ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

CR Vendredi MATHEC sur le traitement par CSM

Liseline
Liseline


Messages : 571
Date d'inscription : 08/11/2012
Localisation : PACA

CR Vendredi MATHEC sur le traitement par CSM Empty CR Vendredi MATHEC sur le traitement par CSM

Message  Liseline Sam 24 Sep 2022 - 8:46

Bonjour,

En pièce jointe de ce message, et en français, le compte-rendu d'une réunion d'information digitale organisée par MATHEC en mai dernier. Son thème ? Les cellules souches mésenchymateuses (CSM) dans le traitement des maladies auto-immunes (MAI).
Un document intéressant dans la mesure où il explique ce que sont les CSM et comment ces CSM sont déjà utilisées aujourd'hui, même en France, pour traiter de graves MAI comme la sclérodermie (une maladie rare engageant le pronostic vital) et le lupus érythémateux.

Pour la SEP progressive, les recherches sont encore en cours.
Extrait:

"Concernant le traitement de la Sclérose en Plaques (SEP), par thérapie cellulaire, il faut distinguer deux approches. Les 20 dernières années ont permis de montrer que la greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques (CSH) réalisée dans certaines formes sévères de SEP, résistantes au traitement classique de 1 être et 2eme ligne, avec signes d’activité inflammatoire et avant l’installation de lésions irréversibles, permet de traiter les patients avec des rémissions durables. Par contre cette approche n est pas efficace pour le traitement des formes primaires progressives d’emblée. Pour ces raisons, et au vu des propriétés immunomodulatrices et trophiques des CSM, plusieurs essais de par le monde ont utilisé des CSM, administrées par voie intraveineuse ou intrathécale dans cette maladie, mais aucun en France jusqu’alors. La plupart des essais initiaux ont utilisé des CSM autologues (soit à partir du patient atteint de SEP progressive lui-même) et ont échoué à démonter une efficacité, notamment in très large essai italien. Aujourd’hui on sait qu’il faut utiliser des CSM issues d’un donneur sain, qu il s’agisse de CSM prélevées au niveau du tissu adipeux, de la moelle osseuse ou du cordon ombilical. Une équipe de neurologues à Rennes, coordonnée par le DR Laure Michel, a soumis un appel d’offre au PHRC 2022 pour produire et analyser l’efficacité des CSM dans le traitement spécifique des patients atteints de SEP progressive et ce en collaboration avec l’équipe du Pr K. Tarte et du CRMR MATHEC.

Plus d’informations ici : http://mathec.com/patients/sinformer/les-traitements-par-therapie-cellulaire/  "

Un commentaire sur ce texte qui indique que les greffes de Cellules Souches Hématopoïétiques (CSH) ne sont pas efficaces sur les SEP progressives d'emblée (SEP primaire progressive).

Cette affirmation doit être nuancée en regard de l'étude  « Résultats cliniques à long terme de la transplantation de cellules souches hématopoïétiques dans la sclérose en plaques », publiée par l’American Academy of Neurology en février 2021.
Cette étude montre que, pour les formes primaires et secondaires progressives confondues, 77% des malades n'ont pas connu d'aggravation du handicap à 5 ans et 57,2% à 10 ans.

Il est vrai que la forme PP tire la statistique vers le bas : une autre étude a montré 61% de patients en SEP-PP sans aggravation du handicap à 5 ans. Mais ramené au vide thérapeutique actuel sur ces formes de SEP, on peut qualifier ces résultats de très bons.

Bonne lecture !

Lise



Il y a toujours un jour qui s'appelle "demain".
Et "demain", l'espoir est permis.

    La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2022 - 5:24