ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


SEP et MIGRAINES:

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7915
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

SEP et MIGRAINES:

Message  Domyleen le Sam 31 Juil 2010 - 1:09


Lu sur "le truc en plus":


Les patients souffrant de SEP et de migraines présentent plus de symptômes associés à la SEP

La migraine et la SP sont des maladies concomitantes, et les patients souffrant de SP et de migraines présentent plus de symptômes associés à la SP que les autres


Communication médicale
Le 29 juillet 2010

Résumé

L’étude dont il est question visait à
(1) évaluer la fréquence relative de la migraine chez des patients atteints de sclérose en plaques (SP) au moyen d’un questionnaire diagnostique auto-administré validé et à comparer la fréquence des migraines chez les patients ambulatoires atteints de SP aux données historiques sur des témoins auxquels ils ont été appariés selon l’âge et le sexe; et à
(2) comparer les caractéristiques cliniques et radiographiques de patients atteints de SP et souffrant de migraines à celles de patients atteints de SP et exempts de migraines.

[size=12]Kister I, Caminero AB, Monteith TS, Soliman A, Bacon TE, Bacon JH, Kalina JT, Inglese M, Herbert J, Lipton RB. J Headache Pain. 13 juil. 2010. [Mis en ligne avant impression]


Détails

Les chercheurs du service de neurologie du MS Care Center de la faculté de médecine de l’Université de New York ont mené une étude transversale visant à évaluer les caractéristiques démographiques et cliniques de patients atteints de SP qui fréquentent le centre, ainsi que les caractéristiques de leurs migraines au moyen d’un questionnaire dérivé de l’étude AMPP (American Migraine Prevalence and Prevention).
Ils ont comparé la fréquence relative des migraines observée chez les patients du centre à celle enregistrée dans la cohorte de l’étude AMPP. Ils ont aussi comparé les caractéristiques cliniques et radiographiques des patients atteints de SP qui souffraient de migraines à celles d’un groupe de témoins atteints de SP et exempts de migraine. La fréquence relative des migraines était trois fois plus élevée chez les 204 patients atteints de SP que chez les témoins, tant chez les femmes (55,7 % contre 17,1 %; rapport de prévalence de 3,26; P < 0,001) que chez les hommes (18,4 % contre 5,6 %; rapport de prévalence = 3,29; P < 0,001).
Une série de modèles de régression logistique dans lesquels on a tenu compte de plusieurs facteurs (âge, sexe, durée de la maladie, utilisation d’interféron bêta et présence de dépression) a mis en évidence une corrélation significative (P < 0,01) entre la migraine et la névralgie du trijumeau, la névralgie occipitale, la douleur faciale, le signe de Lhermitte, la douleur à l’articulation temporo-mandibulaire, la douleur non migraineuse et les antécédents de dépression chez les patients atteints de SP. En revanche, on n’a pas noté d’association significative entre la migraine et le degré d’incapacité mesuré par les patients sur une échelle d’évaluation de l’incapacité ou le fardeau des lésions cérébrales mises en évidence par IRM pondérée en T2.

Les auteurs ont conclu que la migraine est trois fois plus fréquente chez les patients ambulatoires atteints de SP que dans la population générale. En outre, les patients qui souffrent de SP et de migraines présentent plus de symptômes que les patients atteints de SP qui sont exempts de migraines.

