ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Le Deal du moment : -25%
PC portable GIGABYTE AERO 16 15.6” Ultra HD ...
Voir le deal
1499 €

2 participants

Pollution atmosphérique comme 1 des facteurs causaux?

Birmancat
Birmancat


Messages : 2747
Date d'inscription : 02/06/2018

Pollution atmosphérique comme 1 des facteurs causaux? Empty Pollution atmosphérique comme 1 des facteurs causaux?

Message  Birmancat Mer 27 Mai 2020 - 13:34

Bonjour,

Cet article du 27 mai 2020 relaie une étude italienne :

https://multiplesclerosisnewstoday.com/news-posts/2020/05/27/fine-particle-air-pollution-urban-life-raises-ms-risk-study-italy-suggests/

Extraits traduits via translate google, seul le texte original, en anglais, de la source précitée, fait foi:

"La pollution atmosphérique de la vie urbaine augmente le risque de SEP, selon une étude italienne.

Par Ines Martins, PHD

L'exposition aux polluants atmosphériques, en particulier aux polluants à particules fines (2,5 micromètres ou moins de diamètre), semble augmenter le risque de sclérose en plaques (SEP) pour une personne, suggère une étude du nord de l'Italie.

Il a été révélé que les personnes vivant dans des zones urbaines plus polluées ont un risque relatif de développer cette maladie 16% plus élevé que les personnes vivant dans des zones rurales.

Ces résultats ont été divulgués lors du congrès 2020 de l'Académie européenne de neurologie (EAN) - qui s'est tenu virtuellement en raison de la pandémie de COVIV-19 - dans la présentation orale «L'exposition aux PM2,5 est un facteur de risque de sclérose en plaques. Une étude écologique avec une approche cartographique bayésienne »(l'inscription à l'EAN est nécessaire pour accéder à ses études).

De nombreux facteurs environnementaux sont connus pour agir comme déclencheurs de la réponse immunitaire dommageable observée chez les patients atteints de SEP. Les plus étudiés sont le tabagisme, le régime alimentaire et les niveaux de vitamine D. Mais l'exposition aux polluants atmosphériques a également été suggérée comme facteur de risque.

Le professeur Roberto Bergamaschi et son équipe de l'Instituto Neurologico Nazionale a Carattere Scientifico (IRCCS) ont examiné l'exposition aux polluants atmosphériques d'un groupe de 927 patients atteints de SEP dans le nord de l'Italie.

Les patients provenaient de la province de Pavie, qui comprend 188 municipalités, et ont été spécifiquement examinés pour leur exposition à des particules fines d'un diamètre inférieur à 2,5 micromètres (appelées PM2,5).

Ces particules sont un mélange de matières solides et liquides en suspension dans l'air, qui proviennent principalement du chauffage domestique et commercial, des activités industrielles, des véhicules routiers et de l'agriculture. L'analyse a été réalisée pendant l'hiver, c'est-à-dire lorsque les concentrations de polluants atteignent des niveaux plus élevés.
...

Les chercheurs ont noté certaines limites à leur travail, telles que le manque de données concernant la durée d'exposition aux polluants atmosphériques et l'incapacité à contrôler d'autres facteurs, tels que le tabagisme, le régime alimentaire, les facteurs génétiques et l'exposition à d'autres polluants.

"Néanmoins, nos résultats ont souligné que la pollution de l'air pourrait être l'un des facteurs de risque pour la SEP, et qu'elle devrait donc à l'avenir être analysée avec d'autres facteurs de risque déjà connus", a déclaré Bergamaschi dans la présentation.

Les chercheurs continuent d'examiner les zones à risque de SEP plus élevé, en examinant divers facteurs environnementaux qui pourraient influencer ce risque."



"La vie, c'est maintenant, pas demain"
PatrickS
PatrickS


Messages : 565
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : Sarthe

Pollution atmosphérique comme 1 des facteurs causaux? Empty Re: Pollution atmosphérique comme 1 des facteurs causaux?

Message  PatrickS Sam 30 Mai 2020 - 8:50

Bonjour,

La pollution, le docteur Seignalet en parlait déjà il y a plus de trente ans comme étant un des facteurs qui pose problème pour des maladies auto immunes (pas seulement la sep).
Mais comme il n'avait pas de preuves..........

Patrick



Un jours à la fois
Birmancat
Birmancat


Messages : 2747
Date d'inscription : 02/06/2018

Pollution atmosphérique comme 1 des facteurs causaux? Empty Re: Pollution atmosphérique comme 1 des facteurs causaux?

Message  Birmancat Dim 15 Jan 2023 - 12:21

Bonjour 2023  sunny,

Voilà une étude de plus sur le sujet :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/36629499/

Int J Epidemiol


  • &sort=date&sort_order=desc]
  • ]



. 2023 Jan 11;dyac234.

doi: 10.1093/ije/dyac234. Online ahead of print.


"

Association entre l'exposition à la pollution atmosphérique liée à la combustion et le risque de sclérose en plaques.



Résumé

Contexte : Le tabagisme et les irritants pulmonaires professionnels contribuent au développement de la sclérose en plaques (SEP). Nous avons voulu étudier l'association entre la pollution de l'air ambiant et le risque de SEP et l'interaction potentielle avec l'allèle HLA (human leukocyte antigen) -DRB1*15:01.



Méthodes : L'exposition à la pollution atmosphérique liée à la combustion a été estimée en tant que niveaux extérieurs d'oxydes d'azote (NOx) au lieu de résidence des participants, par modélisation de la dispersion à résolution spatiale pour les années 1990-18. À l'aide de deux études cas-témoins basées sur la population (6635 cas, 8880 témoins), les niveaux de NOx ont été associés au risque de SEP en calculant des odds ratios (OR) avec des intervalles de confiance à 95% (CI) en utilisant des modèles de régression logistique. L'interaction entre des niveaux élevés de NOx et l'allèle HLA-DRB1*15:01 concernant le risque de SEP a été calculée par la proportion attribuable à l'interaction (PA). En outre, une étude de registre a été réalisée comprenant tous les cas de SEP en Suède qui avaient reçu leur diagnostic entre 1993 et 2018 (n = 22 173), avec 10 témoins par cas sélectionnés au hasard dans le registre national de la population.



Résultats : La pollution atmosphérique résidentielle était associée au risque de SEP. Les niveaux de NOx (moyenne sur 3 ans) dépassant le 90e percentile (24,6 µg/m3) étaient associés à un OR de 1,37 (IC 95 % 1,10-1,76) par rapport aux niveaux inférieurs au 25e percentile (5,9 µg/m3), avec une tendance à l'augmentation du risque de SEP avec l'augmentation des niveaux de NOx (P <0,0001). Un effet synergique a été observé entre des niveaux élevés de NOx (dépassant le quartile inférieur chez les témoins) et l'allèle HLA-DRB1*15:01 concernant le risque de SEP (AP 0,26, IC 95 % 0,13-0,29).



Conclusions : Nos résultats indiquent que des niveaux modérés de pollution de l'air ambiant liée à la combustion peuvent jouer un rôle dans le développement de la SEP."



(Traduction via www deepl.com, seule la version originale intégrale en anglais de la source fait foi)



"La vie, c'est maintenant, pas demain"

Contenu sponsorisé


Pollution atmosphérique comme 1 des facteurs causaux? Empty Re: Pollution atmosphérique comme 1 des facteurs causaux?

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 2 Fév 2023 - 22:18