Masitinib - Page 2 Empty Re: Masitinib

Message  Birmancat le Mar 25 Fév 2020 - 8:31

Bonjour,

Pour les effets secondaires, selon l'EMA :

- gastro-intestinaux, perte de cheveux, anémie, problèmes rénaux, faibles neutrophiles, élévation des enzymes hépatiques, hypertrophie des ganglions lymphatiques

https://www.google.com.br/url?q=https://www.ema.europa.eu/documents/product-information/masivet-epar-product-information_en.pdf&sa=U&ved=2ahUKEwjdqYzYoeznAhX_wcQBHXJ4BDgQFjAAegQICBAB&usg=AOvVaw0eE6bC3B8cI4iZBiFqgdCT

Voir aussi cet article paru le 24 février 2020 sous :

https://multiplesclerosisnewstoday.com/news-posts/2020/02/21/ab-science-announces-positive-top-line-phase-2b3-results-for-oral-masitinib-in-progressive-forms-of-multiple-sclerosis

Sauf e. &/ou o. les participants éligibles de cette dernière étude avaient entre 18 à 75 ans et le nombre de patients cités, 656.

Cf.

https://www.clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01433497?term=Masitinib&draw=4&rank=26



"La vie, c'est maintenant, pas demain"

Contenu sponsorisé

Masitinib - Page 2 Empty Re: Masitinib

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 13 Aoû 2020 - 11:08