ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Karolinska I./ une étude/ Sucre THREHALOSE

Birmancat
Birmancat

Messages : 2111
Date d'inscription : 02/06/2018

Karolinska I./ une étude/ Sucre THREHALOSE Empty Karolinska I./ une étude/ Sucre THREHALOSE

Message  Birmancat le Sam 17 Oct 2020 - 10:19

Bonjour  sunny,

Je viens de lire cet article du Karolinska Institutet (qui est une référence dans la SEP, où GeNeuro mène un essai de phase 2) du 16 octobre 2020, paru ici :

https://medicalxpress.com/news/2020-10-exacerbates-multiple-sclerosis.html

On y parle, à la fin, d'un sucre naturel, le tréhalose, et je vous mets un lien à ce sujet, qui concerne le diabète :  parcequ' il aurait des effets similaires au jeûne, et que certains neurologues le recommandent comme DMT, afin de remyéliniser, pour la SEP...j'ai fait un énorme raccourci...)

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/26670-Trehalose-sucre-naturel-syndrome-metabolique-le-diabete

(28.08.2018)

Un 2ème lien, l'article Wikipedia, pour une info. éclairée, sur ce sucre naturel :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tr%C3%A9halose

Il s'agit d'une piste intéressante, que je ne connaissais pas, aussi, je mets une traduction de l'article du Karolinska I. (*)


(*) "L'institut Karolinska est une université médicale, basée à Stockholm en Suède. Il est l'un des centres de recherche médicale et de groupements universitaires les plus importants et les plus réputés du monde. Il décerne tous les ans le prix Nobel de physiologie ou médecine."


Via www.deepl.com, seul le texte original, en anglais, de la source précitée, fait foi:


"Une étude explique le processus qui exacerbe la sclérose en plaques
par Karolinska Institutet.
...
Les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) développent progressivement une déficience fonctionnelle croissante. Les chercheurs du Karolinska Institutet ont maintenant trouvé une explication possible à l'évolution progressive de la maladie chez la souris et à la manière dont elle peut être inversée. L'étude, qui est publiée dans Science Immunology, peut s'avérer précieuse pour les futurs traitements.



La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire chronique du système nerveux central (SNC) et l'une des principales causes de l'altération fonctionnelle neurologique.

La maladie est généralement diagnostiquée entre 20 et 30 ans. Elle peut entraîner des symptômes neurologiques graves, tels que la perte de sensation et les tremblements, des difficultés à marcher et à maintenir l'équilibre, des troubles de la mémoire et des déficiences visuelles.

La sclérose en plaques est une maladie qui dure toute la vie et dont les symptômes s'aggravent le plus souvent progressivement au fil du temps.




Dans la majorité des cas, la maladie se manifeste par des poussées avec un certain rétablissement. Une perte progressive de la fonction avec le temps est cependant inévitable. La recherche a fait de grands progrès dans les traitements qui réduisent la fréquence et les effets néfastes de ces poussées.

"Malgré ces avancées importantes, la maladie s'aggrave généralement lorsque le patient en est atteint depuis 10 à 20 ans", explique Maja Jagodic, docteur en médecine expérimentale au Département de neurosciences cliniques et au Centre de médecine moléculaire de l'Institut Karolinska. "Il n'existe actuellement qu'un seul traitement, récemment approuvé, pour ce que l'on appelle la phase progressive secondaire. Les mécanismes qui sous-tendent cette phase progressive nécessitent davantage de recherche".

Les chercheurs du Karolinska Institutet ont maintenant montré que la guérison des symptômes de la sclérose en plaques chez la souris dépend de la capacité des cellules immunitaires du SNC, la microglie, à dégrader les restes de cellules endommagées, comme la myéline.

Le processus a été interrompu lorsque les chercheurs ont retiré un gène dit d'autophagie, Atg7. L'autophagie est un processus au cours duquel les cellules se décomposent normalement et recyclent leurs propres protéines et autres composants structurels.

Sans Atg7, la capacité de la microglie à éliminer les résidus tissulaires créés par l'inflammation était réduite. Ces résidus se sont accumulés au fil du temps, ce qui explique peut-être la progression de la maladie.