Source: Société Canadienne de la SP
avatar
Domyleen

Messages : 7915
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et MIGRAINES:

Message  Domyleen le Mer 31 Jan 2018 - 10:56

   L'angioplastie des veines jugulaires (CCSVI) soulagerait les migraines et maux de tête dans la SEP: 


 Nous en avions déjà parlé dans "CCSVI", mais,n cette fois, il s'agit d'une nouvelle étude, publiée dans "Plos-One":
    
   Paru dans « Plos-One » :

Les patients atteints de SEP éprouvent moins de maux de tête après l'angioplastie des veines jugulaires.
Etude :

Avis Favaro , spécialiste médical, CTV National News

Publié mardi 23 janvier 2018
Une nouvelle étude suggère qu'un traitement très controversé de la sclérose en plaques pourrait en fait réduire les maux de tête chez les patients atteints de sclérose en plaques et d'autres troubles neurologiques.
Dans une étude publiée mardi dans PLOS , des chercheurs au Royaume-Uni et en Italie ont traité 286 patients atteints de SEP qui présentaient des signes d'obstruction dans leurs veines jugulaires internes et des blocages qui conduisaient à une mauvaise évacuation du sang du cerveau. Les patients se plaignaient de migraines chroniques et de fatigue, deux symptômes courants de la sclérose en plaques.
Tous les patients ont été traités par angioplastie, une procédure qui utilise un ballon pour tenir ouvertes les veines jugulaires afin d'améliorer le drainage sanguin. Les scientifiques rapportent qu'ils ont constaté une «réduction importante et durable» du score au test d'invalidité lié à la migraine, alors que le flux sanguin à travers les veines jugulaires internes était rétabli.
L'étude a trouvé:
·                     Une réduction de 86% de la sévérité de la migraine chez les patients atteints de SEP rémittente et rémittente jusqu'à 3,5 ans après l'angioplastie.
·                     Une réduction de 77% de la gravité de la migraine chez les patients atteints de SEP progressive secondaire - des améliorations qui ont duré 3,5 ans
"Les résultats étaient clairs et nets", a déclaré le co-auteur de l'étude Clive Beggs, professeur de physiologie à l'Université de Leeds Beckett au Royaume-Uni.
"Cela correspond à l'idée que les migraines sont liées à une tension artérielle élevée dans les veines du cerveau", a-t-il déclaré à CTV News.
L'étude a également montré que, bien que de nombreux patients aient initialement rapporté moins de fatigue après l'angioplastie, cet effet n'a pas été maintenu, 20% seulement d'entre eux signalant une réduction de ce symptôme après 3,5 ans.
Pourtant, Beggs a déclaré que le fait que l'amélioration a persisté "suggère qu'il ne s'agit pas d'un effet placebo après tant d'années".
Il a également déclaré que la découverte pourrait faire la lumière sur la cause des migraines chez les patients non diagnostiqués avec la SEP. Les migraines sont le troisième trouble prévalent le plus répandu dans le monde.
L'équipe de recherche a déclaré que d'autres études sont prévues.
"Cela ouvre la voie à d'autres recherches qui pourraient améliorer la qualité de vie de millions de patients souffrant actuellement de maux de tête", a déclaré Pierfrancesco Veroux, professeur de chirurgie vasculaire à l'Université de Catane et équipe de recherche, a déclaré dans un communiqué de presse.
Cependant, la théorie reliant le flux sanguin et la SEP a été discréditée l'automne dernier, lorsqu'une étude publiée dans le Journal of American Medical Association indiquait que l'angioplastie offerte à 115 patients atteints de SEP n'améliorait pas le pronostic et ne pouvait pas être recommandée chez les patients remettant la sclérose en plaques. "
L'auteur principal de l'étude initiale qui suggérait un lien entre la circulation sanguine et la SEP était le chirurgien vasculaire italien Dr. Paolo Zamboni, qui a proposé la théorie en 2009.
La plupart des membres de la communauté de la SEP ont vu l'étude du JAMA qui a discrédité la théorie du Dr Zamboni comme le dernier «clou dans le cercueil» pour l'idée que le flux sanguin était lié à la SEP.
Beggs dit que son étude suggère une histoire différente quand il s'agit de la SEP et des maux de tête.
"J’en ai la preuve - les veines sont importantes pour la santé cérébrale", a-t-il déclaré.
http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0191534

    La date/heure actuelle est Mer 12 Déc 2018 - 19:43