ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


COVID 19: Des Masques? La Science

avatar
ariadne

Messages : 22
Date d'inscription : 06/10/2012

COVID 19: Des Masques? La Science Empty COVID 19: Des Masques? La Science

Message  ariadne le Ven 10 Avr 2020 - 15:18

COVID-19 : Des Masques ? : La science



https://science.sciencemag.org/content/early/2020/03/30/science.abb6936

https://www.nature.com/articles/s41591-020-0843-2


Le gouvernement français au présent nie la nécessité d’imposer des masques à la population, citant le manque de confirmation scientifique. FAUX. Voir les liens ci-dessus.
Résumé de la maladie.
Jour 1 Exposition au coronavirus.

Le deuxième jour après l’exposition, le virus se reproduit dans le haut de la gorge et la personne, ignorant qu’elle est infectée, propage le virus en parlant, en respirant et en toussant.
Jour 5 Les symptômes commencent chez la personne exposée. Le virus commence à se reproduire dans le poumon inférieur tout en diminuant dans le haut de la gorge. Le système immunitaire peut être capable de vaincre le virus, mais la tempête de cytokine endommage les poumons.
Jour 10 La gorge supérieure est exempte de virus, la personne n’est plus contagieuse.
Jour 14-17 En Chine, l’hospitalisation. Prélèvements dans la gorge supérieure sont maintenant négatifs, le diagnostic n’est possible qu’avec un scanner des poumons.


Les porteurs pré=symptomatiques sont les plus contagieux, donc tout le monde doit porter un MASQUE ;
De plus, même si les masques ne sont pas hermétiques, un virus peut passer, c’est la charge virale qui compte. Le système immunitaire peut contrôler une petite exposure qui peut même agir comme une sorte de vaccination. Mais une charge virale importante infectera la personne exposée qui pourrait tomber malade. (Pensez aux équipes médicales exposés.)
80 % d’une population exposée n’éprouvera que des symptômes mineurs ou aucun. Toutefois, ils peuvent être porteurs. Je crois que l’on devrait faire tout son possible pour renforcer le système immunitaire et rester dans le 80%.

Tout le monde devrait assumer d’être soit infecté ou entouré des personnes infectées. Donc, la nécessité des masques pour tout le monde.


Comme on peut le voir dans le schéma ci-dessus, il faut agir rapidement à l’apparition des symptômes, préférablement dans les 5 jours suivants. On est à seulement 9 jours de l’hôpital / réanimation. À ce stade, la « formule » de traitement de 5 jours du Dr Zelenko serait la bienvenue. En fait, s’il s’avère efficace, le confinement ne sera plus nécessaire à condition que l’on dispose d’un système de santé universel d’intervention rapide.
PROTOCOL de Dr Vladimir (Zev) Zelenko de New York dans sa lettre de March 23, 2020, :https://www.paulcraigroberts.org/category/guest-contributions


 
« Compte tenu de l’urgence de la situation, j’ai élaboré le protocole de traitement suivant en milieu préhospitalier et n’ai obtenu que des résultats positifs :
1. Tout patient ayant un essoufflement, quel que soit son âge, est traité.
2. Tout patient de la catégorie à haut risque, même s’il présente des symptômes bénins, est traité.
3. Les patients jeunes, en santé et à faible risque, même s’ils présentent des symptômes, ne sont pas traités (à moins que leur situation ne change et qu’ils tombent dans la catégorie 1 ou 2).


Mon traitement externe est le suivant :
1. Hydroxy chloroquine 200 mg deux fois par jour pendant 5 jours
2. Azithromycine 500mg une fois par jour pendant 5 jours
3. Sulfate de zinc 220 mg une fois par jour pendant 5 jours »

 
Dr. Zelenko a ajouté le ZINC comme troisième élément après la Hydroxy chloroquine et l’Azithromycine Pourquoi est-ce important ? Parce que le zinc peut arrêter la réplication virale. (La carence en zinc conduit à la perte de goût et d’odorat, un symptôme majeur de COVID 19. Ceux des groupes à haut risque tels que les personnes âgées sont faibles en zinc.)
« PLOS ONE : Chloroquine Is a Zinc Ionophore
journals.plos.org/plosone/article? id=10.1371/journal.pone.0109180
« La chloroquine est donc un ionophore de zinc… »


Ainsi, il semblerait que le rôle de l’Hydroxychloroquine n’est pas simplement de supprimer le virus, mais d’aider le zinc à passer la paroi cellulaire où il peut arrêter la réplication virale.
 
«Dr. Zelenko de nouveau.
Depuis jeudi dernier, mon équipe a traité environ 350 patients à Kiryas Joel et 150 autres dans d’autres régions de New York avec le schéma ci-dessus.
Parmi ce groupe et les renseignements qui m’ont été fournis par les équipes médicales affiliées, il y a eu ZÉRO décès, ZÉRO hospitalisation et ZÉRO intubation. De plus, je n’ai pas entendu parler d’effets secondaires négatifs autres qu’environ 10 % des patients souffrant de nausées et de diarrhée temporaires. »

 
MA CONCLUSION.
 
Si les élites médicales françaises n’arrêtent pas de se disputer entre elles, ce sera un médecin américain qui mettra en pratique les idées d’un chercheur français, le Dr Didier Raoult. Lamentable.
Liseline
Liseline

Messages : 530
Date d'inscription : 08/11/2012
Localisation : PACA

COVID 19: Des Masques? La Science Empty Re: COVID 19: Des Masques? La Science

Message  Liseline le Lun 13 Avr 2020 - 15:54

Bonjour,

J'attire votre attention sur le fait qu'il s'agit d'un forum dédié à la SEP et qu'il existe de nombreux autres lieux pour s'exprimer sur les polémiques liées au Covid et sans lien avec la SEP.

Merci.

Lise



Il y a toujours un jour qui s'appelle "demain".
Et "demain", l'espoir est permis.

    La date/heure actuelle est Mar 29 Sep 2020 - 7:03