L'étude montre également comment les microglies des souris âgées ressemblent aux cellules des jeunes souris qui n'avaient pas d'Atg7 en termes de déficiences de ce processus, ce qui a eu un effet négatif sur l'évolution de la maladie.

Il s'agit là d'un résultat significatif, car l'augmentation de l'âge est un facteur de risque important dans la phase progressive de la SEP. Les chercheurs montrent également comment ce processus peut être inversé.

"Le tréhalose, un sucre dérivé de plantes et de champignons, restaure la dégradation fonctionnelle des résidus de myéline, arrête la progression et permet de se remettre d'une maladie semblable à la SEP", explique Rasmus Berglund, étudiant en doctorat. "En améliorant ce processus, nous espérons pouvoir un jour traiter et prévenir les aspects des maladies neuroinflammatoires liées à l'âge"."



Je pense qu'il faut rester prudent et voir si ces résultats prometteurs peuvent être reproduits sur nous, les malades de SEP.


Néanmoins, en postant ici ce sujet, on en garde une trace pour suivre d'éventuels développements.


Bonne journée et bon weekend.



"La vie, c'est maintenant, pas demain"

fanfan et pht27 aiment ce message

Birmancat
Birmancat

Messages : 2111
Date d'inscription : 02/06/2018

Karolinska I./ une étude/ Sucre THREHALOSE Empty Re: Karolinska I./ une étude/ Sucre THREHALOSE

Message  Birmancat le Dim 18 Oct 2020 - 7:43

Bonjour,

Cet article du 18 octobre 2020 revient sur cette étude:

https://multiple-sclerosis-research.org/2020/10/will-a-sugar-diet-sort-out-progressive-ms/

Extraits:
(Traduits via www.deepl.com, seul le texre original en anglais, de la source précitée, fait foi)

"UN RÉGIME SUCRÉ PERMETTRA DE RÉGLER LES SEP PROGRESSIVES.

3 Min lecture facile
Dans Archive
Leçons labos
Symptoms et traitements
Par MouseDoctor
18 octobre 2020

Cette semaine, les médias ont révélé qu'un régime alimentaire à base de sucre végétal permettait de traiter la SEP progressive car il rajeunit la microglie pour éliminer les débris nerveux et favoriser le rétablissement.

C'est bien ce que nous disons.

Cette étude identifie un facteur de déclenchement appelé ATG7 . La protéine 7 liée à l'autophagie agit comme une protéine essentielle pour la dégradation des cellules et son recyclage. Mais nous le savons déjà grâce aux nombreuses études de Cambridge et nous disons NSS.

Le régime de Cambrdige pour rajeunir la microglie implique l'utilisation de metformine (*) et je dis de surveiller cet espace pour des essais, mais devrions-nous comparer avec le régime de Stockholm de Trehalose (un sucre contenant deux molécules de glucose) qui agit sur l'ATG7 pour rajeunir la microglie?


(*) sujet abordé sur ce forum, mot-clé metformine.

La perte d'ATG7 chez les mouches à fruits et les souris est liée à la perte de nerfs, de sorte que la stimulation de la voie peut sauver les nerfs.

C'est ce qui pourrait se produire dans la SEP progressive, peut-être, mais les expériences sont plus pertinentes pour la façon dont vous vous remettez d'une poussée. Comme l'a suggéré le ProfG, cela indique que les mocrogliales peuvent être de bonnes cibles.

Le tréhalose n'est que 50% plus sucré que le sucre de table, et n'augmente pas le taux de sucre dans le sang ou les niveaux presque autant que la même dose de sucre régulier. Les effets secondaires comprennent des ballonnements et des diarrhées. Diminuer le dosage permet d'éviter ces désagréments.

..."

A suivre, avec les mêmes réserves que plus haut, à savoir, quels résultats sur nous les malades de SEP, et avec quels effets secondaires ?


Bon dimanche  cat



"La vie, c'est maintenant, pas demain"

fanfan et pht27 aiment ce message


    La date/heure actuelle est Mar 27 Oct 2020 - 13:02