Des chercheurs de l’UNIGE ont découvert un lien entre les infections virales cérébrales dans l’enfance et le développement de la maladie auto-immune à l’âge adulte.