ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

La SEP selon la médecine traditionnelle chinoise

Partagez
avatar
besaid

Messages : 465
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 32
Localisation : Metz

La SEP selon la médecine traditionnelle chinoise

Message  besaid le Jeu 15 Oct 2015 - 14:48

Bonjour à tous, j'ai commencer à m’intéressai à cette médecine ^^

Bon c'est encore un peu du charabia les histoires de Qi, Yin etc, mais c'est à médité et vous vôtres point de vues sur le sujet ?


http://le-tuina-an-mo.blogspot.fr/2013/06/la-sep-selon-la-medecine-traditionnelle.html



Les montagnes s'éscalades... Si on s'accroche !
avatar
PatrickS

Messages : 412
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : Sarthe

Re: La SEP selon la médecine traditionnelle chinoise

Message  PatrickS le Ven 16 Oct 2015 - 13:05

Bonjour,

Intéressant, mais, pour moi, traitement un peu bizarre. 
On va traiter le sang (comment?) par exemple. Cela je peux le comprendre, vu que c'est le sang qui  alimente tout notre corps et que s'il charrie des impuretés, ce n'est pas bon pour nous. Mais pour traiter cela:
Principes thérapeutiques
- nourrir le Yin et rafraîchir la chaleur
- reconstituer et accroître le Yin du Foie et des Reins.
Pour moi, c'est incompréhensible. Si on m'explique comment nourrir le Yin, cela serait peut être plus clair.



Un jours à la fois
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: La SEP selon la médecine traditionnelle chinoise

Message  Domyleen le Ven 16 Oct 2015 - 23:36

   La médecine chinoise mérite, à mon avis, qu'on s'y intéresse, mais, pour ça, faudrait nous aider à comprendre ... (Par exemple, le QI dont on parle dans l'article, ne correspond pas à "Quotient Intellectuel", mais, il semble que 'l'intellect" soit pris en compte, non dans le sens de "l'intelligence", mais dans celui "d'âme", "d'esprit". (Selon Aristote: rien n'est dans l'intellect qui n'ait été d'abord dans la sensation) Je pense que c'est cette définition qui permet d'approcher au mieux ce que signifie le QI dont il est question dans l'article, celui de "sensation", car quand on cherche sur Google, la réponse est toujours "il n'y a pas de mot équivalent en français" ....
  ??? Comment comprendre la médecine chinoise si elle utilise des mots qui n'ont pas leurs équivalents en français ??? 
  Comme pour toi, Patrick, j'suis pas prés de nourrir mon Yin ...

   Il y a ce passage là, qui m'amuse aussi (j'n'ai pas "d'équivalent" dans des articles occidentaux sur la SEP: même dans les articles "SEP et sexualité", j'ai jamais lu le mot "surmenage" ...ça a le mérite d'être original).
Gu Wei: a écrit: - surmenage sexuel. Épuisée, l'Essence ne peut plus entretenir les tendino-musculaires d'où l'apparition de l'hypotonie. Par ailleurs, ce chapitre distingue pour ce syndrome cinq types différents en fonction de la cause, de la localisation de la maladie et des signes cliniques : l'hypotonie des membres inférieurs (Wei Bi), l'hypotonie des vaisseaux (Mai Wei), l'hypotonie des tendons (Jin Wei), l'hypotonie des chairs (Rou Wei), l'hypotonie des os (Gu Wei).
avatar
besaid

Messages : 465
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 32
Localisation : Metz

Re: La SEP selon la médecine traditionnelle chinoise

Message  besaid le Sam 17 Oct 2015 - 0:33

Je pense qu'a moins de consulté un spécialiste dans le domaine on peut chercher longtemps encore Very Happy



Les montagnes s'éscalades... Si on s'accroche !
avatar
PatrickS

Messages : 412
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : Sarthe

Re: La SEP selon la médecine traditionnelle chinoise

Message  PatrickS le Sam 17 Oct 2015 - 13:39

Bonjour,

Dans l'article on parle aussi de "trop d'humidité, de chaleur"

Cela me fait penser à la cuisine médiévale ou on classait les aliments de chauds à froids et de secs à humides.
L'idéal étant de rester dans le relativement neutre.
Les champignons étant classés en froids et humides, il était déconseillé d'en consommer. Mais si on rajoutait de l'ail et des herbes (persil), qui sont chauds et secs, on pouvait équilibrer le tout.
C'est aussi pourquoi les nobles ne consommaient pas (ou peu) de gros gibier. Comme il marchait (le gibier) sur la terre, il était plus froid et humide que les oiseaux qui s'élevaient vers le soleil.

Patrick



Un jours à la fois

    La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû 2017 - 4:25