ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Lemtrada (Alemtuzumab): des neuros accusent Sanofi ....

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Lemtrada (Alemtuzumab): des neuros accusent Sanofi ....

Message  Domyleen le Mar 16 Oct 2012 - 1:28



.... de privilégier ses intérêts au détriment des patients!

Sur MSRC :


Le médicament « rebaptisé » Lemtrada : jusqu'à 20 fois le prix

Le géant pharmaceutique Sanofi retire un traitement existant afin d’augmenter ses profits en le rebaptisant Lemtrada.

L'entreprise pharmaceutique est accusée de placer le profit avant l’intérêt des patients après le retrait d'un médicament utilisé dans le traitement d'une maladie chronique débilitante en le relancant à un prix prévu pour être jusqu'à 20 fois plus élevé.

Trois des plus éminents neurologues britanniques ont écrit à la ministre de la Santé, Jeremy Hunt, pour protester contre Genzyme, une filiale de la société pharmaceutique multinationale, suite à l'arrêt de l’Alemtuzumab pour la sclérose en plaques.

Le médicament est actuellement autorisé pour le traitement de la leucémie. Mais il a été reconnu efficace pendant 20 ans également pour les patients SEP souffrant d'une forme agressive de la maladie.

Les neurologues ont utilisé le médicament chez ces patients «hors AMN» - le prescrivant de leur propre initiative, même s’il n’était pas encore autorisé pour la sclérose en plaques - à la suite des résultats encourageants d'un grand essai contrôlé par placebo publié dans le New England Journal of Medicine en 1998. L'alemtuzumab, qui est donné à deux reprises, à une année d'intervalle, coûte nettement moins cher que d'autres médicaments pour la sclérose en plaques alors qu’il est considéré comme supérieur - environ 2500 livres.

Genzyme a demandé une licence pour l’utilisation du traitement pour la sclérose en plaques aux organismes de réglementation en Europe et aux États-Unis et devrait le relancer sous le nom commercial, Lemtrada, ce qui pourrait couter plusieurs fois son prix actuel. En attendant, la société a retiré le médicament (commercialisé) sous l’ancien nom, pour les patients atteints de SEP, en attendant la délivrance de la licence, au motif que «tout événement indésirable en dehors d'un essai clinique ... peut compliquer le processus réglementaire».

Dans la lettre des neurologues à la ministre de la Santé, les professeurs Neil Gronder de l'Université de Bristol, Neil Robertson, de l'hôpital universitaire du Pays de Galles et John Zajicek de l'Université de Plymouth disent que la décision de Genzyme (de retirer l’Alemtuzumab) a «des conséquences graves pour les patients SEP vulnérables du Royaume-Uni " .Ils disent que les patients qui ont déjà commencé le traitement ne pourront plus « être en mesure d'obtenir la seconde phase vitale du suivi », et que de nouveaux patients peuvent «manquer l’opportunité d’une fenêtre thérapeutique» ce qui les expose les «progressives », à un handicap grave".

Lorsque la licence sera obtenue, disent-ils, le prix du médicament devrait être "15 à 20 fois plus élevé" , et son retrait constitue un " précédent néfaste». Et d’ajouter : «Ils montrent peu d'égard pour les patients dont la possibilité de changer le cours de leur maladie est limitée dans le temps, et peut constituer une tentative trop enthousiaste par la société mère à tirer profit de la situation actuelle."

Professeur Zajicek a dit qu'il avait personnellement traité environ 150 patients avec de traitement, et que 400 à 500 l’ont reçu, dans tout le Royaume-Uni. "Beaucoup d'entre nous pensent que c’est le meilleur traitement pour les patients atteints de SEP agressive dans les premiers stades de la maladie. C'est le comportement avide de la société pharmaceutique qui me bouleverse. Ils essaient juste de rebaptiser afin d’en augmenter le prix. Il (Genzyme) est moralement corrompu. "

Un porte-parole de Genzyme a déclaré: «Notre objectif est de s'assurer que Lemtrada est approuvé par les autorités réglementaires et mis à la disposition des patients de sclérose en plaques le plus rapidement possible après l’approbation des programmes de gestion des risques mis en place, l'utilisation de Lemtrada pour la SEP ne devrait avoir lieu que dans. des essais cliniques.

L'utilisation non autorsée concernant l'alemtuzumab dans la SEP a toujours été à la discrétion des cliniciens individuels sans référence à la société. "

"Au Royaume-Uni, notre prix de Lemtrada et la valeur qu'elle apporte aux patients seront soumis à l'évaluation effectuée, comme d'habitude, par l'Institut national pour la santé et l'excellence clinique."

