ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal
Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €

    Vers un changement de paradigme dans la prise en charge thérapeutique

    Liseline
    Liseline


    Messages : 604
    Date d'inscription : 08/11/2012
    Localisation : PACA

    Vers un changement de paradigme dans la prise en charge thérapeutique Empty Vers un changement de paradigme dans la prise en charge thérapeutique

    Message  Liseline Sam 11 Mar 2023 - 10:54

    Bonjour,

    Ci-dessous le lien vers une publication qui montre l'intérêt de "frapper vite et fort" en termes de traitement dès le diagnostic de sclérose en plaque :

    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/36848839/


    L'analyse de sept études observationnelles montre que le traitement intensif précoce de la SEP par des médicaments dits "hautement efficaces" tels que Tysabri, Rituximab, Lemtrada et Mavenclad est lié à une diminution de 30 % de l'aggravation de l'invalidité sur cinq ans par rapport à la méthode de "l'escalade thérapeutique".


    Ces éléments vont dans le sens d'une inversion du paradigme de traitement - donc d’escalade thérapeutique - qui prévaut depuis l'apparition des premiers traitements par interféron dans les années 90' : d'abord les traitements de 1ère ligne (Avonex, Betaferon, Copaxone) ; si poussée, passage à un traitement de 2ème ligne (Aubagio, Tecfidera, Gilenya, etc.) ; si échec, passage au traitement de 3ème ligne : Ocrevus, Mavenclad.

    Chaque échec thérapeutique signifie :
    - souffrance liée à une poussée et prise de corticoïdes qui ont à terme des effets indésirables lourds : ostéoporose, dérèglement des glandes surrénales,...
    - risque de handicap
    - risque d'effet rebond à l'arrêt de certains traitements (Tysabri, Gilenya)

    On peut encore déplorer que l'autogreffe de moelle osseuse, dont la balance bénéfices-risques est supérieure à celle des traitements "les plus efficaces", ne soit toujours pas mentionnée (ce qui sera le cas tant qu'elle ne sera pas reconnue comme un traitement standard).

    En tout cas, il me semble important que chacun d'entre nous ait les résultats de cette étude observationnelle en tête lors de ses échanges avec son neurologue.

    Lise



    Il y a toujours un jour qui s'appelle "demain".
    Et "demain", l'espoir est permis.

    Birmancat aime ce message


      La date/heure actuelle est Mar 28 Mai 2024 - 6:52