Doug Brown, chef de la recherche biomédicale sur la sclérose en plaques, a déclaré:"L'alemtuzumab est très prometteur en tant que nouveau traitement potentiel pour de nombreuses personnes SEP récurrente-rémittente Il n'y a aucune raison valable selon laquelle les personnes SEP qui ont été autorisés à bénéficier du traitement doivent en être privées aujourd’hui.

«Genzyme doit trouver un moyen, rapidement, de rendre leur produit disponible à toutes les personnes actuellement traitées et, s’il est autorisé, le prix du médicament doit être raisonnable si il est jugé rentable pour le NHS."

Un porte-parole du ministère de la Santé a déclaré: «Nous savons ce que représente ce médicament pour certaines personnes atteintes de SEP et nous travaillons en étroite collaboration avec la société et le NHS afin de faire en sorte que ces patients puissent toujours y accéder."

Etude de cas: «J'ai vu combien ma mère souffrait»

Oritse Williams, 25 ans, du platinum-selling boyband JLS, connaît les souffrances causées par la sclérose en plaques depuis que sa mère, Sonia, 54 ans, a été diagnostiqué il y a une décennie. Lui et son frère se sont engagés, adolescents, à faire tout leur possible pour l'aider.

«Nous avons décidé que lorsque nous serons grandi, mon frère allait devenir scientifique et que moi, j’essayerai de gagner de l'argent avec ma musique. De cette façon, nous aurions à la fois les moyens et la capacité de trouver un remède." Williams a pris soin de sa mère, depuis son l'enfance et jusqu'à ce qu'il apparaisse lors de la finale de The X Factor en 2008.

La société pharmaceutique: Sanofi

Sanofi, basé à Paris, est le quatrième groupe pharmaceutique mondial et emploie 113.000 personnes dans le monde.

L'année dernière, la société a réalisé un bénéfice de près de 6 milliards d'euros avec un chiffre d’affaire de 33 milliards d’euros . Ses produits comprennent Clomid, pour l'infertilité féminine, l'agent anti-coagulant Plavix et le Taxotère médicament contre le cancer.

La société est le premier producteur mondial de vaccins, via sa filiale Sanofi Pasteur. Elle a acquis Genzyme, une société américaine de biotechnologie basée à Cambridge, dans le Massachusetts, en 2011.

En 2010, Sanofi a licencié 1700 employés américains prétextant l’accroissement de la concurrence de fabricants de médicaments génériques. Il a rejeté le fait que cette action puisse être liée à l'achat de Genzyme.
La semaine dernière, la société basée à Paris, a annoncé son intention de réduire de près de 1.000 emplois en France, malgré les protestations dénonçant le déménagement.

Source: Le independent.co.uk © Independent (15/10/12)
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Lemtrada (Alemtuzumab): des neuros accusent Sanofi ....

Message  Domyleen le Mar 16 Oct 2012 - 1:30

avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Lemtrada (Alemtuzumab): des neuros accusent Sanofi ....

Message  Domyleen le Mar 16 Oct 2012 - 1:46



C'est le comportement avide de la société pharmaceutique qui me bouleverse. Ils essaient juste de rebaptiser afin d’en augmenter le prix. Il (Genzyme) est moralement corrompu. "

Et ce sont des neuros qui disent ça!!! Bravo à eux!!!

cheers
avatar
Zoé

Messages : 175
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : Paris

Re: Lemtrada (Alemtuzumab): des neuros accusent Sanofi ....

Message  Zoé le Ven 19 Oct 2012 - 13:05

C'est horrible, démoralisant..
Je suis No No No
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Lemtrada (Alemtuzumab): des neuros accusent Sanofi ....

Message  Domyleen le Dim 4 Nov 2012 - 21:06




SANOFI soutenu par des études encourageantes sur Lemtrada

Source : AOF
01/11/2012

(AOF) - Publication encourageante pour Sanofi (+2,51% à 69,52 euros). Le journal professionnel de référence, The Lancet, a publié des résultats des études pivots CARE-MS I et CARE-MS II consacrées à Lemtrada (alemtuzumab) chez des patients atteints de sclérose en plaques récurrente. Dans ces études, le traitement a présenté une efficacité significativement supérieure au comparateur actif Rebif (le traitement de référence de l'allemand Merck) en ce qui concerne la réduction du taux annualisé de rechutes.
Un plus grand nombre de patients traités par Lemtrada n'avaient par ailleurs pas présenté de rechutes à deux ans.

De plus, dans l'étude CARE-MS II, l'accumulation du handicap a été significativement ralentie chez les patients traités par Lemtrada comparativement à Rebif. Les patients traités par Lemtrada avaient par ailleurs significativement plus de chances de présenter de meilleurs scores d'invalidité que ceux traités par Rebif, donnant à penser que ce médicament permet d'inverser la progression du handicap chez certains patients.

« Il y a un immense besoin non satisfait pour des traitements qui permettent d'agir sur la progression du handicap chez les patients atteints de sclérose en plaques», a expliqué le Dr David Meeker, Directeur Général de Genzyme. « Genzyme a fixé une nouvelle norme en comparant Lemtrada exclusivement à un traitement approuvé dans l'ensemble de nos études cliniques. La publication de ces résultats par The Lancet souligne l'importance de ces recherches pour la communauté SEP. »

Lemtrada constitue un enjeu majeur pour Sanofi. En effet, le géant français de la pharmacie a acquis en avril 2011 Genzyme pour plus de 20 milliards de dollars, séduit par les promesses de son portefeuille de médicaments dans le traitement de la sclérose en plaques.

Lemtrada avait d'ailleurs été le principal point d'achoppement dans les pourparlers de fusion entre Sanofi et Genzyme. La société de biotechnologie disaient s'attendre à ce que Lemtrada génère un chiffre d'affaires de 3,5 milliards de dollars par an, tandis que Sanofi visait seulement 700 millions.

Lemtrada pourrait être lancé en 2013 si le traitement reçoit le feu vert de la FDA.

http://www.capital.fr/bourse/actualites/sanofi-soutenu-par-des-etudes-encourageantes-sur-lemtrada-772178
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Lemtrada (Alemtuzumab): des neuros accusent Sanofi ....

Message  Domyleen le Ven 8 Nov 2013 - 23:57

Avis négatif de la FDA:


  Sur MS-RC :
 
La FDA affirme que le nouveau médicament oral pour la SEP, le  Lemtrada pourrait  être trop risqué
(08/11/13)
 
Le Lemtrada pourrait ne pas offrir assez d’avantages aux patients pour l'emporter sur les risques, parmi lesquels, le cancer, ont déclaré les régulateurs américains. 
  Les actions du laboratoire  Français ont chuté.
   "De graves et potentiellement mortels problèmes de sécurité», du Lemtrada qui incluent le risque de maladies auto-immunes et de la thyroïde, peuvent rendre le médicament trop dangereux pour être approuvé à moins qu'il y ait un avantage clinique substantiel d’après la FDA, aujourd'hui. 
   Voir la suite : http://www.ms-uk.org/index.cfm/lemtrada
Source: Bloomberg © 2013 Bloomberg LP (08/11/13)
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Lemtrada (Alemtuzumab): des neuros accusent Sanofi ....

Message  Domyleen le Sam 9 Nov 2013 - 0:06

     En Français :
  « Les Echos » :
L'agence américaine des médicaments (FDA) a publié vendredi un document préparatoire négatif sur le Lemtrada (alemtuzumab) de Sanofi dans lequel des experts estiment que ce traitement de la sclérose en plaques pourrait potentiellement générer des effets secondaires graves.
Ce document doit servir de base aux membres du comité de la FDA chargé d'examiner sa mise sur le marché américain le 13 novembre prochain.
Un des trois médecins ayant rédigé ce pré-rapport mentionne de multiples et graves problèmes de sécurité potentiellement mortels et recommande à la FDA de pas autoriser la commercialisation du Lemtrada aux Etats-Unis à moins qu'un bénéfice clinique important ne le justifie.
"Plusieurs effets secondaires sérieux et potentiellement mortels ont été observés sur des patients traités avec l'alemtuzumab pour la sclérose en plaques", lit-on dans le document.
Le groupe Sanofi a réitéré toutefois sa confiance dans ce traitement de sa filiale Genzyme, qui a obtenu un feu vert de la commission européenne.
Un porte-parole de Sanofi a jugé "cohérentes" les études réalisées jusqu'à présent sur le Lemtrada en observant que les commentaires figurant dans le rapport préparatoire devaient encore être examinés par le comité consultatif de la FDA.

"Le document soulève beaucoup de questions qui seront ouvertes à la discussion lors de la prochaine réunion de la FDA mais il est clairement plus négatif que d'habitude", commente un opérateur basé à Paris, ajoutant que l'approbation de ce médicament aux États-Unis pourrait ainsi se révéler difficile.

Béatrice Muzard, analyste chez Natixis, observe de son côté que "le niveau de risque d'échec sur ce produit augmente".
Vers 16h45, le titre Sanofi cédait 0,64% à 78,16 euros, sous-performant ainsi l'indice sectoriel européen (+0,1%).


    La date/heure actuelle est Mer 28 Juin 2017 - 10:41